Mariviera

#Startup #B2B #B2C #Food & beverage #Tech Dernière mise à jour : 26/01/2021
Logo de la startup Mariviera
  • Fondateurs : Alexandre Hamila
  • Nombre d'employés : 1
  • Toutes les startups de Nice

La startup Mariviera est une plateforme de click & collect, et de livraison pour les commerçants de Nice.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Ma Riviera vous propose le meilleur de ce que les commerçants de Nice ont à vous offrir. Vos produits seront choisis et emballés avec soin par ces derniers exactement comme si vous y étiez ! Les commandes sont disponibles en livraison ou en click & collect, dès le lendemain et dans un rayon défini par le commerçant. Pour le moment, le service n’est proposé que sur la commune de Nice, mais il s’étendra bientôt à toute la Côte d’Azur.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


La délicieuse fougasse préparée par votre boulanger, les oranges du meilleur primeur du quartier, la porchetta de votre boucher, ou encore le bleu du Queyras de votre fromager préféré, le tout livré chez vous sans bouger de votre canapé ?

Voilà à quoi répond notre service.

La livraison et la vente à emporter s’avèrent très utiles pour les personnes âgées ainsi que les personnes actives pressées. Mariviera.com leur permet d’accéder en un clic à leurs commerces et marchands préférés et les incite à en découvrir des nouveaux.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons :

NextJS (React) pour le site web avec TailwindCSS pour le style.

NodeJS et MongoDB pour le back-end.

Cloudinary pour l’hébergement des images.

Stripe pour le traitement des paiements.

DigitalOcean pour l’hébergement du site et du serveur.

SMSPartner pour l’envoie des SMS aux clients et commerçants.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


L’idée est venue de deux constats : Le premier constat est simple, les gens souhaitent manger plus sainement, consommer davantage de produits frais et de saison, mais n’ont pas toujours le temps de se rendre chez leurs petits commerçants et préfèrent bien souvent, par simplicité, les produits proposés par la grande distribution. Le second constat est la perte des savoirs faire locaux qui font la force de nos régions. Ces savoirs faire que nos commerçants de bouche, passionnés par leurs métiers et leurs produits nous transmettent avec joie et fierté.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


L’idée s’est concrétisé pendant la première période de confinement. Ayant vu les difficultés que mes grands-parents et d’autres membres de mon entourage ont eues pour s’approvisionner compte tenu de leurs craintes à s’exposer au virus.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Le projet a été crée en avril 2020.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous ciblons :

– Les commerçants qui vendent des produits locaux, frais et de bonne qualité en leur offrant une plateforme gratuite, moderne et simple pour effectuer leurs livraison et vente à emporter.

– Les personnes actives qui n’ont pas forcément le temps d’acheter des produits chez leurs commerçants.

– Les personnes âgées qui ont des difficultés à se déplacer ou encore des craintes face à l’exposition au virus.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Pour l’instant, le recrutement des partenaires (commerçants) se fait par appel téléphonique suivi par une discussion avec le commerçant dans sa boutique. Les acheteurs quant à eux, connaîtront le projet au travers d’une campagne publicitaire, campagne sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter) ainsi qu’un passage dans la presse locale et pourquoi pas avec un partenariat avec la Mairie de Nice.


Ma Riviera c'est la plateforme qui permet à chaque utilisateur d'accéder en un clic à leurs commerces et marchands de proximité préférés.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous ne fonctionnons pas sur le modèle d’abonnement comme la plupart des services déjà existants mais offrons la plateforme aux commerçants gratuitement.

Nous prélevons pour l’instant 5% de frais sur chaque commande reçue par le commerçant afin de couvrir les frais bancaires ainsi que nos autres frais. Et offrons la livraison et la vente à emporter gratuite pour le client. 1 euro symbolique est rajouté aux commandes passées par le client.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Livraison (mais pas les commerces de proximité)

Ubereats / Delivero / Livreur-Chic …

Livraison pour les commerces de proximité :

Epicery / Ollca …


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


– Ma plateforme est très flexible, je l’ai développé entièrement par moi-même le design, le code ainsi que tous les aspects du site.

– Je n’ai pratiquement aucun coût de fonctionnement, aucun employer, aucun local.

– Je suis à disposition de mes partenaires.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


On se démarque des concurrents sur plusieurs choses :

– La plateforme est gratuite et beaucoup plus intuitive que nos concurrents.

– Les commerçants peuvent proposer et gérer leur propre service de livraison gratuit et choisir des créneaux de livraison personnalisés.

– La livraison ainsi que le Click&Collect sont gratuits pour le client.

– La plateforme est entièrement gratuite pour les commerçants, il n’y a pas d’abonnement.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour le moment le but est de commencer à se développer dans le département des Alpes-Maritimes puis éventuellement s’étendre dans toute la France sous un autre nom.


Quels sont vos besoins ?


À ce stade de ma startup, le besoin immédiat est de trouver de nouveaux commerces partenaires et faire connaître ma plateforme via la presse locale. Je pense que plus tard, j’aurai besoin de financement pour agrandir l’entreprise et pouvoir étendre la plateforme sur une plus grande zone.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Je prévois d’atteindre plus de 100 partenaires.

D’avoir deux personnes pour le marketing et pour recruter et suivre les clients.

Commencer à étendre la plateforme hors des Alpes-Maritimes.

Lancer une application mobile.