Logo de la startup MaPreuve

Créer une boite, c’est bien, mais proteger son idée, son design, son procédé, c’est encore mieux. Ma preuve vous propose tout ceci ! Protégez-vous, c’est important :)

Que proposez vous ?

Nous proposons d’acquérir, en 1 clic, une preuve d’intégrité et d’antériorité sur tout type de création.

Photos, business plan, écrits, documents d’affaires, peinture, image, sons…

Nous offrons ainsi la possibilité de certifier et de prouver tout document grâce à un horodatage et une signature électronique permettant de “geler” dans le temps votre fichier numérique.

Indépendamment de sa taille et de son format, pour 8 euros HT, nous permettons d’obtenir – non pas un titre de propriété intellectuelle – mais un avantage sur le terrain probatoire… une preuve d’intégrité et d’antériorité.

Comment ? Grâce à notre société mère, tiers de confiance de l’Etat, qui met à disposition sa technique. Depuis la directive de 1999 et sa transposition dans l’ordre interne, par une loi de mars 2001, la signature électronique à la même valeur probante que l’écrit manuscrit.

MaPreuve, c’est :
– confidentiel
– 7j/7 et 24h/24
– une preuve d’une durée de vie indéfinie
– la possibilité de stocker le fichier chez vous ou chez nous (datacenter)
– peu coûteux
– juridiquement valable.

En somme, vous créez, nous protégeons !

Comment avez vous eu l’idée ?

Le CEO, Monsieur Arnauld Dubois, est un “sérial entrepreneur”.
Le problème, c’est qu’il était confronté au “pillage” de ses idées.

Bien plus, au sein d’incubateurs et de manière générale au sein de l’écosystème des startups, tout le monde répète frénétiquement la même phrase : “j’ai une superbe idée mais… je ne peux pas t’en parler !”
Crainte d’être pillé, peur de dévoiler son concept, réticence dans son savoir-faire… Bref, il fallait développer un nouvel outil capable de protéger son idée, son concept.

Pour ce faire, l’INPI? Oui mais… La seule possibilité reste l’enveloppe Soleau. Or, l’enveloppe Soleau reste une enveloppe. Cette lapalissade est malheureuse mais bien réelle : dans un monde numérique comme le nôtre, un outil doit permettre en 1 clic de protéger son actif immatériel.

Le patrimoine immatériel devient de plus en plus conséquent. Le monde devient, quant à lui, de plus en plus connecté.

La nécessité de protéger juridiquement ces biens immatériels est devenu un enjeu majeur !

Ainsi, MaPreuve est née.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

L’ère numérique dans lequel on vit et l’impact du patrimoine immatériel aujourd’hui !

Particulier innovant, PME créative, designer, architecte… Tout le monde doit protéger ses créations !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le service était rattaché à notre société mère depuis 2011.

La recrudescence des fichiers déposés a permis de lancer le projet.

Création de la société, juridiquement indépendante, en mars 2015.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

D’une part, le besoin d’être propriétaire de ses idées, ses concepts dès l’instant que ceux-ci prennent formes et deviennent originales. Dès cet instant, le droit d’auteur permet une protection. L’absence de dépôt légal engendre une difficulté sur le terrain de la preuve.

D’autres part, la nécessité de donner date certaine et de certifier des documents de plus en plus numérisés. Contrats, PV, constats, photos, mails… MaPreuve permet de donner une valeur juridique à tout document.

Les particuliers comme les professionnels doivent lutter contre les contrefacteurs. MaPreuve existe pour ça !

Quel est votre cœur de cible ?

Toutes les personnes innovantes et créatives. Potentiellement tout le monde.
Que ce soit les particuliers (peintre du dimanche ou inventeur) ou les entreprises (startups innovantes, PME inventives, etc.).

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous essayons d’être visible sur les réseaux sociaux.
Nous avons également un blog juridique de propriété intellectuelle (juriste, avocat, praticien écrivent des articles en rapport avec cette branche du droit).
Nous participons à des sessions de sensibilisation de la propriété intellectuelle.
Nous sommes présents au sein des incubateurs toujours dans l’optique de nous faire connaître mais aussi de sensibiliser.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

1 document numérique (peu importe sa taille et son format) = 1 crédit MaPreuve.
Nous avons le crédit à l’unité mais aussi par système de “pack” (le prix est dégressif en fonction du volume de crédit acheté).

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous utilisons un système de signature électronique (norme RGS).
Celle-ci permet un horodatage (date certaine du fichier) ainsi qu’une reconnaissance juridique. Depuis la loi de mars 2001, la signature électronique à la même valeur probante que l’écrit manuscrit.

Quels sont vos besoins ?

/

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Rien du tout

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos concurrents sont : copyrighfrance.com, eAuteur.com, dépot-concept.com, Jedeclare.com, fidealis.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Le prix, la rapidité d’exécution et notre disponibilité.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Le prix tout d’abord. Grâce à notre tiers certificateur nous économisons les coûts en lien au dépôt chez un huissier. Dès lors, nos prix commencent à 8 euros HT.

Ensuite la rapidité de notre prestation. L’idée de déposer devant un Huissier ou encore de demander et commander une enveloppe Soleau auprès de l’INPI n’est pas celle de MaPreuve. En 1 clic, vous protégez !

Enfin, c’est la possibilité de déposer un fichier sans prendre garde à sa taille : d’une simple photos à un montage vidéo, peu importe.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Prendre le leadership de la propriété intellectuelle en France et en Europe.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 17 November 2015 par Labruyère

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Arnauld Dubois
Employés : 2

2 thoughts on “MaPreuve

alain Gelpe le February 8, 2018 à 4:20 pm dit :

Bonjour est il encore possible voir nécessaire de déposer un brevet a l’INPI sachant que pour déposer un brevet il ne doit y avoir aucune divulgation de l’idée ceci après avoir dépose sur ma preuve .fr

J'aime les startups le February 22, 2018 à 8:24 am dit :

Alain,

Je ne comprends pas très bien ta question.
Effectivement pour qu’un brevet soit déposé, il ne faut pas que la solution technique ait été public.
Ex : on ne peut pas breveté la roue.
Deuxièmement, lorsqu’un brevet est accepté par l’INPI, l’idée est effectivement publiée mais c’est logique puisque c’est le brevet qui te protège.

As-tu fait une recherche d’antériorité sur le site de l’INPI ?

Pour info, j’ai l’impression que MaPreuve propose une solution différente du brevet.
Je t’invite à les contacter directement ou de faire appel à un avocat spécialisé en propriété intelectuelle.

Bonne continuation !

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: