Home > News > Dracula Technologies

Logo de la startup

Dracula Technologies

#news Dernière mise à jour : 29/05/2020
  • Fondateurs : Brice Cruchon
  • Nombre d'employés : 17
  • Levée de fonds : 2 200 000 €

Dracula Technologies lève 2,2 M€ pour pré-industrialiser sa technologie LAYER®

Les industriels MGI Digital Technology et ISRA Cards investissent financièrement et matériellement dans la start-up pour l’accompagner dans la phase de pré-industrialisation de sa technologie LAYER® destinée à alimenter en énergie les objets connectés grâce au photovoltaïque organique. Ce financement sera complété par une levée WiSEED d’un objectif de 600 k€ dont 300 k€ sont déjà sécurisés.

Dracula Technologies, startup Deeptech qui a mis au point et produit LAYER®, une technologie photovoltaïque organique réalisée par impression numérique et destinée à alimenter les objets connectés de petites consommations, bénéficient aujourd’hui du soutien de deux industriels clés pour son développement, MGI Digital Technology et ISRA Cards.

Une levée de fonds pour préparer l’industrialisation et intensifier à l’international le développement de sa technologie LAYER®, la solution d’energy harvesting de référence pour l’alimentation des objets connectés.
Cette levée de fonds permettra à Dracula Technologies de se doter d’une ligne de pré-série, de réaliser de nouveaux recrutements et d’intensifier, en France et à l’international, le développement commercial de LAYER®, technologie révolutionnaire capable de générer de l’énergie localement et de manière durable, véritable alternative à la pile et ses contraintes.
La jeune pousse a déjà réalisé deux Preuves de Concept (PoC) avec des industriels français, notamment, une collaboration avec Orange Labs qui vise à rendre autonome un capteur communicant dans le cadre de développement autour de la maison connectée.
Dracula Technologies commercialise aussi des kits de démonstration qui permettent à des équipes de prototyper des premiers dispositifs autonomes dans une approche préalable à la réalisation de PoC.
« Nous sommes très satisfaits de compter MGI Digital Technology et ISRA Cards à nos côtés. L’un et l’autre vont nous apporter des compétences que ce soit dans l’industrialisation des technologies numériques ou autour de débouchés marchés » explique Brice Cruchon, Président et Fondateur de Dracula Technologies.

MGI Digital Technology, leader mondial dans le domaine de l’ennoblissement numérique, a choisi d’accompagner et d’investir à travers la fourniture d’équipements industriels Alphajet. « La technologie LAYER® est une solution d’avenir. Nous percevons de nombreuses synergies potentielles, notamment avec notre filiale CERADROP, leader français de l’électronique imprimée. Notre investissement et notre expertise dans les solutions industrielles d’impression Numérique doit permettre à Dracula Technologies d’accélérer sa phase de pré-industrialisation puis d’industrialisation de LAYER® » poursuit Edmond Abergel, Président de MGI Digital Technology.
ISRA Cards, concepteur et fabricant de cartes et de supports personnalisés intégrant de l’électronique, a également apporté sa participation sous la forme d’un partenariat industriel.

et financier. « ISRA vient du secteur de la communication Imprimée et a appuyé sa croissance depuis plus de 40 ans sur des avancées industrielles et technologiques. Le savoir-faire que nous avons acquis en termes de techniques d’impression et d’intégration électronique nous permet de participer à des projets très innovants tels que LAYER® qui s’inscrit parfaitement dans notre stratégie d’innovation et de diversification » conclut Jean-Pierre Chauvin, Directeur Général d’ISRA Cards.

Pour compléter cette levée de fonds Dracula Technologies a choisi de lancer une campagne de financement via la plateforme WiSEED. Le premier objectif de 300 000 euros a déjà été dépassé et la campagne court jusqu’au 14 juin pour réunir 600 000 euros.
Une réponse aux problématiques du secteur
Des milliards d’IoT seront installés dans les années à venir et près de la moitié le seront à l’intérieur des bâtiments. Aujourd’hui, l’utilisation des batteries est une véritable contrainte qui pèse sur ce développement. Les acteurs doivent se résoudre à réduire la fréquence et la distance des émissions de données sous peine de multiplier les opérations de maintenance. Mais pourquoi ne pas capter l’énergie localement ? C’est la promesse de l’energy harvesting qui consiste à capter l’énergie des éléments qui nous entourent : la lumière, les variations de température, les mouvements pour les convertir en énergie électrique.
Dracula Technologies mise sur la lumière ambiante et plus précisément sur le photovoltaïque organique et sa technologie LAYER® pour alimenter ces objets connectés.
Plusieurs années de R&D et 5 brevets
Au cours des dix dernières années, les cellules solaires dites organiques se sont affirmées comme des technologies prometteuses grâce à leurs caractéristiques : légèreté, flexibilité, opportunités de design, faible impact environnemental. De plus, ses bonnes performances sous un faible éclairage font de la technologie OPV (Organic PhotoVoltaic) une solution d’avenir pour l’alimentation des IoT en indoor.

La technologie qui a nécessité plus de sept années de R&D est protégée par cinq brevets déposés entre 2014 et 2019. En parallèle, l’équipe composée d’une quinzaine de personnes possède près de 60 publications scientifiques à son actif.
Avec ces financements et partenariats, la startup va se doter de moyens pour faire de sa technologie LAYER® la solution d’energy harvesting de référence pour l’alimentation des objets connectés.