Scalable

“Scalable” ou “Scaler’ est la version francisée du verbe anglais ‘to scale’ ce qui signifie, “mettre à l’échèle”.

On parle souvent de capacité à scaler, c’est à dire à délivrer son service à d’avantage de clients sans augmenter ses coûts pour autant. Il y a beaucoup de débats autour de cette problématique.

Il est évident qu’une entreprise mette des mécanismes permettant l’acquisition massive de client mais selon le business model & l’industrie, l’impact sur les coûts sera différent.

Le bon exemple de la problématique de la “scalabilité” :
Imaginez que votre startup propose comme service de “faire bouillir de l’eau”.
Si vous avez 1 client, il suffit de prendre une bouilloire et un peu de courant electrique.
Si vous avez 10 clients, il vous faut une grosse marmite et une bonne gazinière.
Si vous avez 100 clients, il vous faut un balon d’eau
Si vous avez 1 millions de clients, il vous faut … une centrale nucléaire.

A chaque fois, il s’agit de la même problématique, mais l’échelle de la demande, nécessite de passer d’une solution à une dizaine d’euros à quelques millions d’euros…

Le fait d’être scalable est donc la capacité d’une startup à passer d’1 client à 1 millions sans devoir dépenser des millions !
Pour info, Paul Graham, invite ses entrepreneurs à développer des produits sans chercher à scaler au début afin de garantie une bonne adéquation product/market.


Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente