Home > Startup > Cotoit

Logo de la startup Cotoit

Cotoit

#Startup #B2C #immobilier #services Dernière mise à jour : 17/06/2020
  • Fondateurs : Emmanuel Poulet
  • Nombre d'employés : 8
  • Toutes les startups de Orléans

La startup Cotoit a conçu un outil en ligne pour faciliter la gestion de votre syndic.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Notre solution est fondée sur un mix idéal entre un écosystème d’outils digitaux performants, au travers d’un espace client en ligne doté d’une interface intuitive, complète et interactive, et d’une relation humaine conduite par des gestionnaires ultra-réactifs dédiés à chaque client, disponibles jusqu’à 19h.
Loin d’être un simple syndic professionnel en ligne, le numérique vient avant tout en soutien des gestionnaires Cotoit et inscrit pleinement l’offre dans son époque. Il donne ainsi aux copropriétaires les moyens de décider et d’agir, tout en favorisant le dialogue et l’entraide entre les habitants.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Cotoit répond au besoin de gestion des parties communes des immeubles en copropriété. Le champ d’action d’un gestionnaire ou copropriété est assez large et englobe des tâches aussi bien administratives (immatriculation de la copropriété, souscription des contrats d’assurance, etc.) et comptables (règlement des fournisseurs, etc.) que juridiques (recouvrement de charges, représentation devant les tribunaux, etc.) ou encore techniques (visites d’immeuble, suivi de chantier, etc.)


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nos outils digitaux sont basés sur le framework Angular.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Cotoit est né du constat que près de la moitié des copropriétaires en France sont aujourd’hui insatisfaits de leur relation avec le syndic assurant la gestion de leur immeuble. Ce qu’ils lui reprochent principalement : un manque de réactivité face aux sollicitations, un suivi des contrats approximatif, des honoraires élevés et une facturation qui manque de transparence… Le métier a clairement besoin d’évoluer pour améliorer son efficacité et mieux répondre aux attentes des copropriétaires. En associant l’Humain à des outils digitaux centrés sur l’utilisateur, nous avons vu l’opportunité de changer la donne et de donner un rôle à plus forte valeur ajoutée au syndic.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Le lancement du projet Cotoit est une initiative du Crédit Agricole Centre Loire, qui, avec l’intention de diversifier ses activités, a développé depuis longtemps des activités immobilières et bénéficie donc d’une réelle expertise dans ce domaine, y-compris sur le métier de syndic.

En associant cette expertise à celle d’autres spécialistes du groupe dans les domaines du numérique et de l’assurance, nous avons réalisé que nous étions en mesure de conduire une vraie réflexion sur les problématiques de gestion de copropriété, de concevoir des réponses efficaces aux attentes des copropriétaires, bref de ré-inventer le métier de syndic pour le faire vivre avec son temps !


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Après 18 mois de conception des outils et de l’offre Cotoit, la structure a été lancée en septembre 2018 avec un démarrage commercial effectif au 2ème trimestre 2019.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Aujourd’hui notre cœur de cible réside dans les copropriétés de 10 à 60 lots, ce positionnement étant susceptible d’évoluer en fonction des attentes du marché.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Notre stratégie d’acquisition est aujourd’hui essentiellement basée sur le web (SEO, SEA, display, réseaux sociaux, etc.) mais nous misons aussi beaucoup sur les relations presse pour développer notre notoriété.

Étant une filiale du Crédit Agricole Centre Loire, Cotoit bénéficie aussi de la puissance du réseau des agences bancaires pour promouvoir son offre de services.


Cotoit est un syndic de copropriété innovant, à la carte, qui délivre une offre de services professionnels misant sur la simplicité, la transparence et l’humain

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


L’offre Cotoit est basée sur un contrat annuel, comportant un forfait de base, qui répond à toutes les obligations d’un syndic professionnel (gestion administrative et comptable de l’immeuble), et qui est facturé 11€ par lot principal (appartement) quelle que soit la taille de la copropriété.

Ce forfait peut ensuite être complété par des prestations optionnelles à la carte, que chaque copropriété peut choisir en fonction de ses besoins (gestion de personnel d’immeuble par exemple).


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Syndic-One (pionnier du syndic en ligne), Matera (plateforme d’aide à la gestion de copropriété).


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Notre spécificité repose premièrement sur le modèle à la carte de notre contrat, qui permet aux copropriétés de ne souscrire qu’aux services dont elles ont réellement besoin et donc de bénéficier d’un prix “juste”. Les syndics professionnels, eux, ont souvent tendance à facturer d’emblée tout un package qui n’est pas toujours utile aux copropriétés de taille modeste ou qui ont un conseil syndical déjà très impliqué dans la vie de l’immeuble et qui souhaite garder une certaine autonomie.
Autre avantage par rapport à nos concurrents syndics en ligne : notre équipe de “coachs copro”, nos gestionnaires dédiés au suivi de leurs immeubles tout au long du cycle de vie client (et joignables jusqu’à 19h) : c’est le même interlocuteur depuis l’envoi du devis jusqu’à la tenue à distance des Assemblées Générales. Cela permet de développer rapidement une vraie relation de confiance et d’écoute entre le syndic et les copropriétaires.
En enfin par rapport à nos concurrents de type plateforme d’aide à la gestion de copropriété, c’est le statut de syndic professionnel évoqué dans la question précédente qui fait clairement la différence. A outils et tarifs équivalents, le fait que les copropriétaires puissent se décharger des lourdes responsabilités liées à la gestion d’immeuble est un avantage qui fait toute la différence


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


D’abord parce qu’une copropriété de 10 habitants n’a pas les mêmes besoins qu’une autre de 100, Cotoit permet de choisir ses services à la carte : c’est une vraie nouveauté sur le marché !
Ensuite, les syndics en ligne n’ont pas toujours eu bonne presse, en raison d’une dématérialisation parfois poussée à l’extrême, qui a fait l’impasse sur les interactions humaines. Or la gestion de la relation client est fondamentale dans la mesure ou la gestion de copropriété est liée à l’habitat des gens, à leur sphère très personnelle.
C’est pourquoi Cotoit a conçu un modèle qui place l’Humain au cœur de la relation. Les outils numériques ne sont là que pour optimiser les processus administratifs (la “paperasse”) et ainsi dégager du temps aux gestionnaires qui peuvent alors mieux se consacrer aux interactions humaines avec les copropriétaires : être disponibles pour répondre à leurs questions, être réactifs en cas de problème, être à l’écoute de leurs projets et suivre la vie de la copropriété pour pouvoir les conseiller au quotidien sur les décisions à prendre et actions à mener pour le bien de leur immeuble.
Et enfin, par rapport aux plateformes d’aide à la gestion de copropriété, dont le modèle prône une gestion coopérative assumée par les copropriétaires eux mêmes sans aucune intervention d’un professionnel, nous nous différencions clairement par notre statut de syndic professionnel, soumis à la loi Hoguet. Cela implique que nos gestionnaires sont détenteurs de la carte professionnelle et endossent les responsabilités juridiques associées à la gestion des copropriétés dont ils ont la charge. C’est un vrai gage de sécurité juridique et financière pour les copropriétés gérées, là où d’autres acteurs sur le marché n’offrent qu’un outil d’aide à la gestion et que toutes les responsabilités continuent de peser sur le Conseil syndical et les copropriétaires.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


D’abord devenir l’acteur de référence du syndic nouvelle génération en France et atteindre la rentabilité ! Il est encore un peu tôt pour prévoir la suite…


Quels sont vos besoins ?


Notre équipe vient de s’agrandir, nous n’avons pas de besoin spécifique à court terme.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


L’ambition de Cotoit à moyen terme est de devenir un acteur incontournable du syndic nouvelle génération en France. Notre équipe s’est récemment agrandie et continuera de s’agrandir l’année prochaine.