Home > News > Résurrection

Logo de la startup Résurrection

Résurrection

#news Dernière mise à jour : 28/01/2020
  • Fondateurs : Marie Kerouedan et Nathalie Golliet
  • Nombre d'employés : 7
  • Levée de fonds : 800 000 euros

Résurrection lève 800 000€ pour accélérer le déploiement de ses crackers éco-responsables certifiés AB !

– Pionnière dans la valorisation culinaire de coproduits en Europe.
– Déjà 6 recettes distribuées dans plus de 300 points de vente.
– 1ère levée de fonds pour développer la R&D et la commercialisation en France.

Fondée en janvier 2018 par Marie Kerouedan et Nathalie Golliet, Résurrection a fait de la valorisation culinaire de coproduits son fer de lance. Les deux fondatrices, aussi gourmandes qu’engagées, ont eu l’ingénieuse idée de récupérer et transformer les céréales maltées nécessaires à la fabrication de la bière ou le marc de pomme issu du cidre en de savoureux crackers aux notes de fenouil, piment d’Espelette, curcuma, figue, olive noire…

“Nous sommes convaincues que l’alimentation est un puissant vecteur de changement. En 2016, alors que Marie assistait à un atelier de fabrication de bière, elle a été stupéfaite de découvrir que pour faire 1000 litres de bière, 300 kilos de drêches -résidus de malt- étaient jetées ou données à des animaux après le brassage. Quel gâchis ! Comment cette céréale riche en fibres, vitamine B, sélénium, phosphore, fer, zinc, cuivre et magnésium pouvait se retrouver à la poubelle ou envoyée en alimentation animale ? Très vite, l’idée a émergé. Nous devions trouver une manière de donner une seconde vie à cette matière qui sent bon les tartines grillées. Nous savions qu’un modèle vertueux était possible ; il fallait le penser. Nous voulions du local, du bon, du gourmand et du sain. Nous avons testé, exploré, inventé et développé 6 recettes, épaulées par Madeleine York, ingénieure R&D qui a rejoint notre équipe dès 2018.” précise Nathalie Golliet, co-fondatrice de Résurrection.

Deux ans après son lancement, Résurrection confirme sa démarche circulaire et artisanale. Elle a noué de solides partenariats avec des brasseries et cidreries artisanales engagées dans le Bio qui fournissent les drêches et le marc de pomme, matières composant 30% de leurs crackers certifiés AB. Entreprise innovante et de production, la start-up met un point d’honneur à fabriquer tous ses crackers en Dordogne et pour parfaire sa démarche éco-responsable, ses emballages sont 100% recyclables et zéro plastique.

“Nous sommes fières du chemin déjà parcouru avec Résurrection et nous nous réjouissons de l’accueil très positif réservé à nos produits. Dès le démarrage de l’aventure, nous avons été distribuées par des acteurs clés comme Biocoop et So.bio, séduits par le concept et la qualité de production de nos crackers. En nous entourant maintenant du soutien du groupe Le Duff, de Charente Périgord Expansion, de la communauté de dirigeants et d’entrepreneurs à succès “Le Club des Prophètes” et du groupe Triballat Noyal notamment, nous entendons bien accélérer encore davantage la distribution de nos gammes, mais aussi développer notre activité R&D pour concevoir des recettes inédites à base de nouveaux coproduits.” ajoute Marie Kerouedan, co-fondatrice de Résurrection.

“Le projet porté par Nathalie Golliet et Marie Kerouedan nous a séduits par sa capacité à transformer une préoccupation sociétale, la gestion des déchets, en une opportunité économique, créatrice de valeur et d’emploi. En associant des entreprises périgourdines à son cycle de production, elles ont de plus partagé localement cette ambition à laquelle Charente Périgord Expansion, notre filiale de Capital Investissement, a totalement adhéré.” précise Laurent Martin, directeur Général du Crédit Agricole Charente Périgord.