Startup

EnglishWaves

 

Logo de la startup EnglishWaves

Si vous galerez à apprendre l’anglais, une bonne solution est de se jeter la tête la première et de passer son temps à regarder des séries en Anglais. Mais desormais vous pourrez aussi écouter EnglishWaves, la radio pour apprendre l’anglais :

Que proposez vous ?

EnglishWaves.fr est la 1ère station de radio française anglophone.
Elle est destinée aux Français désireux de progresser en anglais.
EnglishWaves est une radio gratuite, généraliste, 100% talk, qui parle de la France 100% en anglais.
Sur le site web, sont proposées, aux abonnés, des services innovants comme les scripts des émissions, l’écoute ralentie sans déformation des voix ou les podcasts enregistrés par des speakers américains, anglais, chinois et indiens, très utiles dans le cadre professionnel.

Comment avez vous eu l’idée ?

Depuis 30 ans, quand je suis en voiture coincé dans les embouteillages, je me demande pourquoi je ne peux pas écouter une radio anglophone, je perdrais moins mon temps et je progresserais en anglais.
Aujourd’hui internet et les smartphones permettent d’écouter les radios britanniques ou américaines, mais elles parlent peu des sujets qui intéressent les français, et les animateurs parlent trop vite pour l’auditoire français.
La radio française anglophone EnglishWaves comble ce manque.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Quand j’ai eu les moyens de créer une startup, en 2013, le manque de radio française anglophone était encore criant
Toutes les personnes à qui j’ai demandé conseil m’ont conforté dans l’idée que le projet était bon. Par ailleurs les nombreux dispositifs d’aide aux créateurs d’entreprise, constituaient un environnement assez rassurant.
Enfin – et surtout – j’ai eu la chance de rencontrer deux personnes qui complétaient parfaitement mes compétences et qui sont devenues mes associés.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet a été initié il y a bientôt 3 ans, en février 2013. J’ai rencontré mes associés en avril et août 2013, la société a été créée en décembre 2013. La radio EnglishWaves.fr a commencé à émettre en décembre 2014 et le site internet payant a été ouvert en juin 2015.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Le niveau des Français en anglais est mauvais. Les études montrent que nous sommes même les plus mauvais d’Europe. Cela constitue un vrai handicap national : pour exporter, négocier des contrats, faire carrière à l’étranger, etc.
Les établissement d’enseignement supérieur en ont pris conscience mais le niveau des étudiants en anglais reste médiocre.
EnglishWaves offre une méthode – fondée sur l’écoute – et des outils totalement nouveaux pour contribuer à faire progresser les Français en anglais.

Quel est votre cœur de cible ?

Les études montrent que 80% des Français souhaitent progresser en anglais. Parmi eux notre cœur de cible est constitué par l’ensemble des personnes exerçant une activité professionnelle et ayant besoin de l’anglais dans leur activité ou pour obtenir une promotion ou encore pour obtenir un poste à l’étranger. Afin de mieux répondre aux besoins de ces professionnels nous développons, au-delà de nos programmes généralistes, des contenus spécifiques à différents métiers.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous participons à des salons qui ont un lien avec les langues.
Nous organisons des présentations de groupe pour les professeurs d’anglais.
Une agence de relation presse nous fait connaitre auprès des journalistes.
Nous sommes aussi présents sur Facebook, Twitter et LinkedIn et nous diffusons une Newsletter hebdomadaire.
Enfin, nos partenaires ont des réseaux très étoffés (Chambre de Commerce Franco-Britannique, Education First, Cambridge English, Attica, The Language Network) et parlent régulièrement de nous.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous avons trois sources de revenu :
Les abonnements à nos services pédagogiques (B to C par l’inscription des particuliers directement sur notre site web ; B to B par la signature de contrats de groupe avec les universités et les entreprises).
Le sponsoring de certains de nos programmes.
Les spots de publicités que nous diffusons sur notre radio et les bannières publicitaires que nous affichons sur notre site web.
Comme nous sommes une jeune radio, seuls les points 1 et 2 nous apportent des revenus pour l’instant.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous sommes une radio Internet qui peut s’écouter sur notre site web (PC, tablettes, Mac, laptop…) et sur nos applis smartphones (iPhone, Android, Windows, Blackberry).
Nos services pédagogiques sont disponibles sur tous ces supports.
Le ralentissement des voix sans déformation est fait par un logiciel de traitement du son.
Les radios (vitesse normale et vitesse ralentie) sont diffusés 24/7 par des logiciels spécialisés.

Quels sont vos besoins ?

Pour enrichir le contenu radio, développer la force de vente et nous faire connaitre nous avons besoin de financement.
Les sujets les plus critiques sont actuellement le manque d’efficacité commercial et de moyens de communication pour que nous soyons largement connus de nos cibles.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

L’entreprise veut vite grandir pour dépasser avant fin 2017 le seuil de 20.000 auditeurs/jours, dont 3.000 abonnés.
Pour atteindre cet objectif, au-delà du cœur de cible constitué par l’ensemble des personnes exerçant une activité professionnelle, nous visons les étudiants, les demandeurs d’emploi, les seniors et les expatriés non-anglophones vivant en France et maitrisant mieux l’anglais que le français.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Il n’y pas réellement de concurrents puisque le produit d’EnglishWaves est unique (une radio française anglophone).
Cependant, comme la radio a un objectif pédagogique nous sommes en concurrence avec les autres sites internet ou applis qui fournissent des services pédagogiques.
On peut citer Gymglish, English Attack, ABA English, BBC Learning, MyCow, etc.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous sommes le seul service pédagogique qui s’appuie sur une radio.
En nous écoutant, les Français reçoivent l’information qui les intéresse – essentiellement l’actualité française et des magazines sur les thèmes qui les concernent – tout en progressant en anglais.
De plus nous sommes les seuls à fournir les mêmes podcasts enregistrés par des personnes aux accents très différents (britannique, américain, chinois et indien) ce qui est essentiel dans le cadre d’activités professionnelles.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Comme nous sommes une radio, nous rafraichissons tous les jours le matériel pédagogique grâce au contenu des émissions, en particulier les bulletins d’informations produits 4 fois par jour.
Le matériel utilisé par nos concurrents ne peut pas être aussi frais.
Certains de nos concurrents produisent un service de grande qualité, et même assez frais, tels que BBC Learning, mais ils ne parlent pas particulièrement de la France ce qui en réduit l’intérêt – et l’efficacité pédagogique – quand on vise les Français.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an nous devrions avoir dépassé le seuil des 1000 abonnés.
Nous serons connus par la majorité des professeurs d’anglais et des établissements d’enseignement supérieur.
Dix de nos programmes seront sponsorisés et nous aurons signé des contrats de groupe pour la formation des collaborateurs de dix grandes sociétés.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 27 August 2017 par Vincent Dennery

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Vincent Dennery et Sue Thomas

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: