Startup

Women Tomorrow

 

Logo de la startup Women Tomorrow

Pendant que certains avancent sur le mariage pour tous, on peut aussi penser aux outils pour défendre les gens du même sexe, et les catégories de la population encore discriminées : en l’occurrence les femmes.

C’est la posture engagée qu’ont endossée Audrey et Virginie pour créer WomenTomorrow, réseau de développement et d’entraide pour femmes actives et entreprises mobilisées.

Que proposez vous ?

Women Tomorrow est le 1er réseau professionnel féminin en ligne à offrir aux femmes actives et aux étudiantes un service de développement individuel basé sur 3 piliers fondamentaux :

  • WebMentoring (parrainage/marrainage en direct et en ligne)
  • Coaching et formation
  • Force du réseau

Spécialement conçu pour les femmes, Woto rassemble des talents féminins de tous horizons. Véritable incubateur de talent féminin et facilitateur de carrière, nous accompagnons les femmes actives dès leur début de carrière afin de :

– leur donner les moyens d’affronter les inégalités hommes-femmes (« Gender gap ») au travail et les challenges professionnels quotidiens,

– permettre aux entreprises /organisations / réseaux / écoles / universités engagées sur les thèmes d’égalité hommes-femmes d’entrer en contact avec les talents féminins.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous avons connu avec Virginie (co-fondatrice et ma meilleure amie) les classiques défis des femmes au travail lors de nos débuts dans le monde professionnel, puis ceux encore plus classiques au moment de la maternité et surtout du retour de congés maternité. Et toujours avec ce sentiment que, même si nous avons fait nos preuves et été promues à de très beaux postes, nous aurions perdu 100 fois moins d’énergie si on nous avait prévenues ! Il y avait là comme un secret bien gardé, dont on ne vous parle jamais pendant vos études, et surtout auquel on ne vous prépare pas.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Lorsque nous nous sommes installés à Berkeley (Californie) pour le MBA de mon mari Ismael en 2010, j’ai été marquée par deux choses :
– l’importance de la formation des élèves du MBA (femmes et hommes) sur la question du “gender gap”, l’inégalité hommes femmes au travail

– la force des réseaux professionnels féminins, notamment des entrepreneuses de la Silicon Valley. Leur sens de l’entre-aide et du partage est incroyable, et leur talent immense.

J’ai voulu que toutes les femmes aient droit à la même chose en France, et Virginie et Ismael ont été partants tout de suite.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons commencé à écrire un blog de conseil carrière en 2011, devenu rapidement un webzine. C’est grâce aux nombreux articles et interviews que nous avons publiés que nous nous sommes fait une réputation, notamment grâce à nos réseaux d’écoles et à Twitter. Lorsque nous avons lancé l’incubateur en novembre 2012, nous étions attendus, ce qui a facilité nos débuts.

A quel besoin répondez vous ?

En France, les hommes et femmes ont un accès égal à l’éducation supérieure et le nombre de femmes diplômées de grandes écoles et universités a atteint des records. Malgré cela, 5 ou 10 ans après l’obtention du diplôme, les chiffres changent radicalement, et seul un petit nombre de ces femmes ont une carrière qu’elles considèrent satisfaisante et parviennent à briguer les postes de très haut niveau.

Ecart salarial à poste et expérience équivalents, évaluation de la performance biaisée, accès et approche différents du réseau (« networking »), difficile conciliation vie personnelle-vie professionnelle, challenge du milieu de carrière (28-33 ans) quand il est à la fois temps d’accepter des postes clefs à haute responsabilité et de s’engager personnellement et de fonder une famille, etc … tous ces facteurs font qu’il est plus difficile pour une femme de rester dans la course du monde professionnel et de se hisser vers le haut de la pyramide professionnelle.

Aujourd’hui, malgré les législations, les politiques d’entreprises et l’émergence des politiques de quotas, les inégalités professionnelles hommes-femmes demeurent et les progrès vers une égalité réelle stagnent. Viviane Reding elle-même, vice-présidente et commissaire européen chargé de la Justice, des Droits fondamentaux et de la Citoyenneté a déclaré il y a peu «À ce rythme, il faudra attendre encore 40 ans pour se rapprocher de l’équilibre entre les sexes dans les conseils d’administration ».

C’est donc pour offrir aux femmes un solide réseau d’entraide et de partage d’expérience, ainsi que les outils fondamentaux pour un développement professionnel en ligne efficace que Woto est né. Nous leur offrons la possibilité de se prendre en main et de sortir gagnantes des défis professionnels qu’elles rencontrent ou vont rencontrer. Women Tomorrow s’engage ainsi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans le monde professionnelle.

Quel est votre coeur de cible ?

Les étudiantes et les femmes actives.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Réseaux sociaux, RP et méthodes classiques de Business Development

Quel est le business model (Comment gagnez-vous de l’argent) ?

L’inscription au réseau et les services que nous proposons sont gratuits. Notre business model est basé sur le sponsoring des entreprises et des organisations qui souhaiteront nous soutenir ou/et faire la promotion de leurs politiques en faveur de la mixité au travail, de la parentalité,de la diversité, de la flexibilité, et du management humain et durable.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Les technologies web.

Quels sont vos besoins ?

Continuer à nous faire connaître pour faire grandir le réseau et devenir un acteur incontournable du monde professionnel au féminin.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous préparons notre attaque du marché anglophone. Notre équipe étant basée à la fois à San Francisco, à Londres et à Paris, nous serons bientôt prêts.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les différents réseaux féminins existant déjà.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Notre implantation est internationale, nous avons un solide réseau américain très à la pointe sur les “gender studies”, sujet sur lequel la France est en retard, et nous faisons d’un sujet souvent élitiste en France (faire carrière) un sujet accessible à toutes les femmes, car chacune a droit au meilleur pour construire la vie et la carrière qu’elle souhaite vraiment.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Joker :-)

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Le développement du portefeuille d’entreprises finalisé, de réels échanges entre les entreprises/organisations et les adhérentes et entre les adhérentes, une offre de mentoring et de coaching qui couvrira tous les métiers/secteurs/spécialités.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 24 April 2013 par j'aime les startups

Entrepreneurs :
Audrey Ghozael Ragonnaud, Virginie Long & Ismael Ghozael
Employés : 3

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: