Startup

La fabrique à innovations

 

Logo de la startup La fabrique à innovations

C’est bien connu qu’en France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées. Et même si ça fait 35 ans qu’on le dit, il n’est jamais pas trop tard pour en faire quelque chose !

Confiants dans la capacité collective pour innover, Arnaud, Mathieu, Raphaël et Thomas développe la créativité et la production à la française avec La fabrique à innovations.

Que proposez vous ?

La fabrique à innovations est un site de conception participative de produits innovants permettant à l’auteur d’une idée de la transformer en produit industrialisé. Un de nos engagements majeur est de réaliser et fabriquer nos produits en France.
Toute personne qui dépose une idée aura la possibilité de voir son produit réalisé et
vendu. En plus de cela, les participants à l’amélioration d’une idée et sa transformation en produit industrialisé bénéficient eux aussi d’un pourcentage sur les bénéfices des ventes.

Comment avez vous eu l’idée ?

Le constat est que les produits mettent trop de temps à sortir sur la marché, et qu’ils doivent refléter les besoins des utilisateurs. Aujourd’hui nous combinons ces actions en un lieu unique.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous espérons par le biais de notre structure rendre aux utilisateurs la possibilité d’exprimer leurs réels besoins. Grâce à la communauté, les idées sont plus nombreuses à jaillir que dans n’importe quelle entreprise française, quelle que soit sa taille !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet à démarré il y a plus de 18 mois, et s’est lancé en Juin 2013.

A quel besoin répondez vous ?

Notre communauté est en grande partie intéressée par la partie collaborative du concept. Ils aiment proposer, donner leur avis, évaluer… La reconnaissance d’avoir contribué et influencé la conception d’un produit est forte.

Quel est votre cœur de cible ?

Il est très varié, tout le monde peut participer. Peu importe que vous soyez ambulancier, comptable, designer, fleuriste ou encore homme d’affaires, votre apport peut être très important pour la communauté. Il suffit d’avoir des idées astucieuses!

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

De grands médias s’intéressent déjà à nous, à la télévision (France 3), dans presse spécialisée (usine nouvelle) comme dans la presse généraliste (La Provence, Midi libre…) ou encore de nombreux sites web (Maddyness, commentçamarche.net, design index, etc.). Nous continuons dans cette voie.

Quel est le business model ?

La rémunération se fait principalement sur la vente des produits conçus via la
plateforme. La vente se fait par une e-boutique intégrée, ainsi qu’un réseau de
revendeurs. La fabrique à innovations reverse 50% des bénéfices (nets de charges par produit) sur les ventes à l’auteur de l’idée et les contributeurs. Par ailleurs, le dépôt d’idées est payant, mais simplement pour une question de management de la créativité.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Notre algorithme spécifique calcule les influences de chaque contributeur.

Quels sont vos besoins ?

Nos principaux besoins sont des ressources humaines. La fabrication des produits coûte également cher, ce qui fait que nous devons investir massivement dans la conception des produits.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Une croissance exponentielle classique.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Quicky.com

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nos engagements de fabrication française, notre principe de partage des gains transparent et équitable (25% pour l’auteur, 25% pour les contributeurs), ainsi que notre système de protection des idées déposées (principe de copyright des idées) nous différencie principalement.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

Notre solution propose un autre modèle, plus simple, plus direct, plus agile. Nous ne prétendons pas qu’il doit se substituer aux autres mais juste être une approche complémentaire, plus humble, plus en harmonie avec la richesse et la diversité des territoires. Nous permettons, entre autre, au marché lui-même de proposer les produits de demain et aux entreprises en place d’augmenter leur compétitivité mais aussi de découvrir de nouveaux horizons.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous espérons nous installer dans un lieu de référence, créer des emplois et continuer à être les leaders francophones de la conception collaborative de produits innovants.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 7 November 2013 par Raphaël Jolivet

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Arnaud Groff, Mathieu Dupas, Raphaël Jolivet, Thomas Panzolato

2 thoughts on “La fabrique à innovations

Innovation Excellence | Who Will Top Quirky? Some French Contenders! le February 6, 2014 à 2:00 pm dit :

[…] in the south of France. To the question “who are your biggest competitors?” they also reply […]

Who Will Top Quirky? Some French Contenders! | Business and Software Strategy for Globalisation le March 24, 2014 à 1:08 am dit :

[…] Two success stories are being displayed by La Fabrique à Innovations:The first is an ajustable and customizable flip-flop, called My Tatane, the other is chocolate candy that makes taking medication easier for children, called Médibon. The former is produced in two locations in the Aude region, and theoretically on sale (the online shop is not online yet), the latter is being tested in hospitals in the south of France. To the question “who are your biggest competitors?” they also reply Quirky. […]

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: