blog

Comment fermer sa micro-entreprise ?


Pourquoi et quand faut-il fermer sa micro-entreprise ?

Autant de question existentielles auxquelles nous allons tenter de répondre :

Avant tout : Pourquoi et quand fermer sa micro-entreprise ?

Mis à part, le fait que vous ne souhaitez plus continuer votre activité, nous identifions trois raisons pour lesquelles on arrête sa micro-entreprise :

1/ L’absence de chiffre d’affaire.
Parfois on a une idée d’entreprise. On se lance. On monte sa boite en commençant par le statut micro-entreprise mais en fin de compte, l’activité ne se révèle pas aussi rentable qu’escompté. Si vous n’avez pas de nouveau concept à tester, alors autant éviter les tracas administratifs en fermant sa micro-entreprise.

2/ Le trop plein de chiffre d’affaire :)
Au contraire, lorsque le projet se révèle une bonne idée et que le chiffre d’affaire augmente trop..il faut créer une entreprise (de type EURL, SARL, SAS etc).. Et fermer sa micro-entreprise.
Légalement, il doit être légal d’être micro-entrepreneur et gérant/président d’une autre entreprise.
Dans les faits, ça ne doit pas être très rentable que ce soit en temps comme en argent.

3/ la fin de l’ACRE – ou plus exactement – la diminution de l’ACRE :
Annoncée en début de semaine, un projet de loi a été déposé afin de revoir le taux d’exonération des cotisations sociales du micro-entrepreneur.
A date, l’exonération était de 75 %, 50 % puis 25 % sur les 3 premières années.
Si la loi est promulguée, les taux d’exonération seront respectivement de 50 %, 25 %, 10 %.

Cette diminution devrait dégagée 600 millions d’euros.
Il y avait en France à la fin 2018 1,36 millions de micro-entrepreneurs. (dont 40% de femmes)
Pour rappel, le chiffre d’affaire moyen d’une micro-entreprise est de 11 300 €.
Et 33% des micro entreprises ayant dégagées un CA était gérée par un salarié en CDI.

En prenant 11 300 € de chiffre d’affaire moyen, pour la 1ere année, cela représente une perte de revenus de 600€ pour les activité de vente, et de 300€ pour les micro-entreprise de service.

Pour rappel le calcul du montant des cotisations est un pourcentage du chiffre d’affaire :
12,8 % si vous exercez une activité de vente de marchandise etc..
22 % si vous exercez une activité de service.

Il est possible que certains micro-entrepreneurs décident de ne plus exercer leur activité sous ce régime.
Pour rappel, il est tout à fait possible de déclarer des revenus ‘secondaires’ ou ‘autres’ sur sa déclaration d’impôts :
https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/questions/comment-declarer-mes-revenus-dactivites-annexes-telles-que-le-co-voiturage-la
Cependant, sans un statut officiel comme la micro-entreprise, vous ne disposerez pas d’un numéro Siret ni d’un N° de TVA intracommunautaire …

Comment fermer votre micro-entreprise :

Pour fermer sa micro-entreprise, il faut faire les démarches en ligne sur le site de l’URSSAF.

Si vous le souhaitez vous trouverez des guides et des informations pratiques sur des sites tels que LegalPlace ou Entreprise-et-compagnie.fr afin de vous expliquer les différents enjeux de la fermeture de votre micro-entreprise ainsi que vous lister les différentes modalités à prendre en compte pour procéder à la fermeture de sa micro-entreprise.

Et après la fermeture ?

Parfois, l’engagement pris dans cette micro-entreprise qui finalement sera liquidée peut engendrer une sorte de blues causé par l’arrêt de cette activité.
Il peut être nécessaire de prendre soin à se maintenir physiquement et psychologiquement en forme.
Où alors, vous pouvez créer une autre startup :)

Si vous avez des recommandations pour les micro-entrepreneurs, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Ce billet d'humeur d'entrepreneur a été mis à jour le 28 September 2019 par J'aime les Startups


Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: