Logo de la startup The Why Not Factory

The Why Not Factory

#blog Dernière mise à jour : 19/05/2022

The Why Not Factory ou « La Fabrique du Pourquoi Pas ».

Et pourquoi ça ? Tout simplement parce que chaque grande histoire a commencé par un « pourquoi pas ? », n’est-il pas ?  yes it is ! Voici la raison pour laquelle nous avons choisi de vous présenter The Why Not Factory, une fabrique à entreprendre qui part du principe que chaque idée peut devenir grande, si on lui en donne les moyens et si l’on ose faire le premier pas.

C’est ce que Yannick Roussel, son fondateur, a décidé de réaliser en créant en 2017 cet incubateur-pépinière qui compte aujourd’hui deux grands espaces de coworking situés dans le quartier incontournable du canal Saint-Martin, à Paris ( l’Espace Parodi, 70 m² et l’Espace Jemmapes, 200 m²) et représente 250 porteurs de projets, 30 experts, 50 événements par an et, surtout, trois programmes d’accompagnement :

– Le premier : Master of Science (M1-M2), 100 % tourné vers la pratique, qui permet d’offrir aux étudiants entrepreneurs une formation sur mesure de deux ans, dans l’objectif de monter leur entreprise.

– Le deuxième :  un programme d’incubation qui s’adresse à tous les étudiants – du pays ! en leur offrant un accompagnement flexible, adapté à leur agenda.

– Le troisième : un espace de coworking, ouvert à tous.

Et pour couronner le tout, The Why Not Factory a également créé en interne, un groupe de musique ainsi que de nombreuses équipes sportives.

L’histoire de The Why Not Factory a commencé en 2016, lorsque Yannick Roussel est nommé directeur de l’ESAM (école de management, finance et droit, du groupe IGS). Passionné par la création d’entreprise et plus particulièrement par les PME, il rédige un projet d’incubateur en s’inspirant de sa vie professionnelle, pour accompagner les étudiants dans leur aventure entrepreneuriale de façon pragmatique et ce, pendant leurs études.

En 2017, deux jeunes diplômés de l’ESAM (Antonin Bernard et Martin Aubard) présentent à Yannick Roussel leur projet de création d’entreprise : Solpedinn, un organisme de formations gamifiées.
Le groupe IGS met alors à leur disposition l’espace Parodi, afin que les deux futurs entrepreneurs puissent créer leur propre structure tout en gérant l’incubateur.
C’est la naissance officielle de The Why Not Factory, qui devient très vite un lieu dédié à la création d’entreprises et d’échanges sur l’entreprenariat où tous les futurs entrepreneurs y sont encadrés, encouragés et bénéficient d’un suivi personnalisé.

Un an plus tard, en 2018, un partenariat avec Pépite France, le réseau des étudiants entrepreneurs, donne à ces jeunes l’accès à un statut leur permettant d’effectuer un stage au sein de leur propre structure.
En parallèle, The Why Not Factory continue d’accompagner des entrepreneurs de tous âges et de tous horizons afin d’enrichir son écosystème à travers les expériences de chacun.

En 2019, l’ESAM transfère son Msc Entrepreneuriat vers The Why Not Factory et lance un nouveau Master of Science : le premier Master Entrepreneuriat en alternance (cf supra), au cours duquel les élèves assistent à des cours ultra pratiques tenus par les experts de l’incubateur, pour sortir non seulement avec un diplôme délivré par l’ESAM et reconnu de niveau 7 au RNCP, mais surtout avec une entreprise qui fonctionne.


En 2020, The Why Not Factory connaît un développement national et international en devenant l’incubateur du groupe IGS.
Camille Doligez rejoint l’équipe comme responsable de l’incubation et du coworking afin de structurer les différentes offres d’accompagnement et passer à l’échelle. Fort de ses programmes, de sa communauté et de ses success stories, le modèle « The Why Not Factory » s’exporte en Afrique ainsi qu’au Moyen-Orient, avec un accord de principe conclu pour une installation sur un grand campus de Dubaï

 

Vous l’aurez compris, The Why Not Factory c’est un peu the place to be des jeunes entrepreneurs, étudiants ou pas, et la bonne nouvelle c’est que l’incubateur recrute actuellement sa nouvelle promotion. Alors, il n’y a plus 36 milliards de questions à se poser, mais bien une : « Pourquoi pas moi ? ».
Go, go, go ! https://thewhynotfactory.fr/