Home > Startup > illicco

Logo de la startup

illicco

#Startup #B2B #B2C #Food & beverage #Tech Dernière mise à jour : 20/10/2020
  • Fondateurs : Kevin Rignault, Romain Rui
  • Nombre d'employés : 2

La startup illicco livre à Troyes, les produits locaux directement du commerçant au consommateur.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Notre service est une application permettant de faciliter l’achat et la livraison de produits des commerçants/artisans locaux se trouvant à proximité de l’utilisateur. En apportant tous les outils nécessaires à la fois aux artisans et aux consommateurs, l’idée est de dynamiser le commerce local.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous répondons à 2 besoins principaux :

– Le gain de temps pour faire ses courses, à n’importe quel moment de la journée

– Le manger mieux (et local), plus facilement

Les gens n’ont plus besoin de prendre 3H pour parcourir X magasins pour bien manger.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons des stacks web :

– Interface commerçants : Laravel, VueJS

– API : Laravel

– Application mobile ios / android : React Native


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


L’idée qu’aujourd’hui il est plus facile de manger moins bien, parce que les services sont tournés vers l’alimentation rapide, le gain de temps. Nous avions envie de répondre à ses utilisations et besoins en mettant en avant la possibilité de bien manger, et en plus local !


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Nous sommes 2 fondateurs avec des compétences techniques puisque développeurs de métier. Nous savions que la réalisation du service ne serait pas un problème, ce qui nous a permis de vite aller sur le terrain. Aujourd’hui c’est fait et nous cherchons à renforcer tout ce qui gravite autour.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Le projet a été pensé depuis plus d’un an, septembre 2019, et la réalisation a débuté en février 2020. Le confinement a “aider” à accélérer les choses forcément, mais aujourd’hui ce n’est pas notre argument premier. Le projet est en ligne et sur le terrain depuis septembre 2020.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Notre coeur de cible est les famille, plus particulièrement la femme de famille, 35/40 ans qui veut cuisiner correctement pour elle et sa famille mais qui a moins le temps ou prend moins le temps pour faire les courses. Mais la cible B2B c’est surtout les commerces locaux qui souhaite se digitaliser, se moderniser et se développer.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Aujourd’hui nous avnos l’aide de la presse locale (Journaux, TV, Radio et organismes locaux : Technopole, Mairie etc.). Nous faisons également le travail par le biais de flyer, spot vidéo, newsletter et réseaux sociaux. Les commerces partenaires diffusent également l’information.


Faire ses courses auprès de commerces locaux, et se faire livrer à domicile, à l’heure de son choix, une solution simple pour mangez mieux et local !

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Le business model repose sur 3 pilliers :

– Un frais de livraison pour le consommateur (3,99 pour l’instant)

– Une commission sur chaque vente, pour le commerçant

– Un abonnement mensuel pour le commerçant, pour un accompagnement sur mesure (Aussi bien sur les solutions digitales et tout ce qui tourne autour de la communication et du marketing)


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Les principaux concurrents sont aujourd’hui en metropole, il s’agit principalement d’Epicery, mais on pourrait citer aussi Fritchi. Plus largement, Deliveroo et Uber Eats se positionnent sur la livraison de course mais restent concentré sur les grandes et moyennes surfaces. Là où nous nous positionnons au contraire sur les commerces locaux, épiceries locales..


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nos parcours de développeurs, front-end + back-end avec une forte influence UX nous apporte une plus value qui permet de mettre entre les mains des commerçants (souvent loin du digital) un outil clé en main très facile d’utilisation. Nous travaillons également sur une communication cadrée : Photo des produits, Posts sur les réseaux etc. pour le commerçant


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


À la différence des concurrents qui démarrent presque tous en métropole, nous faisons le choix de démarrer en province, dans plusieurs villes. Nous allons également auprès des commerçants parfois loin du digital, ce qui nécessite un effort et un accompagnement supplémentaire. L’idée est d’être présent et installé quand les services plus influants décideront d’aller en province.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


L’entreprise vise à grandir et se développer suffisamment pour couvrir la région grand est et à terme plusieurs régions de France. À terme si le service a l’opportunité de se faire racheter par une entreprise capable de le faire évoluer encore plus, nous ne sommes pas contre.


Quels sont vos besoins ?


Les besoins sont financiers et humains. Des financements publics et privés aideraient à assurer le déploiement à plus grande échelle. Des locaux ainsi qu’un staff plus armés surtout en terme de communication et de marketing aideraient à faire connaitre le service.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Dans un an, nous prévoyons d’implanter l’entreprise dans 2 incubateurs (Troyes et Strasbourg) de sorte à se déployer dans la région Grand Est, dans ces villes : Troyes, Reims, Dijon, Nancy, Metz et Strasbourg. Les démarches sont déjà en cours puisque nous travaillons avec un commerce partenaire (Maison Caffet) qui est présent dans ces villes.