Home > Startup > Le Bon Atelier

Logo de la startup

Le Bon Atelier

#Startup #B2C #Loisirs & Sport #services Dernière mise à jour : 02/07/2020
  • Fondateurs : Charlène Sailly
  • Nombre d'employés : 2
  • Toutes les startups de Paris

La startup Le Bon Atelier est une marketplace pour que vous réserviez un atelier d’intiation avec un artisan passionné.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous vous proposons de partir à la découverte d’artisans français pleins de talent et proches de chez vous. Réservez un atelier d’initiation, et plongez-vous dans un autre univers, en bénéficiant d’un artisanat local et de la transmission d’un savoir-faire.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Le besoin que nous avons constaté, et qui est à l’origine de notre projet, est celui de beaucoup de personnes qui souhaiteraient participer à la promotion d’un savoir-faire français et à la mise en valeur d’artisans locaux, tout en ne sachant pas où commencer. Nous permettons de faire le lien entre ces talents et ces demandeurs, et de perpétuer ainsi la transmission de ce savoir-faire.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons particulièrement la plateforme de notre site évidemment, mais également les réseaux sociaux, qui sont cruciaux pour le développement de notre activité et la promotion des artisans que nous souhaitons mettre en lumière.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous adorons découvrir de nouvelles activités, et tout ce qui touche au savoir-faire personnel nous a toujours passionné. Le Do It Yourself est très intéressant mais cela a ses limites. On s’est donc dit que ce serait génial de pouvoir découvrir un savoir faire auprès d’un artisan.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


On a tout de suite remarqué que le territoire n’était pas émaillé sur ce créneau: il est facile de trouver un ébéniste à Lyon mais un peu moins d’en trouver dans un coin plus éloigné. Pourtant nos artisans sont partout et non pas juste dans les grandes villes. C’est donc en partant de ce constat qu’on a décidé de lancer ce projet, permettant de rassembler le savoir-faire d’artisans présents dans toute la France.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Ce projet a commencé en janvier 2020. C’est donc une plateforme nouvelle mais une idée qui nous tenait à cœur depuis longtemps. C’est donc motivées par cette même passion que nous avons décidé de nous lancer il y a peu.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


La découverte du savoir-faire et de l’artisanat français est ouverte à tous. Même les enfants y sont conviés pour changer le regard des futures générations sur nos méthodes de production.

Toutes les personnes cherchant à découvrir des talents locaux et voulant les soutenir sont des utilisateurs potentiels de notre plateforme. C’est le partage d’une même volonté, celle de vouloir mettre en lumière des artisans possédant une maîtrise sans égal mais peu connus du grand public, et celle de partager un moment avec eux, qui réunit ces utilisateurs.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Par les réseaux sociaux principalement : c’est la mise en valeur de notre plateforme par Instagram, Facebook, mais également sur des sites spécialisés, qui va nous faire connaître. Le bouche-à-oreille est également une ressource indispensable et un élément qu’il ne faut pas négliger, particulièrement concernant des plateformes d’expériences comme la nôtre.


Le Bon atelier promeut le savoir-faire artisanal, en vous permettant de partir à la découverte d'artisans dans toute la France en réservant des ateliers.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous gagnons de l’argent grâce à une commission qui nous est reversée sur la réservation d’ateliers. C’est particulièrement sur cette compensation que repose notre business model.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nos principaux concurrents sont Wecando et LaFabriquedegénies. Ce sont deux entreprises qui cherchent également à mettre en valeur un savoir-faire artisanal français.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


C’est cette même présence sur tout le territoire français qui constitue l’un de nos avantages principaux. Nous voulons mettre en lumière des artisans reconnus et passionnés, qui ne sont pas forcément présents sur Paris ou Marseille, mais qui ont tout autant de talent.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Le fait que nous présentions des artisans venant des quatre coins de la France est une particularité et un avantage certain. C’est un élément qui nous est cher et qui est inhérent à notre volonté de créer cette entreprise : il est important pour nous de ne pas se limiter aux grandes villes, mais de mettre en valeur ces talents partout près de chez vous.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Notre start-up venant seulement de se lancer il y a quelques mois, nous n’avons évidemment aucun projet de revente de ce genre. L’objectif est pour l’instant d’atteindre nos aspirations, et d’aller le plus loin possible dans la réalisation de notre idée.


Quels sont vos besoins ?


Nos besoins concernent pour l’instant surtout la création d’un réseau de plus en plus important, et l’accroissement de notre visibilité. Il s’agirait de recruter de nouveaux artisans partout sur le territoire, et d’être connu par le grand public.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Nous aimerions rassembler plus de 1000 artisans français dans un an. Agrandir notre réseau est une de nos ambitions premières, et proposer de plus en plus d’ateliers serait notre premier objectif.