Logo de la startup BOKOR

Pour faire une bonne bouffe, il faut des bons ingrédients répétait sans cesse Jean Pierre Coffe. Et ce n’est pas BOKOR qui dirait qu’il avait tort ! Bokork est d’après la légende le meilleur poivre du monde. Grâce à une stratup, il arrive sur nos tables !

Que proposez vous ?

BOKOR est une start-up d’épices qui ambitionne de faire redécouvrir le fameux Poivre de Kampot (Cambodge) en France. Considéré comme le meilleur poivre au monde, il avait quasi disparu sous le régime des Khmers Rouge et renaît aujourd’hui de ses cendres et a reçu l’AOP en mars 2016.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous avons eu l’idée de faire redécouvrir ces poivres (noir, blanc et rouge) en France suite à un voyage au Cambodge où nous avons pu rencontrer les producteurs et découvrir cette merveilleuse épice.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Découvrir que le poivre de Kampot était très connu en France avant le régime des Khmers Rouge et que des chefs l’utilisaient encore nous a convaincu de nous lancer dans le projet. Ceci nous permet aussi de garder des liens avec le Cambodge, pays que nous trouvons fascinant.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons découvert ce poivre il y a deux ans mais avons lancé la marque BOKOR (nom d’une colline à Kampot) fin février 2016.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous permettons aux amateurs de bonne nourriture de découvrir un poivre d’exception, le poivre devient un ingrédient à part entière.

Quel est votre cœur de cible ?

Notre coeur de cible sont les amateurs de bonne cuisine, les restaurants, hôtels et épiceries fines.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous avons une boutique en ligne, avons créé des relations presse, faisons des partenariats avec des box. Nous sommes aussi visibles sur nos points de vente.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Par la revente de nos poivres.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Tout est artisanal et fait à la main, la seule technologie est la méthode de récolte et de séchage ancestrale des producteurs à Kampot

Quels sont vos besoins ?

Nous avons des besoins en marketing pour faire connaître la marque

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous aimerions diversifier la marque en aller faire du sourcing d’épices du Sri Lanka

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Il n’existe pas d’autres marques spécialisées dans le poivre de Kampot mais quelques marques établies depuis longtemps proposent une multitude d’épices, dont du poivre de Kampot.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous nous démarquons par une marque jeune, du dynamisme, et en nous spécialisant sur cette épice alors qu’il est perdu parmi une multitude d’autres épices chez les vieilles maisons. Ces maisons possèdent aussi un magasin propre alors que nous tissons des partenariats pour une visibilité plus diversifiée.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Notre dynamisme, le changement, notre jeunesse et nos contacts avec les producteurs.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous aimerions avoir d’autres épices provenant cette fois du Sri Lanka, puisqu’un de nous est originaire de ce pays.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 30 January 2018 par Teurquetil Estelle

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Estelle Teurquetil, Alexander Meister, Vaaheesan Kohulathasan

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: