Logo de la startup FinFrog

Quand il y a un besoin non adressé, il suffit qu’un entrepreneur passe par là pour que le problème soit réglé. C’est le cas du ‘petit trou de trésorerie de fin de mois’ qui a dorénavant son offre de prêt :

Que proposez vous ?

FinFrog propose la première offre de micro-prêt 100% mobile. Elle accorde en moins de 24h des financements allant jusqu’à 600€, remboursables en 1, 2 ou 3 mois, avec des tarifs clairs et sans surprises. Un exemple : pour 300€ empruntés sur 3 mois, le remboursement se fait en 3 mensualités de 103€, sans engagement au delà de la durée du prêt. Un vrai coup de pouce face aux dépenses imprévues ou aux fins de mois difficiles !

Comment avez vous eu l’idée ?

Ayant travaillé 10 ans dans les services financiers, j’avais constaté un décalage entre les besoins de financement les plus fréquemment rencontrés par les particuliers “le petit trou de trésorerie en fin de mois” et l’offre de prêt très largement concentrée sur de grosses sommes, avec des engagements sur de longues durées.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Après avoir quitté mon job pour devenir entrepreneur, j’ai essuyé un refus de ma banque sur une demande de crédit, tout simplement parce que je n’étais plus en CDI. Cela m’a fait prendre conscience de la nécessité de faire bouger les lignes, avec des critères d’octroi adaptés aux évolutions du monde du travail.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

FinFrog existe depuis moins d’un an.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous répondons à un besoin de financement très fréquent chez les particuliers : combler un trou de trésorerie sur un petit montant (quelques centaines d’euros) pour boucler ses fins de mois. 2 français sur 3 éprouvent ce besoin au moins une fois par an.

Quel est votre cœur de cible ?

Notre cible est assez large. Les statistiques montrent qu’il arrive quasiment à tout le monde d’être “dans le rouge” au moins une fois dans l’année… quel que soit l’âge ou la profession.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

> Sur les réseaux sociaux
> Par des relations presse
> Après notre levée de fonds, par une campagne de publicité

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

FinFrog prélève une commission de 1 à 3% sur chaque prêt financé sur la plateforme.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous avons pris le parti de développer nous-mêmes notre plateforme de prêt en partant sur des technologies récentes et robustes. Cela nous permet de proposer un produit de qualité et d’en maîtriser l’évolution. Pour les développeurs qui nous lisent, voilà la stack qu’utilise FinFrog : ES2017 + React / Redux + Node.js + PostgreSQL

Quels sont vos besoins ?

FinFrog recrute – nous cherchons à la fois des développeurs pour rejoindre notre équipe technique et des profils expérimentés en Marketing et Ventes.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

FinFrog existe depuis moins d’un an. A ce stade, nous focalisons nos efforts sur le développement de notre produit et la satisfaction de nos clients.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Toutes les formes de financement aux particuliers : prêt à la consommation, crédit revolving, prêt familial, avance sur salaire, etc.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

FinFrog est un intermédiaire en financement participatif – nous ne sommes pas une banque. Les prêts que nous proposons sont financés par des particuliers souhaitant donner un sens à leur épargne.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

> Une offre 100% en ligne sans dossier “papier” à envoyer – un gain de temps pour tout le monde.
> Une offre originale et attractive: petites sommes, petites durées, frais modérés, déblocage rapide des fonds.
> Des critères d’octroi adaptés aux évolutions de la société et du monde du travail.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous souhaitons doubler de taille d’ici un an, en nous focalisant dans un premier temps sur le marché français.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 27 March 2017 par Riadh Alimi

Startup fondée par :
Riadh Alimi
Employés : 10
Levée de fond
500 000€

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente