ConsultVox

#Startup #B2B #Tech Dernière mise à jour : 13/10/2021
Logo de la startup ConsultVox
  • Fondateurs : Rémi de Saint Aubert, Cédric Devassine, Thomas Enjalbert
  • Nombre d'employés : 7
  • Toutes les startups de Lille

La startup ConsultVox a créé des outils de participation citoyenne en ligne pour rapprocher les décideurs publiques des citoyens :

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons une plateforme de participation citoyenne en ligne. Celle-ci se compose de huit modules participatifs (le budget participatif, l’appel à idées, le questionnaire, la carte participative, les tables-rondes, le signalement citoyen, le registre dématérialisé, les affiches connectées). Nous proposons également d’implémenter ces modules en marque blanche, directement dans le site internet ou dans l’intranet du client.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Aujourd’hui, les citoyens souhaitent pouvoir exprimer leur avis concernant les décisions politiques qui vont avoir un impact sur leur vie quotidienne. ConsultVox permet aux citoyens d’être acteurs de ces décisions, en participant aux réflexions qui entourent les prises de décisions.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


La plateforme de participation citoyenne en ligne, conçue par ConsultVox, s’apparente à un logiciel SaaS (Software as a Service). Cette technologie permet à l’entreprise de rendre ses outils accessibles à tout type d’acteurs publics, tout en restant personnalisable.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


ConsultVox est née en 2015 sous l’impulsion de ses trois cofondateurs : Rémi de Saint Aubert, Cédric Devassine et Thomas Enjalbert. Spécialistes du web et passionnés par la politique, leur souhait était de faire se rapprocher élus et citoyens.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


L’outil ConsultVox intervient en réponse à une défiance croissante des citoyens à l’égard des décideurs publics, ainsi qu’à des taux d’abstention aux élections de plus en plus élevés.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Créée en 2015, ConsultVox fait partie intégrante du secteur des Civic Tech. En 2018, le groupe Publilégal a investi dans la start-up. Spécialiste de la logistique de la consultation publique, ConsultVox bénéficie de leur expertise et de leur expérience du secteur.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


L’entreprise travaille principalement avec des collectivités territoriales, mais aussi avec des universités ou des grandes écoles, ou encore avec des associations et des collectifs citoyens.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Une communication à destination de ses clients et futurs clients, a permis à ConsultVox de devenir un prestataire incontournable dans le secteur de la participation citoyenne en ligne.


ConsultVox vous accompagne tout au long de votre projet participatif. Comment ? Grâce à une boîte à outils, composée de huit modules participatifs en ligne.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous vendons à nos clients une licence d’utilisation de notre plateforme, qui donne accès à l’ensemble des huit modules participatifs proposés, pour une durée qui aura été préalablement définie.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nos concurrents sont l’ensemble des acteurs proposant des plateformes de participation citoyenne en ligne.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Notre philosophie chez ConsultVox, est d’être à l’écoute des demandes et des besoins de nos clients. Si la demande émise nous semble pertinente pour être mutualisée à l’ensemble des plateformes, nous nous engageons à la développer gratuitement.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nos besoins et nos plans sont étroitement liés, puisque notre objectif est de poursuivre le développement de l’entreprise.


Quels sont vos besoins ?


Nous souhaitons poursuivre le développement de l’entreprise.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


D’ici un an, nous souhaitons développer notre boîte à outils, afin de diversifier encore un peu plus notre offre.