Logo de la startup Legapass propose une solution d'héritage pour ses biens numériques

Legapass propose une solution d'héritage pour ses biens numériques

#news Dernière mise à jour : 03/05/2022
  • Fondateurs : Jean-Charles CHEMIN, Eric MAIDA, Adelina PROKHOROVA

Legapass lance son service de transmission de l’héritage numérique.

Partage cette bonne nouvelle

La startup niçoise Legapass a officialisé, le 26 avril, le lancement de son service unique lors d’un évènement qui a réunit plus de 200 personnes sur le rooftop de l’AC Marriott à Nice.

Après plusieurs mois de recherche et de développement, la société est enfin prête à offrir au public sa solution unique de transmission du patrimoine numérique ultra sécurisée. Elle répond à un besoin qui grandit en même temps que nos usages du numérique : « Que devient notre patrimoine numérique après notre mort ? ».

Ce patrimoine, qui a bien souvent une immense valeur sentimentale et financière, n’est pas répertorié par les notaires. Il regroupe nos photos et vidéos souvenirs, nos placements financiers, nos cryptomonnaies, nos comptes sur les réseaux sociaux, nos boites mails et tous les codes d’accès que l’on garde en mémoire. Très volatiles, ces informations ont toutes les chances d’être perdues ou inaccessibles après notre décès.

Sur la plateforme legapass.com, vous pouvez désormais enregistrer en toute confidentialité et avec le plus haut niveau de sécurité, vos identifiants et code d’accès. Ils sont gardés par des algorithmes de chiffrement de niveau militaire et stockés dans des serveurs inaccessibles depuis internet. Personne ne pourra y accéder, pas même les équipes techniques de Legapass.

Au décès, la société s’engage à transmettre ses informations, sous le contrôle d’un huissier de justice, aux héritiers désignés par l’acte de notoriété.

Co-fondée à Nice en 2021 par 3 ingénieurs en informatique : Jean-Charles Chemin, Eric Maïda et Adelina Prokhorova, Legapass est une solution de sécurisation optimale et unique sur le marché mêlant cryptographie, tiers de confiance et archivage hors ligne.

Soutenue par BPI France, elle emploie 5 personnes et prépare sa première levée de fond afin d’accélérer son développement sur le territoire national et renforcer ses équipes techniques et commerciales.