Nanaba

#Startup #B2B #B2C #Education & Culture #Tech Dernière mise à jour : 22/12/2021
Logo de la startup Nanaba
  • Fondateurs : Anne Laure Monier et Olivier Guérin
  • Nombre d'employés : 16
  • Levée de fonds : 500 000 €
  • Toutes les startups de Nice

La startup Nanaba a conçu une tablette pour enfant qui nécessite de faire ses devoirs pour avoir droit de jouer !

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons une application mixant le contrôle parental et le soutien scolaire, basée sur l’éducation positive, qui verrouille les applications choisies par le parent sur le téléphone de l’enfant. Pour déverrouiller ces applications bloquées, l’enfant devra répondre à un quiz ludo-éducatif créé par des professeurs de l’Éducation Nationale, suivant son programme scolaire.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous voulons déculpabiliser les parents quant à l’utilisation des téléphones et tablettes. Notre solution propose un compromis intelligent, prônant l’éducation positive et la responsabilisation, pour imposer des révisions scolaires et ludiques à chaque utilisation de ces appareils.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Notre application est pour le moment disponible sur iOS, Android et Huawei App Gallery. Elle dispose d’une intelligence artificielle qui repère les faiblesses et les forces de l’enfant au fur et à mesure des quiz faits, et qui s’adapte donc à son niveau pour personnaliser l’expérience d’apprentissage, couplée à la répétition espacée (Méthode Leitner) qui permet un apprentissage rapide, ludique et efficace.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


“81 % des Français ont changé leurs habitudes pendant le confinement en France. L’occasion pour nous, avec le développement de l’application Nanaba de repenser l’usage du téléphone et des écrans de nos enfants. Nanaba est née de ce constat et de mon propre vécu, en plein confinement. En tant que maman et cheffe d’entreprise, il m’arrivait de laisser mon fils des heures sur son portable, à regarder des youtubeurs qui jouaient à des jeux vidéo pendant que je télétravaillais. C’est alors que l’idée de l’application Nanaba est née, imaginer une app éducative qui mettrait en pause toutes les autres. Une pause pendant laquelle serait proposée une petite séance de révisions ludique. Comme cela n’existait pas, j’ai décidé de me lancer un nouveau challenge et de transformer les écrans en alliés.” Anne-Laure Monier, CEO & Co-fondatrice


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Après une analyse du marché, nous n’avons pas trouvé de solution similaire existante. C’est pourquoi nous nous sommes lancés, pour mettre en avant l’éducation positive, responsabiliser les enfants sur leur usage des écrans et utiliser le numérique, omniprésent dans notre société actuelle, à bon escient.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


L’idée du concept Nanaba a émergé pendant le premier confinement. L’entreprise aura 1 an d’existence en janvier, et l’application est sortie le 19 juin 2021.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Le coeur de cible de Nanaba se compose de familles avec enfants de 6 à 15 ans (du CP à la 3ème), qui rencontrent des problèmes et des conflits concernant le temps d’écran.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Au lancement, nous avons opté pour une stratégie d’influence (Kev Adams, Amandine Pellissard, Jesta Hillmann, Aurélie Van Daelen…). Ensuite, nous avons eu droit à beaucoup d’articles rédigés par la presse nationale, locale, féminine. Nous relançons régulièrement les personnes ayant téléchargé l’application avec des offres promotionnelles (mois gratuit, abonnement à moitié prix). Nous avons également la chance que le bouche-à-oreille fonctionne aussi très bien et qu’un grand nombre de clients nous recommandent auprès de leurs amis et familles. Sans compter sur le soutien des professeurs.


Nanaba est une solution numérique éducative qui permet de mettre en pause les applications préférées des enfants en échange de révisions.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Le téléchargement de l’application est gratuit et nous offrons un mois d’essai gratuit (abonnement mensuel sans engagement). L’abonnement est payant (mensuel, annuel, Pack Family annuel – 4 classes différentes). Le Nanabasic réunit des quiz de français, maths et anglais. Nous proposons également des “P’tits Boosters” mensuels sans engagement, en histoire, culture générale et bien d’autres à venir… De 1,99€/mois pour les P’tits Boosters à 8,99€/mois pour le Pack Family !


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nous n’avons pas réellement de concurrent direct car aucune solution de soutien scolaire n’utilise notre technologie. En revanche, une solution comme AgoraQuiz se rapproche au mieux de notre solution.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nanaba est disponible du CP à la 3ème, contrairement à Kipoya qui commence au CM1. Nous avons déjà une base de données de plus de 100 000 questions, contre 20 000 questions pour nos concurrents.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nos concurrents proposent 3 matières fondamentales qui sont l’anglais, le français et les mathématiques. Nous travaillons chaque jour pour étayer notre offre et proposer une multitude de matières (7 à venir), adaptées aux besoins de notre cible.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nanaba étant très jeune, notre objectif actuel est avant tout la croissance sur notre marché en agrandissant notre offre afin de proposer un concept complet.


Quels sont vos besoins ?


Nous sommes sans cesse à la recherche d’investisseurs qui croient en notre idée, pour nous développer au maximum et proposer une offre complète, qui réponde à un vrai problème de société.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Nous sommes actuellement en train de développer beaucoup d’autres projets liés à l’application. Notre objectif est de transformer la façon d’apprendre avec plusieurs technologies et supports qui seront développés courant 2022. Nous participons au CES Las Vegas début janvier, le plus grand salon tech du monde. Déjà présents dans 4 pays (France, Belgique, Suisse, Luxembourg), nous avons pour projet de nous développer aux Etats-Unis.