Startup

Moneytime

 

Logo de la startup Moneytime

Moneytime, c’est le coursier à la demande. A l’inverse des grosses plateformes verticalisées comme Uber Eat ou Deliveroo, Moneytime met à votre dispostion un livreur pour chacun de vos besoins :

Que proposez vous ?

Moneytime, l’application qui révolutionne les commerces de proximité.
Moneytime est un service de livraison à la demande pour les parisiens pressés.
Les coursiers réalisent 3 missions :
Mission service pour livrer un objet d’un point A à un point B
Mission produit pour acheter et livrer un produit dans un magasin
Mission seller pour se faire livrer ses courses auprès d’un commerce partenaire.

Moneytime réinvente la ville et la manière de consommer des parisiens

Comment avez vous eu l’idée ?

La mère de Gil, un des confondateurs, lui demandait sans cesse de faire ses courses. Elle oubliait souvent un ou deux articles; Fatigué de se déplacer tout le temps dans tous les commerces de la ville, il a cherché à se faire livrer. Voyant que ce n’était pas possible, il a créé Moneytime pour simplifier la vie des parisiens pressés

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

L’idée de créer une startup caressait déjà l’esprit des deux fondateurs depuis un moment.
Avec ce projet de livraison et de revalorisation des commerces de proximité, ils ont senti qu’ils tenaient une bonne opportunité de business avec un sens.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Les premières recherches ont commencé en 2016. Le lancement officiel de l’app a eu lieu au Trianon à Versailles en avril 2017, suivi par la première version de l’app en septembre 2017

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous répondons à différents besoins pour les différents acteurs qui se cotoient sur l’app.
Pour le parisien pressé, Moneytime permet de gagner du temps et de profiter des produits de quartier.
Pour le coursier, Moneytime est une solution pour arrondir ses fins de mois et travailler à la carte.
Pour le commerce de proximité, Moneytime donne de la visibilité et permet d’accéder à l’univers du digital

Quel est votre cœur de cible ?

Nous ciblons pour l’instant les parisiens ainsi que les habitants de la petite couronne, et plus généralement tous ceux pour qui faire les courses est devenu synonyme de stress ou de corvée. Nous ciblons également les gens qui aiment leurs quartiers, leurs commerces de quartiers, mais qui n’ont pas le temps d’y faire leurs achats.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous allons lancer plusieurs opérations de street marketing dans Paris pour faire découvrir l’application, et nous sommes également actifs sur les réseaux sociaux avec des messages décalés, des concours et autres.
Une campagne d’affichage dans le métro est en projet.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous prélevons une commission sur la livraison, ainsi qu’un frais fixe par achat dans l’un de nos commerces partenaires.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

La géolocalisation est au coeur de notre fonctionnement. C’est pourquoi nos développeurs sont aussi ceux qui ont développé l’application Moovit.
Notre algorithme de détermination des prix est également innovant car il permet de calculer le prix de la course en fonction de la distance, des embouteillages, de l’heure et du moyen de transport utilisé.

Quels sont vos besoins ?

Nous cherchons à lever des fonds pour s’étendre dans les grandes villes de métropole et à l’international.
Nous sommes en train de nous positionner plus clairement sur l’usage des données et sur la revalorisation des commerces en ville.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Se développer en France et à l’international, recruter des nouveaux commerces partenaires et développer le segment B2B

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos concurrents directs sont Deliveroo, Stuart et Clac des doigts.
Deliveroo est très avancé sur le marché de livraison de nourriture, Stuart sur la livraison de colis.
Clac des doigts propose un service de conciergerie qui implique de la livraison.
Moneytime agrège ces différents services

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Notre constat de départ porte sur les commerces de proximité et sur leur intégration dans le rythme de vie parisien.
Les services que nous proposons ne se cantonnent pas à un domaine et sont presque infinis tant seule l’imagination bride ce qu’on peut se faire livrer.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous sommes très flexible et à l’écoute des besoins de nos utilisateurs;
Nous avons déjà 300 partenariats à Paris et en banlieue avec des commerces de proximité, la majorité de manière exclusive.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, nous voyons Moneytime en tête des téléchargements AppStore et Android, avec des coursiers et des magasins partenaires aux quatre coins du monde.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 2 October 2017 par L'équipe Moneytime

Startup fondée par :
Haim Berkovits, Gil Benittah
Employés : 10
Levée de fond
1,5M

2 thoughts on “Moneytime

Intrigué le October 3, 2017 à 10:12 am dit :

En fait ça existe depuis super longtemps ça révolutionne rien du tout je suis étonné. Prenez Glovo par exemple ou Stuart pour les courses.

hotesse pour salon le October 11, 2017 à 3:04 pm dit :

Bonjour,
Merci pour cet article. L’interview est intéressant et permet aux lecteurs de viser plus haut. Je veux dire, les pousser à réaliser leur rêve.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: