Home > Startup > MyTip

Logo de la startup

MyTip

#Startup #B2B #B2C #Economie Collaborative #Fintech & LegalTech Dernière mise à jour : 28/05/2019
  • Fondateurs : Maxime Dutrès, Alexandre Dutrès, Luc Gerrits
  • Nombre d'employés : 4
  • Toutes les startups de Nice

La startup MyTip est une plateforme de financement participatif pour les médias.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons une plateforme de financement participatif pour les créateurs de contenu sur Internet.

Notre concept est centré sur des fonctionnalités innovantes comme le tip en 2 clics et les micro-montants, ou encore des outils inédits comme l’application mobile et l’extension Chrome, l’objectif principal étant d’améliorer drastiquement l’expérience utilisateur.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous permettons aux créateurs de contenu sur Internet d’obtenir des financements afin de pouvoir vivre de leur passion et s’y consacrer entièrement.

Nous apportons les outils nécessaires pour que les micro-dons en ligne soient adoptés de manière plus importante par les communautés des créateurs.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous ne souhaitons pas communiquer cette information.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous n’étions pas convaincu par les services existants. Aucune plateforme ne permettait de déposer par exemple 5€, pour ensuite les redistribuer au cours du mois afin de soutenir les contenus qui nous ont plu en 2 clics, à travers de faibles montants comme 0,20€ ou 0,50€.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Les fondateurs de MyTip ont toujours eu l’esprit entrepreneurial et la volonté de créer un projet de toute pièce.

Le projet MyTip était innovant et attractif, en plus d’être un service utile pour les créateurs de contenu sur Internet, que nous avons toujours suivi de très près.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Les premières lignes de code ont été écrites il y a un peu plus d’1 an, en mai 2018.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Les créateurs de contenu sur Internet font partie intégrante de notre coeur de cible. Ils peuvent être vidéaste, blogueur, photographe, dessinateur, podcasteur, etc.

Ils ont tous leur place sur MyTip et nous nous ferons un plaisir de les accueillir.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous avons plusieurs canaux de communication, les principaux étant les réseaux sociaux : Twitter, Instagram et LinkedIn. Nous communiquons également par mail ou par campagne de pub.


MyTip est une plateforme de financement participatif qui établit le lien financier entre les créateurs de contenu et leur communauté de façon innovante.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous appliquons une petite commission sur les dons effectués sur la plateforme. Celle-ci est comprise entre 5 et 10% (5% pour tous les montants supérieurs à 1€).


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nos principaux concurrents sont Tipeee et uTip, avec qui nous partageons cependant la même vision.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


En plus, des avantages listés ci-dessus, nos commissions sont en moyenne plus basses que chez nos concurrents.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous permettons aux internautes de faire des dons instantanés et à faible montant (à partir de 0,10€). Nous proposons également d’autres outils en plus de la plateforme web : une application mobile et une extension Chrome.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nous ne souhaitons pas communiquer cette information.


Quels sont vos besoins ?


Nous ne souhaitons pas communiquer cette information.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


On the moon. Nothing but the moon.

Enfin, si c’est rentable et que l’on permet à des créateurs de contenu de vivre de leur passion, c’est bien aussi.