French Tech Central délocalisé

 

L’Etat en Île-de-France entreprend une tournée des incubateurs pour faciliter les démarches administratives des start-up

Acteur du développement économique francilien, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris facilite le développement des start-up innovantes franciliennes, en proposant un accès à l’expertise d’une dizaine d’administrations de l’État en Île-de-France à French Tech Central, au cœur de Station F, le campus de start-up. Afin de diffuser plus largement l’expertise des administrations et la mettre à la portée du plus grand nombre de start-up, elle organise « French Tech Central délocalisé », une tournée des incubateurs dans toute l’Île-de-France.

L’offre des services publics consolidée à French Tech Central, mise à la portée de l’ensemble des start-up franciliennes

À travers son action au sein de French Tech Central, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris est un interlocuteur privilégié des start-up de la French Tech. Acteur du développement économique francilien, elle facilite l’expansion des entreprises innovantes, en leur proposant un accès inédit à l’expertise d’une dizaine d’administrations de l’Etat en Île-de-France.

Afin de diffuser plus largement l’expertise des administrations et d’en faire bénéficier au plus grand nombre de start-up, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, en collaboration avec la DIRRECTE, la Banque de France, la CCI Paris, l’URSSAF, l’INPI, les Douanes et Pôle Emploi, a décidé d’organiser une tournée des incubateurs dans toute l’Île-de-France. A raison d’une demi-journée par mois, ce collectif d’administrations proposera une offre de service consolidée dans un nouvel incubateur sur un format qui variera en fonction des besoins des start-up.

Un premier rendez-vous le 28 novembre au Liberté Living-Lab

La première étape de la tournée « French Tech Central délocalisé » aura lieu le 28 novembre, à 14h au Liberté Living-Lab, un incubateur à impact qui accompagne près de 150 start-up sur des champs de politique publique (éducation, emploi, orientation…).

Les start-up auront l’occasion de rencontrer 6 administrations pour répondre à leurs interrogations sur les cotisations sociales ; la propriété industrielle ; la gestion des ressources humaines ; le droit du travail ; les procédures d’import/export ; les solutions de financement et de cotation bancaire ainsi que l’accompagnement et le développement des start-up.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette news a été mise à jour le 25 November 2019 par J'aime les Startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter une news, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: