Urban Algae

Nous mettons en place des fermes urbaines de microalgues dépolluantes

 

Nous mettons en place des fermes urbaines de microalgues dépolluantes

Nous vivons dans une époque pleine de défis, et notamment une crise environnementale sans précédent. Du coup, nous sommes nombreux à nous demander comment agir à notre échelle sans toujours savoir par où commencer ?

Et bien nous croyons fermement que des solutions immédiates et rentables peuvent être mises en place collectivement. Pour cela, on s’est inspiré des vieilles astuces de la Nature. Effectivement, on a l’habitude de dire que les forêts tropicales constituent le poumon de la planète mais c’est bien le phytoplancton (ou microalgues) qui stocke l’essentiel du CO2 dans les océans et cela depuis 3,5 Milliards d’années.

Notre projet est donc de proposer des fermes urbaines dépolluantes en utilisant ces microalgues. Nous les incorporons aux milieux urbains grâce à nos outils de production situés en façade et en toiture des bâtiments. Ces outils sont des tubes en verre où circule un milieu de culture contrôlé favorable à la croissance des microalgues.

Pour illustration, 1m3 de microalgues équivaut au pouvoir de photosynthèse de 80 à 100 arbres. Nos modules allant jusqu’à 10m3 représentent donc une petite forêt urbaine.

Nous avons deux activités successives, l’activité de production dépolluante puis l’activité de commercialisation des microalgues produites.

Pour la Production :

Nous fonctionnons en collaboration avec tout acteur disposant d’un bâtiment ou d’une activité et qui souhaite accueillir nos fermes modulaires et design pour valoriser un espace disponible. Ils achètent les outils de production que nous exploitons contre une rente.

Pour la Commercialisation :

Les microalgues sont ensuite récoltées chaque semaine, toute l’année grâce à la lumière naturelle et à un système de LED. Elles sont commercialisées localement en circuit court. Une partie de la récolte est déshydratée à destination de l’agroalimentaire. Une autre partie est valorisée en laboratoire pour en extraire les molécules à haute valeur ajoutée, destinées cette fois-ci au secteur agrocosmétique.

Cette approche est réaliste car les outils de production existent et sont éprouvés par nos fournisseurs. L’innovation de notre projet réside dans 2 éléments :

Premièrement, l’aspect urbain en façade avec un outil casi autonome intégré à l’architecture existante,
Deuxièmement, les stratégies de covalorisation sont adaptées à chaque partenaire pour exploiter par exemple les ilots de chaleurs ou le CO2 produits par les bâtiments.

Qualité des produits proposés

Nous travaillons en collaboration avec Bordeaux Science Agro où nous mettons au point les “recettes” d’extraction des molécules d’intérêts en prenant bien soin d’utiliser des méthodes respectueuses de l’environnement (consommation d’énergie, d’eau et de produits non dangereux pour l’humain et la planète).

Les laboratoires dont nous bénéficions sont aux normes et nous veillons à respecter les plus strictes règles d’hygiène et de sécurité de la production à la valorisation.

Notre équipe est constituée de 3 associés :

Alexis Chatain, fondateur de la société et Directeur Général est un ingénieur en biotechnologie avec une forte légitimité dans le monde des microalgues.
Arnaud Pensivy, co-fondateur et Président est un ancien consultant Parisien où il a passé 7 ans à conseiller les grands groupes en transformation (Wavestone puis EY Strategy)
Amalia Sayeh, spécialiste en Biologie moléculaire et Biotechnologie et ayant travaillé à l’INRA, est notre chargée de production en charge de la valorisation des microalgues en laboratoire

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Ce financement participatif a été mis à jour le 9 January 2020 par Arnaud Pensivy

Pour ajouter votre campagne de crowdfunding, il suffit de remplir ce questionnaire
Logo de la startup Urban Algae
Entrepreneurs :
Arnaud Pensivy, Alexis Chatain
Besoin en financement :
8000

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: