Diago

#Startup #B2B #services #Tech Dernière mise à jour : 13/06/2024 à 16:34
Logo de la startup Diago

La startup Diago créé des robots ia pour traiter les demandes courantes de votre support client.

DESCRIPTION de Diago

Que proposez vous ?


Dynamiser la relation client, aujourd’hui encore plombée par de longues minutes d’attente au téléphone ou des chatbots qui ne comprennent pas grand-chose à ce qu’on leur demande. “Il est désormais tout à fait possible de régler une large partie des tickets clients de manière automatisée”, assure Sylvain Delgendre.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


diago offre une solution concrète à une difficulté persistante pour les entreprises et leurs clients depuis des décennies : des niveaux de satisfaction médiocres et des temps d’attente souvent excessifs, malgré des dépenses considérables.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Notre solution repose sur plusieurs briques technologiques interopérables, qui incluent des modèles de traitement vocal, des algorithmes d’évaluation pour garantir la fiabilité des réponses in situ, ainsi que des algorithmes de recherche dans des bases de données prenant diverses formes. Un modèle de langage est enfin utilisé comme simple surcouche conversationnelle pour offrir la qualité d’interaction attendue. Le propre de notre technologie réside dans l’efficacité avec laquelle nous réalisons l’ensemble de ces opérations, pour pouvoir délivrer une réponse dans un délai suffisamment court pour rendre les échanges fluides tout un maintenant un niveau de fiabilité maximal. Nous avons enfin développé les connecteurs nécessaires à une pleine intégration dans l’écosystème d’outils utilisés par nos clients.


Histoire de Diago

Comment avez vous eu l’idée ?


La projet a été initié avec Pierre Deboisredon, il y a plus d’un an, à la fin de nos études. Dès l’origine, nous avons formulé l’ambition de fournir aux entreprises les armes pour transformer la relation qu’elles tissent avec leurs clients et leur permettre de s’adapter aux nouveaux défis qu’elles rencontrent. Le groupe Redpill a mené au même moment une réflexion similaire en s’appuyant sur un constat partagé par grand nombre de ses partenaires. Nous avons fait la rencontre du groupe à l’automne 2023, et avons immédiatement souhaité avancer ensemble pour donner au projet les moyens de son ambition. Les contours de la solution restaient à préciser, mais la diversité des vecteurs utilisés par les entreprises pour entrer en contact avec leurs clients nous a rapidement mis face à l’évidence : nous devions être en mesure de nous adresser à l’ensemble des canaux de communication et en particulier à sa tête de pont : le téléphone.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Le besoin de gagner en efficacité et en satisfaction client était clairement exprimé par les entreprises, tandis que les avancées techniques de ces dernières années rendaient enfin accessibles une grande diversité de cas d’usage. Dès lors, et voyant que l’approche portée par Redpill était complémentaire à la nôtre, tout était réuni pour commencer à bâtir diago.


LE BUSINESS MODEL DE LA STARTUP

Quel est votre cœur de cible ?


Nous nous adressons principalement à deux typologies d’acteurs. D’une part, nous entamons des travaux avec des grands groupes ayant accumulé au fil des années les difficultés dans la bonne gestion de leur relation client, du fait notamment de l’élargissement progressif des canaux de communication et de l’extension des plages horaires de contact. D’autre part, nous avons à cœur de permettre à des structures de taille limitée ou nouvellement créées de mettre en place un service client de qualité et toujours disponible, à un coût abordable et sans contraintes logistiques.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Une fois notre maturité technique atteinte, nous avons immédiatement souhaité mettre notre produit à disposition du public pour lui permettre de le prendre en main et d’en apprécier les performances. Ce pari s’est avéré gagnant puisque nous avons ainsi pu exposer la pertinence de l’outil et offrir une bonne capacité de projection. C’est avant tout par la démonstration technique de notre promesse que nous voulons convaincre.


Diago est un assistant virtuel dédié à la relation client

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous fournissons notre solution sur la base d’un abonnement adapté à la volumétrie des conversations réalisées. Nous développons en parallèle un modèle on-premise pour les entreprises qui en formulent la demande et qui font face à des contraintes spécifiques.


LES AVANTAGES de Diago

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Le marché français des assistants conversationnels vocaux est encore assez peu structuré, mais nous regardons naturellement ce que des acteurs comme Zaion ou Allobrain sont en capacité de proposer. Les enjeux sont nombreux, et voir de nouveaux acteurs émerger nous conforte dans l’idée que nous investissons un secteur à fort potentiel.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


L’attention portée à la protection des données et notre capacité à intégrer la totalité des maillons techniques à notre infrastructure, sans faire appel à des outils tiers pouvant occasionner une fuite des données, sont des marqueurs de différenciation forts. Nous hébergeons en outre l’intégralité de nos serveurs et bases de données en France et en Europe.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous offrons des capacités conversationnelles étendues permettant des conversations d’une fluidité inédite, de bout en bout. Nous vous encourageons à appeler diago au 01 88 61 61 35 pour vous en rendre compte !


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Le groupe Redpill a rapidement compris l’importance d’investir le secteur de la relation client, ainsi que l’apport de l’IA générative dans le besoin exprimé par les entreprises d’améliorer leur qualité de service. Redpill dispose par ailleurs d’une expérience solide acquise grâce à de nombreuses collaborations avec de grands groupes, et le start-up studio a connu plusieurs grands succès ces dernières années. Dès nos premiers échanges, nous avons compris combien nos visions convergeaient et quelle pouvait être notre complémentarité. Nous avons donc souhaité nous lancer dans cette aventure côte à côte et chaque jour qui passe nous conforte un peu plus dans ce choix.


Quels sont vos besoins ?


La conception de notre produit a nécessité de réels efforts en recherche et développement ainsi que des dépenses importantes en infrastructure, permises par des partenariats noués avec les principaux fournisseurs de cloud. Si notre travail a jusqu’ici essentiellement demandé un savoir-faire technique et une grande patience, la perspective se rapproche d’élargir l’équipe avec des profils plus opérationnels, à même d’implémenter au mieux notre solution chez nos clients. Le groupe Redpill nous permet en outre d’envisager l’avenir sereinement en nous accompagnant au quotidien et en nous dotant des moyens humains et matériels nécessaires pour avancer avec la plus grande efficacité.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Les premiers échanges, menés avec des entreprises de tous secteurs, ont été très enthousiasmants. L’engouement pour notre solution est réel et des cas d’usage concrets ont rapidement émergé. Plusieurs collaborations sont d’ores et déjà lancées, et nous avons bon espoir de pouvoir rapidement capitaliser sur ces premiers succès. Dans un an, l’efficacité du produit sera prouvée et diago se sera imposé comme un acteur souverain crédible sur ce marché.