Logo de la startup Liebr

Liebr, la start-up qui réconcilie les usagers deux-roues et les mécaniciens !

Que proposez vous ?

Liebr c’est une ambition profonde, devenir le “Doctolib” de la mécanique et résoudre le problème de plus de 4 millions de français lorsqu’ils souhaitent faire entretenir ou réparer leur deux-roues.

Un intermédiaire pour rétablir la confiance

Fondée par trois amis d’enfance (Léo Monnet, Matthieu Rouxel et Antonin Siguier) passionnés de mécanique et de deux-roues, Liebr est la première plateforme de mise en relation entre mécaniciens professionnels
indépendants et usagers deux-roues motorisés. Ce projet, c’est la volonté profonde de faciliter le quotidien de ces deux acteurs et d’instaurer une relation de confiance et de transparence entre eux. Liebr, c’est un intermédiaire de confiance et l’assurance de trouver, rapidement, en toute simplicité et au meilleur prix, un mécanicien qui correspond à vos besoins.

Améliorer le quotidien des usagers de deux-roues.

La mission du projet : Devenir un acteur incontournable de la mobilité et de la mécanique au sens large.
Pour cela la startup souhaite dans un premier temps faciliter le quotidien des motards et scootéristes lors de la prise de rendez-vous avec un mécanicien. L’entreprise développe une plateforme qui permet aux usagers de trouver un mécanicien compétent et adapté à leurs besoins grâce à un système de prise de rendez-vous en ligne. Cette plateforme permettra aux usagers de deux-roues de trouver le mécanicien dont ils ont besoin, que
ce soit le plus proche, le moins cher ou le plus compétent sur leur marque. En attendant cette plateforme, les intéressés peuvent dès maintenant faire leur demande sur le site. Liebr s’engage à proposer un devis et vous trouver un rendez-vous en moins de 24h. Chaque devis émis est systématiquement vérifié par l’équipe Liebr pour s’assurer qu’il n’y ait aucune surfacturation, aucun abus.

Comment avez vous eu l’idée ?

Cette aventure est avant tout la volonté profonde de Léo, mécanicien de profession d’améliorer les conditions de travail de ses confrères. Ayant travaillé 2 ans en concession, il décide par la suite de se mettre à son propre compte, lassé d’avoir à gérer la frustration et la perte de confiance de ses clients. Si les demandes ne manquent pas, il passe près de 3 heures par jour à gérer des tâches de gestion et de suivi client, des missions qui l’éloigne de son coeur de métier et de sa passion. Après en avoir longuement parlé avec ses compères de toujours Matthieu et Antonin, ils décident ensemble de partir de ce constat pour créer Liebr et miser sur la technologie afin d’améliorer les conditions de travail des mécaniciens tout en les aidant dans leur quotidien. Les rendez-vous en ligne, la qualification des besoins et la commande de pièces sont les premières étapes, qui permettent aujourd’hui de faire gagner 1h par jour à chaque mécanicien.
A ce jour, Liebr c’est une communauté de près de 50 “Super Mécanos” partenaires prêts à co-développer un logiciel atelier (SaaS) qui révolutionnera leur quotidien et celui de tous les professionnels liés au secteur de la mécanique.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Capitaliser sur l’humain et valoriser les compétences des mécaniciens.

D’après une étude de TCG conseil, les garages indépendants professionnels posséderont 65% des parts de marchés en 2022. Malgré ce chiffre en perpétuelle augmentation les mécaniciens indépendants restent aujourd’hui dans l’ombre des concessions et ne se sentent pas valorisés par rapport à celles-ci. La startup offre aux mécaniciens la notoriété et la reconnaissance qu’ils méritent à travers une visibilité accrue sur le
web ainsi que la mise en avant de leurs compétences et spécialisations. Liebr, c’est la volonté de mettre en avant l’humain et non la concession. Surtout quand les motards et scootéristes peuvent, depuis 2015, garder leur garantie constructeur et payer moins cher pour un mécanicien souvent plus compétent que dans certaines concessions.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Si l’activité n’est lancée que depuis février, le projet a déjà pu faire ses preuves et disposer d’une place importante au sein de son écosystème. L’équipe a notamment remporté l’édition 2019 du célèbre HEC-42 Startup Launchpad qui a vu naître des entreprises comme Side, Skello, Ovrsea, Veesion, SpaceFill ou encore Garantme…
Cette victoire a permis à l’équipe Liebr de gagner sa place au sein de l’Incubateur HEC, à Station F.
De plus, la jeune pousse est au coeur du Lab de Motoblouz. Un avantage qui permet à l’entreprise de tirer profit des synergies communes avec le leader de la vente d’équipements et de pièces en ligne ainsi que d’autres entreprises qui souhaitent, elles aussi, révolutionner le secteur.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

La mécanique est le secteur qui a le pire taux de satisfaction clients, toutes activités confondues aujourd’hui en France.
La plupart des Français lorsqu’ils se rendent en garage trouvent qu’ils payent trop cher et ont même peur de se faire arnaquer… Il y a un vrai problème de confiance et de transparence auquel il faut remédier.
Il faut le dire aussi, trouver un bon mécanicien facilement si on y connaît rien n’a rien d’une partie de plaisir, il faut parfois prendre une matinée en semaine ou en weekend pour emmener son véhicule pour ensuite revenir le chercher plus tard.
Bref, l’idée est claire, simplifier le quotidien des usagers mais aussi celui des mécaniciens en proposant des services sur-mesure et adaptés à leurs besoins pour gommer toutes les frictions que l’on connaît au sein de ce secteur.

Quel est votre cœur de cible ?

Tous les usagers deux-roues qui ont besoin de faire entretenir ou réparer leur véhicule et pour qui se rendre en garage est synonyme de galères… Nos clients sont surtout des urbains, actifs et connectés de la région parisienne (seul endroit pour le moment où nos services sont accessibles).

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Dans un premier temps, nous comptons beaucoup sur l’aspect communauté très fort qu’il y chez les motards.
Nous faisons beaucoup de terrain, essayons d’avoir une forte présence sur le web et les réseaux sociaux pour ainsi changer l’image actuelle qu’on peut avoir du secteur et montrer qu’il est possible de trouver des mécaniciens / garagistes compétents grâce à Liebr. Il y a une réelle volonté pour nous de dépoussiérer ce secteur en développant une stratégie de contenus et une communication qui parlera plus aux gens et qui mettra davantage en avant l’humain, en toute transparence.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre service est entièrement gratuit pour nos clients. Nous prélevons une commission sur la facture finale qui est directement imputée au mécanicien !

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous sommes actuellement en train de développer la première version de notre SaaS de gestion d’activité qui permettra réellement de simplifier à la fois le quotidien des professionnels mais aussi celui des particuliers. STAY TUNED…

Quels sont vos besoins ?

Après avoir prouvé notre traction ces derniers mois, nous commençons à rentrer dans une phase où nous cherchons activement des financements. Il n’est pas exclu pour nous que fassions une vraie première levée de fonds d’ici fin 2019 – début 2020 pour accélérer notre croissance, développer la tech et notre produit (central pour notre activité) et recruter bien évidemment assez rapidement.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Pas de plans particuliers pour le moment, nous souhaitions tous les trois porter assez loin l’entreprise en l’amenant là où nous souhaitons la voir à long terme.
Pour ce qui est de la revente ou autre, nous verrons bien ce que le futur nous réservera ;)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Pas réellement de concurrents directs en France. Cependant si on regarde à l’étranger on peut citer par exemple Caroobi qui a une vision qui se rapproche de la nôtre mais eux sur l’automobile pour l’instant (ce que nous n’excluons pas à l’avenir, au contraire).
En France, on peut citer le comparateur de garages Vroomly, Midas ou Norauto qui petit à petit essayent de s’améliorer et de pallier au pire de satisfaction clients, tous secteurs d’activités confondus.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Par la vision que nous avons à long terme. Nous souhaitons réellement ramener cette relation de confiance, cette transparence et de l’humain avant tout au sein de ce secteur. Ce qui n’existe malheureusement pas réellement aujourd’hui, surtout du côté des grandes concessions.
Nous voulons aussi développer de nouveaux services qui ne sont pas encore accessibles de nos jours et qui changerons la donne réellement.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Notre équipe (trois profils très différents : Business/Marketing, Tech/Produit et Expertise du secteur) avec la connaissance et la compréhension que nous avons de ce marché.
Nous sommes d’ailleurs déjà très bien entouré et conseillé au quotidien grâce à ce que nous offre Station F et plus particulièrement l’écosystème HEC et l’incubateur HEC.

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Partout en France avec un fort réseau de mécaniciens / garagistes certifiés par notre équipe et tous ambassadeurs de la marque Liebr.
Nous envisageons aussi à terme de nous diversifier d’abord par de nouveaux services puis en passant par la suite aux voitures.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 16 August 2019 par Rouxel Matthieu

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Matthieu Rouxel, Léo Monnet et Antonin Siguier
Employés : 4
Levée de fond
En cours

Retrouvez toutes les autres startups de Paris


Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: