Home > Startup > 1001 pharmacies

Logo de la startup 1001 pharmacies

1001 pharmacies

#Startup #B2C #Sante Hygiène Dernière mise à jour : 01/11/2019
  • Fondateurs : Cédric O’neill et Sabine Safi

L’alliance de la croix verte, des blouses blanches et du 2.0. Les apothicaires ont troqué leurs anciens baumes, leurs onguents usées et leurs pots de verre rempli de formol gardien de mystères. Lancé par Cédric et Sabine, 1001pharmacies offre à cette ancienne corporation un espace virtuel pour des ventes bien réelles en s’appuyant sur la grande force des officines : un réseau déjà solidement ancré dans le territoire.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Une aide OSEO vient de nous être accordée pour un algorithme d’aide à la prise de commande, mais je ne peux pour le moment pas en dire plus. Du web mobile devrait venir compléter le site internet sous peu.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Ce qui m’a convaincu a était la rencontre de mon associée Sabine Safi, webmarketeur, qui y voyait vraiment un marché en plein expansion. C’est un marché e-commerce qui a très peu évolué et on apporte ici une vraie révolution dans l’acte d’achat.


LE BUISNESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous avons mis en place des outils de marketing communautaire 2.0 qui ciblent principalement les femmes de 25-40ans. Cette stratégie marketing vise à réduire nos coûts d’acquisition clients.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous nous faisons connaitre via tous les outils du webmarketing, grâce à nos comptes sur les réseaux sociaux qui ne cessent de grossir et enfin avec une stratégie offline d’affichage de PLV dans nos pharmacies partenaires.


Quel est le business model ?


Le BM repose sur un frais de service pour les pharmaciens ainsi que sur la vente d’espace aux laboratoires qui souhaitent adresser nos consommateurs.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Les principaux concurrents sont des pure-players qui vendent des produits de parapharmacie en ligne. Ce ne sont en aucun cas des pharmaciens qui vendent sur ces sites e-commerce.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?


Encore une fois, l’image de la pharmacie est très forte dans notre modèle et garantit la fiabilité du service. De plus, nous connaissons nos clients-internautes et savons leur parler, ce qui facilite leur recrutement sur notre marketplace. Et enfin, nous nous basons sur un réseau de pharmacies déjà très bien implanté en France, donc nous n’avons aucun stock de produits à gérer chez 1001Pharma : cela limite ainsi nos investissements initiaux.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


La grosse différence de 1001Pharmacies.com est de permettre le rassemblement de pharmacies sur une même plateforme, avec la création d’un réseau de pharmacies à travers la France.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nous recherchons un gros partenaire financier (VC, pharmaceutical corporate) pour accélérer le développement de notre marketplace et scaler le concept a toutes les villes de France car nos pharmacies partenaires sont actuellement uniquement dans la région Montpelliéraine.


Quels sont vos besoins ?


Actuellement nous sommes à la recherche de financements supplémentaires. Nous allons procéder sous peu à une levée de fonds participative qui devrait nous permettre de continuer dans nos développements : voir vidéo FR 3.


Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?


Dans 1 an, nous espérons être devenu avec nos pharmacies partenaires, le leader de la parapharmacie en ligne, avec l’optique de se positionner sur un marché du médicament annoncé à être libéralisé sous peu.