Logo de la startup Comment obtenir ses 1000 premiers clients

Comment obtenir ses 1000 premiers clients

#blog Dernière mise à jour : 29/10/2021

Partage cet article sur les réseaux

Ce texte de Lenny Rachitsky a été traduit de l’anglais : https://www.lennysnewsletter.com/p/how-the-biggest-consumer-apps-got
Et si le sujet vous intéresse, vous devriez vous abonner à sa newsletter.

Étant donné que toutes les startups sont confrontées à cette question à un moment ou à un autre, j’ai été surpris par le peu d’écrits à ce sujet. En particulier, rien de concret. J’ai donc décidé de faire mes propres recherches. J’ai passé le mois dernier à contacter personnellement des fondateurs, à parcourir des interviews et à sonder le Twitterverse. Vous trouverez ci-dessous des récits de première main sur la façon dont pratiquement toutes les grandes applications grand public ont acquis leurs premiers utilisateurs, y compris les leçons de Tinder, Uber, Superhuman, TikTok, Product Hunt, Netflix et bien d’autres. Bonne lecture !

Ce que je retiens de cette étude ; La croissance initiale de toutes les applications grand public peut se résumer en 7 stratégies seulement :

La plupart des startups ont trouvé leurs premiers utilisateurs grâce à une seule stratégie. Quelques-unes comme Product Hunt et Pinterest ont connu le succès en faisant appel à plusieurs stratégies. Aucune n’a connu le succès en faisant appel à plus de trois stratégies.

Les stratégies les plus populaires consistent à s’adresser directement à l’utilisateur – en ligne, hors ligne et par le biais d’amis. Faites des choses qui ne sont pas “scalable”.

Pour mettre en œuvre l’une de ces stratégies, il est important de commencer par définir précisément votre utilisateur cible. Andy Johns a récemment donné d’excellents conseils à ce sujet.

Les tactiques que vous utilisez pour obtenir vos 1 000 premiers utilisateurs sont très différentes de vos 10 000 suivants. Un sujet pour un autre article.

1. Allez là où se trouvent vos utilisateurs, hors ligne

Question clé : Qui sont vos premiers utilisateurs cibles, et où se rassemblent-ils actuellement hors ligne ?

Campus universitaires – Tinder et DoorDash

 

 

Whitney Wolfe et Justin Mateen ont parcouru l’USC pour présenter Tinder aux associations et aux fraternités. L’idée de voir d’autres célibataires sur le campus pour la première fois (et de savoir s’ils sont intéressés par vous) est devenue virale.

Jeff Morris Jr.

 

 

La toute première itération de DoorDash était un site Web appelé paloaltodelivery.com avec des menus en PDF de restaurants de Palo Alto. Tony et l’équipe ont imprimé un tas de prospectus demandant 6 $ pour la livraison et les ont placés partout dans l’université de Stanford. Lui et l’équipe voulaient d’abord voir s’il y avait une demande. C’est ainsi que tout a commencé. Un site web avec des menus et des prospectus en PDF.

Micah Moreau

 

 Bureaux de startups et centres de transit – Lyft et Uber

 

Nous avons demandé à tous les membres de notre équipe de nous donner leur liste de contacts dans les startups et nous les avons contactés pour leur demander la permission de passer pour faire une distribution gratuite de sundae à la crème glacée Bi-Rite pour leurs employés. En gros, ils ont tous dit oui, parce que Bi-Rite est délicieux. :) Nous avons donc organisé une opération de distribution et des équipes d’employés munis de sacs isothermes ont apporté des kits de sundae à toutes les entreprises et leur ont donné des crédits Lyft.

Emily Castor Warren

 

Uber a très tôt fait appel à des équipes de rue. Elles se rendaient dans des endroits comme la gare de Caltrain et distribuaient des codes de parrainage. On raconte que Travis s’est rendu personnellement au siège de Twitter pour distribuer des codes de parrainage.

Andrew Chen

 

Les centres commerciaux – Snapchat

Evan a commencé à le montrer aux gens un par un, à donner des tutoriels, à expliquer pourquoi c’était amusant, et même à télécharger l’application pour eux. […]

Evan était prêt à tout essayer pour obtenir des utilisateurs. Lorsqu’il était chez lui à Pacific Palisades, il se rendait au centre commercial et distribuait des prospectus publicitaires pour Snapchat. Je m’approchais des gens et je leur disais : “Voulez-vous envoyer une photo qui disparaît ?” et ils répondaient : “Non”, se souvient Evan.

How to Turn Down a Billion Dollars, The Snapchat Story, par Billy Gallagher.

 

Le porte à porte / Voisinage  — Nextdoor

 

 

À l’époque, l’équipe fondatrice savait que cela ne fonctionnerait que si elle pouvait trouver un quartier qui adhère à l’idée d’un réseau social de quartier, et le tester en cours de route. Le choix du bon quartier était essentiel.

Ce quartier s’appelle Lorelei. Niché près de la baie, dans des rues ombragées par des arbres, le quartier était très uni, petit mais dynamique, avec la plus ancienne association de propriétaires de l’État de Californie. La communauté avait déjà des moyens de communiquer entre elle, ce qui était un signe prometteur. Nous avons contacté les membres du conseil d’administration de l’association des propriétaires, et ils étaient plus que disposés à nous écouter. Après une première conversation, ils nous ont invités à présenter le concept à d’autres résidents lors de leur prochaine réunion.

Sarah Leary

 

Foires artisanales – Etsy

Etsy a décidé de se rendre dans toutes ces foires à travers les États-Unis, en demandant à des personnes de se rendre dans toutes ces foires et de recruter des vendeurs, car les vendeurs finiraient par recruter leurs propres acheteurs sur le site Web au lieu d’utiliser uniquement le marketing numérique.

Thales Teixeira

 

Magasins Apple – Pinterest

Nous avons fait toutes sortes de choses assez désespérées, honnêtement. J’avais l’habitude de passer devant le magasin Apple en rentrant chez moi. J’y entrais et je changeais tous les ordinateurs pour qu’ils affichent Pinterest. Puis je me tenais à l’arrière et je me disais : “Wow, ce truc Pinterest, ça explose vraiment.”

Ben Silbermann

(Note : Cette stratégie sera évidemment moins efficace en période de confinement 😷)

2. Allez là où se trouvent vos utilisateurs cibles, en ligne

Question clé : Qui sont vos premiers utilisateurs cibles, et où se rassemblent-ils actuellement en ligne ?

Hacker News – Dropbox

Drew a créé une vidéo simple, présentant le produit, et l’a publiée en avril 2007 sur Hacker News avec le titre “My YC app” : Dropbox – Jetez votre clé USB”. Cette vidéo a attiré les premiers utilisateurs de la nouvelle Dropbox.

John Popel

 

App Store – TikTok/Musical.ly

Il y avait un secret dans l’App Store. Vous pouviez rendre le nom de l’application vraiment très long. Et le moteur de recherche de l’App Store donne plus de poids au nom de l’application qu’aux mots-clés définis. Donc on a mis un nom d’application vraiment long, “faire des vidéos musicales géniales avec toutes sortes d’effets pour Instagram, Facebook, Messenger”. Et puis le trafic est venu du moteur de recherche. C’est comme ça qu’on a démarré au départ.

Alex Zhu

 

ProductHunt – Loom

Les premiers ~3k sont venus de Product Hunt le jour du lancement + 1-2 jours après.

Les 3 000 à 20 000 personnes suivantes proviennent des premiers “champions” que nous avons detectés (nous avons essayé d’établir des relations 1:1 avec chacun d’entre eux).

21 000+ : nous avons introduit notre système de parrainage (5 $ de crédits pour chaque collègue que vous parrainez jusqu’à 50 $).

Shahed Khan

 

S’appuyer sur une communauté en ligne existante – Netflix et Buffer

Pour nous aider à nous rapprocher de nos clients, nous avons fait appel à Corey Bridges pour travailler sur l’acquisition de clients, ou plus précisément, sur ce que nous appelions en plaisantant les Black Ops. Ancien étudiant en anglais à Berkely, Corey est un écrivain brillant avec un don pour créer des personnages.

Il s’était rendu compte, très tôt, que la seule façon de trouver des propriétaires de DVD était dans les communautés marginales d’Internet : groupes d’utilisateurs, forums Web et tous les autres points d’eau numériques où les enthousiastes se rencontrent. Le plan de Corey était d’infiltrer ces communautés. Il ne s’annonçait pas comme un employé de Netflix. Se faisant passer pour un amateur de cinéma maison ou un cinéphile, il se joignait à la conversation dans les communautés orientées vers les fanatiques de DVD et les cinéphiles, se liait d’amitié avec les principaux acteurs et, lentement, au fil du temps, il alertait les commentateurs, les modérateurs et les propriétaires de sites Web les plus respectés au sujet de ce nouveau site formidable appelé Netflix. Nous étions à quelques mois du lancement, mais il plantait des graines qui allaient porter leurs fruits… et beaucoup.

Cela ne marchera jamais, par Marc Randolph (Netflix)

 

Uniquement grâce au guest blogging, nous avons acquis environ 100 000 utilisateurs au cours des 9 premiers mois de fonctionnement de Buffer. Voici plus de détails sur ce chiffre, un peu avant que nous n’atteignons les 100 000. C’est quelque chose qui s’est fait très progressivement. En l’espace d’environ 9 mois, j’ai écrit environ 150 articles invités. Bien sûr, les premiers n’ont pratiquement pas généré de trafic et les choses ne se sont améliorées que très progressivement, mais je pense qu’il est important de le comprendre. Il vous faudra un certain temps pour trouver la bonne fréquence de publication.

Leo Widrich (Buffer)

 

3. Invitez vos amis

Question clé : Vos amis font-ils partie du groupe d’utilisateurs cible ? Si oui, les avez-vous déjà invités ?

Yelp

C’est en invitant des personnes de notre réseau (principalement d’anciens collègues de PayPal) que nous avons trouvé nos premiers utilisateurs. Nous avons demandé à tous les membres de notre réseau d’inviter leurs amis, et comme il s’agit de personnes qui voulaient nous aider, ils ont accepté, si bien qu’à deux degrés, nous avons probablement atteint environ 1 000 utilisateurs. L’essentiel est de ne pas sous-estimer le pouvoir de son réseau de recommandation personnel et de bien réfléchir à l’incitation et aux mécanismes.

Russel Simmons

 

Lyft

Avant les listes d’attente, il y avait des invitations personnelles par e-mail à nos amis, comme celle ci-dessus.

Emily Castor Warren

 

Facebook

Thefacebook.com a été lancé le mercredi 4 février 2004. “C’était une nuit normale dans le dortoir”, se souvient Moskovitz. “Lorsque Mark a terminé le site, nous en avons parlé à quelques amis. L’un d’eux a suggéré de le mettre sur la liste de diffusion en ligne de Kirkland House, qui comptait environ trois cents personnes. Une fois qu’ils l’ont fait, plusieurs dizaines de personnes se sont inscrites, puis ils en ont parlé aux gens des autres maisons. A la fin de la nuit, nous étions, comme, en train de surveiller activement le processus d’inscription. En vingt-quatre heures, nous avions entre 1 200 et 1 500 inscrits.”

New Yorker

 

Quora

Quora a été lancé en janvier 2010 avec une base d’utilisateurs composée en grande partie des amis de collège et de lycée de D’Angelo et de Cheever, ce qui signifie qu’il y avait beaucoup d’informations sur les meilleurs endroits où manger à Pittsburgh, en Pennsylvanie, où Cheever a grandi. Mais ils ont également intégré au site une fonction permettant aux utilisateurs d’inviter des personnes, et bientôt leurs amis de Facebook ont invité des personnes d’autres startups et d’autres entrepreneurs.

Wired

 

LinkedIn

Reid a intentionnellement invité sur le site des amis et des relations qui ont réussi, en reconnaissant qu’il était crucial de cultiver une marque d’aspiration pour favoriser l’adoption par le grand public. (L’entreprise tout entière aurait été condamnée s’il y avait eu une adoption massive de personnes à la recherche d’emploi, et sans aucune personnes qui embauchaient, recrutaient, etc.)

Keith Rabois

 

Slack

Nous avons supplié et cajolé nos amis d’autres entreprises pour qu’ils l’essaient et nous donnent leur avis. Au départ, nous avons trouvé six à dix entreprises de cette manière.

Le modèle consistait à partager Slack avec des groupes de plus en plus importants. Nous avons amplifié le retour d’information que nous avons obtenu à chaque étape en ajoutant d’autres équipes.

Stewart Butterfield

 

Pinterest

Nous avons donc lancé l’application et j’ai probablement fait ce que tout le monde fait : j’ai envoyé un e-mail à tous mes amis et j’ai espéré que ça allait décoller. Et personne ne l’a vraiment compris, pour être totalement honnête avec vous. […] Mais il y avait un petit groupe de personnes qui l’appréciaient. Et ces gens n’étaient pas les stéréotypes auxquels on pense quand on pense aux adopteurs précoces. C’était des gens avec qui j’ai grandi, des gens qui l’utilisaient pour des choses normales dans leur vie. Vous savez, “A quoi va ressembler ma maison ? Quel genre de nourriture je veux manger ?” Des choses comme ça.

Ben Silbermann

 

4. Créer une FOMO afin de stimuler le bouche-à-oreille.

Questions clés : Votre produit repose-t-il sur le CGU ? Envisagez d’organiser la première communauté.

Votre proposition de valeur est-elle incroyablement forte ? Envisagez de mettre en place une liste d’attente.

Votre produit est-il intrinsèquement social ? Envisagez de vous appuyer sur les utilisateurs existants pour inviter de nouveaux utilisateurs.

 

Rendez-le exclusif en créant la communauté des premiers utilisateurs – Instagram, Pinterest et Clubhouse.

Il a été intéressant de voir Clubhouse agir de la sorte via un Testflight privé :

Curation (maintien de la qualité)

Exclusivité (crée le FOMO)

Itération rapide (pas de processus de révision de l’App Store)

Références de haute qualité de la part des utilisateurs initiaux.

Todd Goldberg

 

Je pense que la chose la plus importante dans l’ensemble, c’est que lorsque nous avons fait des prototypes et testé [Instagram], nous l’avons donné à quelques personnes qui avaient un très grand nombre de followers sur Twitter. Pas nécessairement un grand nombre de followers en général, mais de très grands followers au sein d’une communauté spécifique – plus précisément, la communauté des designers, la communauté des concepteurs de sites web en ligne. Nous avons senti que la photographie et l’élément visuel de ce que nous faisions résonnaient vraiment avec ces personnes. Et nous l’avons donné à ces personnes spécifiques qui ont un grand nombre de followers.

Et parce qu’ils ont partagé sur Twitter, cela a créé cette tension, du genre “Quand est-ce que ce truc va être lancé, quand est-ce que je vais pouvoir jouer avec ?” et c’est le jour où nous avons effectivement lancé, cela a eu cet effet de tremplin.

Kevin Systrom (Instagram)

 

Pinterest a commencé comme une communauté sur invitation seulement. Les premiers utilisateurs étaient des blogueurs de design recrutés par Silbermann. Il a conseillé à ces invités de n’accorder l’admission qu’à des personnes qu’ils connaissaient et qui avaient des idées uniques et un esprit créatif. La communauté exclusive a grandi lentement jusqu’en 2012, lorsque le site a supprimé l’obligation d’invitation.

Entrepreneur

 

Ajouter une liste d’attente – Mailbox, Robinhood, Clubhouse, Superhuman, et Pinterest

 

Voici Mailbox, l’application dont la liste d’attente compte 800 000 personnes…

Mailbox, l’application de gestion de boîte de réception d’e-mails pour iPhone qui a été lancée en version bêta cette semaine, compte actuellement environ 700 000 utilisateurs en attente d’accès, au moment où nous écrivons ces lignes […] Il s’agit ostensiblement d’un mécanisme visant à aider les serveurs de Mailbox à gérer l’énorme demande des utilisateurs, bien que certains pensent qu’il s’agit d’un stratagème marketing destiné à augmenter la demande.

Darrell Etherington

 

Au cours de la première année de Superhuman, nous avons lancé une page d’accueil. C’était une page d’accueil pas terrible, un truc basique de Squarespace, qui nous a pris deux heures à mettre en place. Tout ce que vous pouviez faire sur cette page était d’entrer votre adresse e-mail. Et quand vous indiquiez votre adresse email, vous receviez un email automatique de ma part, avec deux questions :

Qu’utilisez-vous comme e-mail aujourd’hui ?

Quelles sont vos bêtes noires à ce sujet ?

Rahul Vohra

 

La dernière chose à laquelle nous pensions lorsque nous avons lancé Robinhood, le site web initial, était qu’il allait exploser du jour au lendemain, nous avons donc été un peu cavaliers dans la façon dont nous l’avons abordé.

[Le site Web] comportait une description en langage très simple disant “Trading sans commission, arrêtez de payer jusqu’à 10 $ par transaction”. Et puis il y avait un bouton qui vous permettait de vous inscrire, et puis quand vous vous inscriviez, vous mettiez votre email, et vous rejoigniez cette liste d’attente où nous vous montrions réellement : Il y a tant de personnes devant vous, tant de personnes derrière vous. […]

Je me souviens très bien que c’était un vendredi soir. Nous avions travaillé sur la liste d’attente en vue de notre lancement presse, qui aurait eu lieu, je pense, le mercredi ou le jeudi suivant. Tout le monde rentre chez soi, je me réveille le samedi matin, j’ouvre Google Analytics et je vois quelque chose comme 600 visiteurs en temps réeel sur notre site alors que personne ne connaissait le site. Je me suis dit : “Qu’est-ce qui se passe ? Ce n’est pas normal. Il doit y avoir un problème.”

Et je regarde les statistiques en détail et je vois beaucoup de trafic, ou la majorité, venant de Hacker News. J’ouvre Hacker News, et je vois le n°1 : “Les Chinois posent un vaisseau spatial sur la Lune”, le n°2 : “Google acquiert Boston Dynamics, la société de robotique”, et le n°3 : “Robinhood : Trading d’actions gratuit.” Donc, tout d’abord, j’étais comme, “Oh mec, comme le numéro 3 sur Hacker News ? C’est un peu le rêve de tout ingénieur de la Vallée, non ?

Business Insider

 

Les nouveaux utilisateurs doivent être invités par les utilisateurs existants – Spotify

Le service de streaming musical a été lancé en octobre 2008, et son service gratuit est resté sur invitation uniquement, ce qui avait été mis en place pendant les dernières phases de développement avant le lancement public.

L’élément d’invitation seulement a été un élément vital de l’essor de la plateforme. Non seulement il a permis de gérer le niveau de croissance de Spotify, mais il a également contribué à créer un effet viral pour le service, les utilisateurs ayant chacun 5 invitations au départ à partager avec leurs amis.

TNW

 

5. Tirer parti des influenceurs

Question clé : Qui sont les influenceurs de vos utilisateurs cibles, et comment pouvez-vous les amener à parler de votre produit ?

 

Twitter

Voici le tableau jour par jour du lancement initial. La première mention publique du service que j’ai pu trouver se trouve sur le blog d’Evan William le 13 juillet, mais vous pouvez voir que même le 12, il y avait un mini-boom dans les inscriptions. L’article d’Om Malik du 15 juillet a fait exploser le service, avec plus de 250 inscriptions le lendemain. Ce que je trouve fascinant, c’est qu’il y avait moins de 600 personnes sur le service à ce moment-là, donc c’était un plug très prémonitoire. […]

Un thème récurrent est le pouvoir de cette publicité initiale dans la conduite des premiers utilisateurs, et le sentiment que c’était un moyen de se connecter avec un groupe de personnes intéressantes. La notoriété d’Evan et le soutien d’Om ont dû être d’une grande aide pour créer ce genre de buzz.

Pete Warden

 

Product Hunt

 

 

Une fois que nous avions identifié un influenceur, Nathan ou moi-même envoyions un e-mail personnel, l’invitant à contribuer, avec un lien vers les articles de PandoDaily ou Fast Company qui racontent notre histoire. Un processus manuel certes, mais un moyen efficace de recruter de bons contributeurs et d’ouvrir des lignes de communication pour de futurs retours.

Ryan Hoover

 

Instagram

Les fondateurs ont choisi leurs premiers utilisateurs avec soin, en courtisant des personnes qui seraient de bons photographes, en particulier des designers qui avaient un grand nombre de followers sur Twitter. Ces premiers utilisateurs devaient contribuer à donner le bon ton artistique, en créant un contenu de qualité que tous les autres pourraient regarder, dans ce qui était essentiellement la toute première campagne d’influence d’Instagram, des années avant que cela ne devienne un concept.

Dorsey est devenu leur meilleur vendeur. Il a d’abord été choqué de découvrir que son investissement était destiné à une application totalement différente de Burbn. Habituellement, les fondateurs se tournent vers un nouveau produit dans un ultime effort pour éviter de faire faillite. Mais Dorsey aimait Instagram, bien plus qu’il n’avait jamais aimé Burbn.

Lorsque Instagram a été lancé au public le 6 octobre 2010, il est immédiatement devenu viral grâce aux partages de personnes comme Dorsey. Il a atteint la première place des applications d’appareils photo dans la boutique d’applications d’Apple.

No Filter : The Inside Story of Instagram, par Sarah Frier

 

6. Parlez de vous dans la presse

Question clé : Quelle est l’histoire unique, convaincante et originale que vous pourriez présenter à la presse ?

Superhuman

La meilleure façon de procéder est de choisir un ou deux moments/événements par an où vous pouvez vous insérer dans l’air du temps. Pour nous, l’un de ces événements a été la fermeture de Mailbox. C’était le récit parfait, “Je suis ici, venez voir mon entreprise.” […] J’ai actuellement l’un des articles les plus lus sur la façon de survivre à une acquisition. Il a été écrit en réponse à la fermeture de Mailbox. […] Cet article s’est retrouvé sur Medium, et a été repris sur qz.com. Nous avons pu l’insérer dans le Zeitgeist. Cet article m’a probablement pris trois jours à ne rien faire d’autre, et un autre jour à le faire circuler. Donc quatre jours en tout. Mais ces quatre jours ont permis d’obtenir plus de 5 000 inscriptions.

Rahul Vohra

 

Product Hunt

J’ai écrit des articles invités dans des publications techniques (comme cet article sur FastCo) pour faire connaître mon entreprise. Au début, la presse était efficace pour favoriser l’adoption. Les personnes qui lisent des publications techniques comme TechCrunch sont les mêmes que celles qui pourraient vouloir visiter Product Hunt. En outre, nous transmettions les produits intéressants lancés sur Product Hunt aux journalistes que je connaissais. J’ai veillé à envoyer des produits en rapport avec leurs centres d’intérêt ou leur domaine d’activité, ce qui a permis à plusieurs articles de mentionner Product Hunt et d’établir un lien avec lui. Des points bonus : Nous aidions les entrepreneurs et les jeunes startups à obtenir plus de visibilité.

Ryan Hoover

 

Airbnb

L’événement qui a marqué le tournant de l’entreprise a été la Convention nationale démocratique (DNC) de 2008 à Denver, dans le Colorado. Le duo a vu une opportunité de tirer profit de cet événement quatre fois plus fréquenté qui a provoqué une pénurie massive de logements locatifs. Trouver des hôtes pour offrir des chambres dans leurs maisons était en fait la partie la plus facile. Trouver des gens pour louer ces chambres s’est avéré plus difficile.

La première stratégie contre-intuitive consistait à ne présenter que les blogueurs ayant la plus petite audience possible. […] Aussi ridicule que cela puisse paraître, la couverture par ces médias de base a été la preuve sociale dont les publications plus importantes avaient besoin pour reprendre l’histoire. Finalement, les réseaux d’information nationaux, dont NBC et CBS, ont interviewé les fondateurs de la startup inconnue qui accueillait la plus grande convention politique de l’histoire.

L’afflux de DNC était excellent pour les affaires, mais il n’a duré qu’une semaine. Les fondateurs cherchaient désespérément un moyen de prolonger l’impact de l’événement. Un jour, assis autour de la table de leur cuisine, encore extrêmement fauchés, ils ont eu l’idée qui allait permettre à Airbnb de devenir rentable : les céréales.

Tous deux designers diplômés de la prestigieuse Rhode Island School of Design, ils ont créé des céréales fictives appelées “Obama O’s, la céréale du changement” et “Cap’n McCain’s, un franc-tireur dans chaque boîte”. Ils ont conçu eux-mêmes l’illustration des boîtes et ont convaincu un étudiant de l’université de Berkeley d’imprimer 500 unités de chaque boîte à bas prix. Les boîtes étaient livrées sous forme de rectangles plats qui devaient être découpés et assemblés à la main.

Les fondateurs ont envoyé des boîtes à des centaines de blogueurs technologiques parmi les plus connus, en espérant qu’ils les afficheraient fièrement sur leur bureau et qu’eux-mêmes, ou leurs collègues, finiraient par écrire leur histoire. Peu de temps après, ils ont commencé à vendre les céréales politiques à 40 dollars la boîte. Les Obama O’s se sont vendus comme des petits pains, à tel point qu’ils ont dû distribuer gratuitement des Cap’n McCain’s pour chaque achat.

Pando

 

Slack

C’était notre version bêta, mais nous ne voulions pas l’appeler bêta parce que les gens auraient pu penser que le service serait instable ou peu fiable”, explique Butterfield. Au lieu de cela, avec l’aide d’une impressionnante campagne de presse (basée en grande partie sur l’expérience antérieure de l’équipe – c’est-à-dire, utilisez ce que vous avez pour vous), ils ont invité les gens à demander une invitation pour essayer Slack. Le premier jour, 8 000 personnes l’ont fait, et deux semaines plus tard, ce nombre était passé à 15 000.

La grande leçon à en tirer : Ne sous-estimez pas le pouvoir des médias traditionnels lors de votre lancement.

Stewart Butterfield

 

Instagram

Ils ont également contacté la presse directement plutôt que de faire appel à une société de relations publiques, et Kevin note que cela s’est très bien passé. Un bon produit, présenté par les créateurs passionnés eux-mêmes, et il se trouve qu’ils ont obtenu une bonne couverture médiatique pour le lancement. “Nous n’avons pas hésité à contacter des personnes dont nous pensions qu’elles aimeraient le produit”, explique Kevin. “Et cela a porté ses fruits. Les gens nous ont dit qu’il était inutile de contacter des publications telles que le New York Times et que nous perdions notre temps. Mais non seulement le New York Times nous a répondu, mais il a également envoyé quelqu’un pour nous rencontrer”. Le jour du lancement en octobre 2010, toute la couverture médiatique est arrivée à peu près en même temps et leurs serveurs ont été durement touchés.

TNW

7. Créer une communauté avant le lancement

Question clé : Pourriez-vous créer une communauté maintenant, pour en tirer parti plus tard ?

Product Hunt

Product Hunt, un classement quotidien des nouveaux produits, a commencé par une liste d’e-mails utilisant Linkydink, un outil permettant de créer des condensés d’e-mails quotidiens collaboratifs. […]

Pendant les vacances de Thanksgiving, nous avons conçu et construit Product Hunt. Pendant ce temps, nous avons contacté les contributeurs du MVP et d’autres personnes respectées dans le domaine des produits, en partageant les premières maquettes et en recueillant des commentaires. Nous ne faisions pas que du développement client, nous les enthousiasmions et leur donnions l’impression de faire partie du produit (et c’est ce qu’ils ont fait, en aidant à guider nos décisions de conception).

Cinq jours plus tard, nous avions un produit très minimal mais entièrement fonctionnel. Nous avons envoyé par e-mail à nos supporters un lien vers Product Hunt, en les informant qu’ils ne devaient pas le partager publiquement. Les supporters étaient ravis de participer et de jouer avec une version fonctionnelle d’un produit auquel ils avaient pensé et qu’ils avaient indirectement aidé à construire. Ce jour-là, nous avons acquis nos 30 premiers utilisateurs. […]

À la fin de la semaine, nous avions 100 utilisateurs et nous nous sentions prêts à partager Product Hunt avec le monde entier.

Ryan Hoover

 

StackOverflow

Les fondateurs de Stack Overflow (Joel Spolsky et Jeff Atwood) disposaient tous deux d’importantes communautés d’adeptes issues de leurs précédents projets en ligne (respectivement Joel On Software et Coding Horror). Ils ont invité les membres de ces communautés à participer à une version bêta privée, au cours de laquelle ils ont alimenté le site en contenu afin qu’il ne soit pas lancé sans aucun contenu.

Jon

En résumé : Les sept principales stratégies pour acquérir vos 1 000 premiers utilisateurs

Allez là où se trouvent vos utilisateurs cibles, hors ligne

Allez là où se trouvent vos utilisateurs cibles, en ligne

Invitez vos amis

Créez un effet de mode pour stimuler le bouche-à-oreille.

Tirez parti des influenceurs

Obtenez la presse

Créez une communauté avant le lancement

 

Questions clés à se poser pour déterminer où se concentrer :

Qui sont vos premiers utilisateurs cibles, et où se rassemblent-ils actuellement, hors ligne ?

Qui sont vos premiers utilisateurs cibles, et où se rassemblent-ils actuellement, en ligne ?

Vos amis font-ils partie du groupe d’utilisateurs cibles ? Si oui, les avez-vous déjà invités ?

Votre produit repose-t-il sur le CGU ? Envisagez d’organiser la communauté initiale.

Votre proposition de valeur est-elle incroyablement forte ? Envisagez de mettre en place une liste d’attente.

Votre produit est-il intrinsèquement social ? Envisagez de vous appuyer sur les utilisateurs existants pour inviter de nouveaux utilisateurs.

Qui sont les influenceurs de vos utilisateurs cibles, et comment pouvez-vous les amener à parler de votre produit ?

Quelle est l’histoire unique, convaincante et originale que vous pourriez présenter à la presse ?

Pourriez-vous créer une communauté maintenant, pour en tirer parti plus tard ?