Logo de la startup PIZZLE

Une App avec un concept de jeu addictif, une couche social et un business model basé sur une monnaie virtuelle, hoplaboum : Romain et Louis-Jean ont créé Pizzle :

Que proposez vous ?

Pizzle est le premier jeu de puzzle 100% social, disponible sur iPhone.
Le principe est simple: prenez une photo avec l’application Pizzle, transformez la en puzzle, et partagez ce puzzle avec vos amis qui doivent le résoudre pour découvrir la photo complète.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’idée est née de l’envie des deux fondateurs de faire évoluer le paysage social sur le web.

Depuis quelques années nous constations que les photos inondaient nos pages, fils de discussions, nos « murs ». Elles s’échangent, se commentent, se partagent, se « like »… Les contenus se consomment et se jettent, souvent sans être réellement mémorisés. Un grand zapping de photos, avec un arrière goût permanent de déjà vu.
Apporter une dimension interactive aux photos des utililateurs, leur permettre de reprendre du plaisir à découvrir les photos de leurs amis, et de s’amuser en le faisant, sont les idées qui nous ont amenées à Pizzle.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

La porté du marché avant tout: il se partage près de 2 milliards de photos par jour sur les réseaux sociaux et ce média a un taux d’engagement 4 fois supérieur aux autres types de publication.
Egalement son potentiel business: le jeu est de loin la catégorie d’application à générer le plus fort revenu à l’achat ou achat in-app.
Enfin, l’envie d’amuser, d’apporter du fun à tout type de personne, joueur expérimenté ou non, de 7 à 77 ans.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

L’idée est née pendant l’été 2014.
Les 2 fondateurs ont développé l’application pendant 1 an afin de sortir une beta version pendant l’été 2015. L’application est disponible officiellement sur l’appstore depuis le 22 octobre 2015.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Avant tout pour s’amuser. Pizzle permet de jouer 5mn dans les transports, ou 30mn chez soi confortablement installé. C’est un jeu qui convient à toutes les situations.
Mais aussi pour redonner du sens et de la visibilité à ses photos. Poster un puzzle photo avec Pizzle c’est s”assurer que celui qui se sera donné la peine de résoudre le puzzle en appréciera vraiment le résultat, et pourra voir une photo que les autres n’auront pas vu.

Quel est votre cœur de cible ?

Bien sûr, les fans de puzzle et de jeux de réflexion en cœur de cible.
Mais Pizzle est basé sur le principe du jeu de taquin, bien connu des générations X et Y qui s’amuseront à redécouvrir leur jeu d’enfance.
La génération Z y verra un autre avantage: celui de découvrir des photos en exclusivité, d’être les premiers à résoudre un puzzle pour accéder à un contenu.
Pizzle est un jeu de 7 à 77 ans.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Essentiellement par la presse et de l’achat média ciblé.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Le business model de Pizzle est basé sur de l’achat in-app. Chaque joueur commence avec un stock de monnaie virtuelle ( des “pizzes”), qu’il peut dépenser pour acheter des bonus d’aide, et recharger en résolvant des puzzles.
Si un joueur dépense plus de “pizzes” qu’il en gagne, il peut décider de racheter d’en via l’application.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

L’application est développée en natif sur iOS uniquement.
Nous planifions une sortie sur Android l’année prochaine.

Quels sont vos besoins ?

Des fonds pour développer notre visibilité et faire évoluer l’application.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

A court terme, faire évoluer le produit pour renforcer sa portée sociale.
A moyen terme, développer le produit sur plus de supports (Android, tab Facebook, web app…)
A long terme, renforcer la présence de Pizzle à l’international.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les applications sociales basées sur la photo: Instagram, Snapchat, Pinterest…
Mais également les applications de puzzle ou jeux de réflexion au sens large: Candy Crush, puzzle & dragon, dots…

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

1/ Pizzle créé un genre qui n’existe pas, à la frontière entre création de contenu et jeu.
2/ Pizzle propose des fonctionnalités que ne proposent pas nos concurrents direct: la possibilité de choisir une partie de la photo à cacher pour créer le puzzle, la possibilité de jouer offline…
3/ Contrairement à la plupart des jeux, Pizzle n’a pas de début, pas de fin, pas de niveaux… simplement le fil des puzzles postés par vos amis.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Pizzle exploite un double marché:
– celui de la photo sur les réseaux sociaux, qui est en forte augmentation depuis ces 4 dernières années.
– celui du jeu, qui est le marché applicatif en plus forte croissance (en revenu) aujourd’hui.
Nous avons donc 2 leviers de croissance forts, mais également 2 fois plus de concurrents.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous avons un objectif d’utilisateurs à atteindre la première année. Si cet objectif est atteint, les revenus générés par ces utilisateurs nous permettront de maintenir l’application de façon autonome, ce qui nous permettra de concentrer nos investissements sur l’acquisition de nouveaux joueurs, et l’amélioration du produit.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 17 November 2015 par Louis-Jean de Sédouy

Entrepreneurs :
Romain Pradier et Louis-Jean de Sédouy
Employés : 1-10
Levée de fond
En recherche active

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: