Home > Startup > rzilient

Logo de la startup

rzilient

#Startup #B2B #services #Tech Dernière mise à jour : 07/09/2020
  • Fondateurs : Alexis Valero, Quentin de Lambert
  • Nombre d'employés : 2
  • Toutes les startups de Lyon

La startup rzilient propose du matériel informatique reconditionné (et les services qui vont bien) afin de tirer les prix vers le bas.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons un service de location et de vente de produits reconditionnés en B2B. Nous assurons la livraison, la maintenance le SAV et la reprise en fin de cycle de vie. Nos produits sont moins cher que les produits neufs (tout en étant aussi performants). Ils sont également plus éco-responsables (le reconditionné détruit beaucoup moins l’environnement) et est sans engagement (pas de durée minimale).


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Beaucoup d’entrepreneurs ou petites structures souhaitent s’équiper en matériel de qualité mais trouvent ça très cher. De plus l’engagement est fort lorsqu’on se procure un matériel à 1500€. Proposer un service à 25€/mois permet de libérer de la trésorerie pour d’autres choses plus essentielles


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous proposons des Macbooks Pro, Macbook Air et Dell XPS


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous sommes deux associés conscients que la planète va mal. Nous souhaitions agir. Nous nous intéressons également à l’économie de demain et sommes conscient qu’elle changera la propriété par la fonctionnalité. Nous avons donc voulu combiner ces deux aspects.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Il faut agir maintenant et pas demain. Par ailleurs, nous avons tous les deux une expérience importante en entreprise et pensons que c’est le bon moment pour lancer cette activité.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Nous avons réfléchi à cette idée depuis le mois de septembre 2019. Nous avons lancé une première activité de conseil en février 2020, mais avons pivoter vers ce modèle depuis le mois d’août 2019.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous cherchons plutôt des petites structures comme les entrepreneurs, les PME et les professions libérales. Les grandes sociétés sont déjà bien équipées.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous allons lancer une campagne promotionnelle sur les réseaux sociaux en septembre 2020 et en parallèle utiliser notre réseau professionnel pour nous aider.


Fourniture de matériel informatique reconditionné pour les entreprises, à destination des salariés en télétravail ou au bureau.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous achetons du matériel d’occasion, moins cher que le neuf. Puis nous le louons à des prix raisonnables, mais qui nous permettent d’obtenir une rentabilité sous 18 à 20 mois de location. Les produits peuvent durer de 36 à 48 mois au minimum.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Fleet propose du matériel neuf à la location.

Les fournisseurs de matériel reconditionné à l’achat également.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Le prix et la vision


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous sommes définitivement moins chers et sommes les seuls à proposer du 100% reconditionné en location. Par ailleurs nous avons vraiment en nous la volonté de faire en sorte de porter un message éco-responsable


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour le moment nous nous concentrons sur le présent. L’entreprise vient de voir le jour. Nous verrons dans un temps long. Pour le moment on veut vraiment tout donner.


Quels sont vos besoins ?


Besoins en financement pour acquérir du matériel en grande quantité (négociation avec les fournisseurs) ainsi que de la notoriété.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Je pense que nous seront capable de fournir entre 5 000 et 10 000 machines à des entreprises. Par ailleurs, l’idée est d’être rentable avant ce moment là.