Home > Startup > WASTER

Logo de la startup WASTER

WASTER

#Startup #B2B #B2C #Economie Collaborative #services Dernière mise à jour : 14/05/2020
  • Fondateurs : Maxence Courbe et Romain Treussard
  • Nombre d'employés : 2
  • Toutes les startups de Lyon

La startup WASTER a créé un service en ligne participatif pour faciliter l’acheminement des débarras jusqu’à la décheterie entre particuliers.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons de simplifier et mutualiser les apports en déchèterie en mettant en relation les personnes qui souhaitent se débarrasser de leurs déchets, et celles qui peuvent se rendre en déchèterie.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Que l’on opte pour la déchèterie de proximité ou pour la déchèterie municipale, se débarrasser d’un meuble, d’un équipement d’électroménager, de déchets verts ou de rebuts de travaux relève bien souvent d’un véritable casse-tête. Dates de présence et horaires restreints, avec un calendrier qui évolue selon les circonstances, typologie des déchets acceptés ou refusés parfois complexe, règles différentes d’une ville ou d’une agglomération à une autre… grâce à Waster nous souhaitons apporter une solution simple aux particuliers comme aux entreprises pour se débarrasser de leurs déchets, tout en co-voiturant les trajets pour réduire leur impact environnemental.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons PERL pour le codage de la plateforme.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


L’histoire peut sembler banale, mais elle est vraie ! En 2017, alors que nous aidions un de nos copains à déménager, nous n’avons pas pu charger dans notre voiture le sommier que nous avions prévu d’apporter à la déchèterie. Nous avons cherché une solution. Sans succès. Et nous avons fait un constat : il n’existe pas de solution digitale en matière de déchets.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


138 millions d’allers-retours en déchèterie sont effectués chaque année, sur tout le territoire français (source : ADEME – Chiffres 2017). Nous avons trouvé ça fou qu’aucune solution n’existe pour mutualiser ces trajets.

Maxence travaille dans le secteur du traitement des déchets. Romain est un professionnel du digital. Nous avons décidé de réunir nos compétences pour créer un nouveau service aux particuliers et apporter une solution simple à la problématique du transport en déchèterie.

Nous en avons discuté avec des professionnels des déchets et des collectivités, qui ont manifesté leur approbation.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Nous avons eu l’idée il y a trois ans et avons commencé à en parler à des professionnels et aux collectivités pour connaitre leur point de vue sur le projet. Nous avons ensuite rencontré de potentiels investisseurs pendant environ 8 mois avant de pouvoir proposer notre solution en bêta-test grandeur nature sur Saint-Etienne en mai 2019. Nous avons ensuite lancé la solution à Lyon en septembre 2019 avant de la lancer à Paris en mai 2020.


LE BUISNESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Toute personne ou entreprise qui souhaite se débarrasser de ses déchets dans la métropole lyonnaise ou en Ile-de-France ! Nous nous adressons aussi bien aux particuliers qu’aux artisans, entreprises etc.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Comme il s’agit d’une solution digitale nous utilisons logiquement les canaux classiques de communication digitale (référencement, réseaux sociaux etc.). Le bouche à oreille fonctionne également bien pour ce type de solution collaborative.


Waster est une plateforme de mise en relation entre les gens qui doivent se rendre en déchèterie et ceux qui peuvent y aller à leur place.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Comme pour tout système collaboratif nous fonctionnons par commissions sur les transactions. Lorsqu’une collecte est validée sur notre plateforme, Waster se rémunère via une commission sur le montant que perçoit le collecteur (celui qui est rémunéré pour apporter les déchets en déchèterie).


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nos concurrents indirects sont les sites d’entraide généralistes comme Allo Voisin ou Le Bon Coin.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nous offrons davantage de traçabilité et de sécurité car les transactions ne se font pas en dehors de notre plateforme. Par ailleurs, l’identification du producteur et du collecteur, via la plateforme, permet une traçabilité de l’apport en déchèterie, ce qui constitue une véritable plus-value du service. Il est également possible pour le producteur de demander une photo au collecteur afin de s’assurer du dépôt de ses déchets en déchèterie.

Nous avons également beaucoup travaillé sur l’expérience utilisateur pour la simplifier au maximum.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous nous démarquons de nos concurrents car, contrairement à eux, nous sommes spécialisés. Nous ne proposons pas tout type d’entraide mais uniquement de la mutualisation des apports en déchèterie.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Après Lyon et Paris notre ambition est de continuer à déployer notre solution sur de grandes villes jusqu’à couvrir l’ensemble du territoire national.


Quels sont vos besoins ?


Nous avons besoin de nous faire connaitre, de gagner en notoriété pour accroître le nombre d’utilisateurs de notre plateforme. L’idée est ensuite d’instaurer un réflexe Waster chez les gens qui souhaitent se débarrasser de leurs déchets.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Dans un an nous espérons que notre solution sera disponible partout en France ! WASTER ambitionne de gagner 0,7% de parts de marché en France l’année suivant son lancement, représentant environ 80 000 collectes.