Startup

Spot A Partner

 

Logo de la startup Spot A Partner

Entre professionnels, confiance et transparence ne sont pas toujours au rendez-vous ! Et pourtant réside dans ces deux attitudes une des clés du succès de l’entrepreneur.

C’est ce que défendent Amandine, Laurent et Hervé avec leur nouveau projet déjà bien avancé : Spot a Partner qui visent un but noble et ambitieux : redonner aux relations entre entreprises et professionnels des garanties de confiance

Que proposez vous ?

Nous proposons de mettre les prestataires de services BtoB (consultants, experts, ssii, agences…) et leurs clients en relation d’une nouvelle manière.

Dans notre réseau, les entreprises ont un indice de confiance qui augmente avec plusieurs types d’information : des références validées par les clients, des recommandations de partenaires, des informations financières vérifiées… L’accès aux fonctionnalités intéressantes (recevoir les offres, se mettre en contact, etc.) n’est possible qu’à partir d’un certain niveau de confiance.

En bref, nous sommes en quelque sorte un site de rencontres pour “entreprises exigeantes” !
A ceci près que la sélection des membres ne se fait pas dès l’entrée : tout le monde peut s’inscrire, mais l’accès aux fonctionnalités intéressantes n’est possible qu’à partir d’un certain niveau de confiance.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous sommes tous les trois consultants dans des domaines différents, et ressentions chacun ce besoin crucial qu’ont les prestataires de mieux mettre en valeur leurs compétences et de rassurer leurs prospects sur leurs références. Ce besoin est d’autant plus vital en période de crise, quand les opportunités commerciales se font plus rares !

Le besoin était là, ressenti par chaque individuellement, et l’idée s’est formalisée grâce à une expérience de « crowdsourcing » menée par ECDYS, cabinet de conseil en innovation dirigé par Hervé Leroy, devenu ensuite cofondateur de Spot a Partner. Elle est donc le fruit de la réflexion croisée de plus de 200 personnes !

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

N’est-il pas étrange que le web n’ait pas encore plus profondément révolutionné la manière dont les entreprises cherchent, trouvent et contractualisent avec des prestataires aujourd’hui, en particulier des prestations intellectuelles ?
Il nous parait urgent de faire évoluer les pratiques de conquête commerciale et nous pensons que le marché commence à être prêt pour cela. Jouer le jeu de « vraies » références validées par les clients, ce n’est pas forcément facile pour les prestataires mais ceux qui font le pari de la transparence peuvent compter sur une démultiplication de leur popularité grâce à des réseaux comme le nôtre.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

La société existe depuis décembre 2011. L’idée a maturé tout doucement, elle s’est transformée en prototype, jusqu’à ce que nous décidions de lancer une première levée de ‘love money’ avant l’été pour mettre en ligne notre version bêta en octobre.

A quel besoin répondez vous?

A des besoins simples :
– pour un client, gagner du temps dans la présélection de prestataires, sans se fier uniquement à des intermédiaires mais en se fiant également au travail du réseau auquel il appartient.
– pour un prestataire, trouver et convaincre un client plus facilement, cesser de passer 40% de son temps à prospecter par lobbying, copinage : jouer la transparence !
Nous tentons de répondre à la question « Comment créer rapidement un climat de confiance avec un client potentiel ? ». Ce n’est pas une mince affaire !

Quel est votre coeur de cible ?

Potentiellement, tout prestataire de services qui a un numéro de siret, et tout client de services BtoB : le marché est énorme ! Pour notre version bêta nous démarrons progressivement sur le secteur français du conseil, des SSII et des agences, dans lequel nous commençons à disposer d’un bel échantillon.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous comptons beaucoup sur le développement “viral” de notre réseau. Jusqu’à ce que celui-ci s’alimente de lui-même, ce qui est déjà en partie le cas, nous avons un gros travail de communication à réaliser sur le web et dans les salons spécialisés pour accroître notre notoriété et convaincre les clients de prestations de passer davantage de consultations sur Spot a Partner.

Quel est le business model ?

Pour l’instant le site et encore totalement gratuit et donc nous n’avons pas de religion quant aux modalités précises de notre business model, pourvu qu’il poursuive notre « philosophie ».
Aujourd’hui, plutôt que de s’imposer comme intermédiaire -et prendre une commission sur les transactions qui passent par Spot a Partner, nous envisageons un modèle freemium :
– Les clients paient un abonnement pour avoir accès de manière systématique aux indices de confiance des prestataires, utiliser le réseau social pour rencontrer leurs homologues et passer des consultations
– Les prestataires paient un abonnement pour avoir accès aux offres en priorité ou de manière systématique, aux systèmes d’alertes intelligentes pour connaître le nombre de fois où le profil de leur société est visionné, aux mots-clefs les plus recherchés par leurs prospects,…

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous développons sur Ruby on Rails !

Quels sont vos besoins ?

Multiples ! Besoin de développeurs, d’investisseurs, de notorioté… D’encouragements aussi car nous ne sommes qu’au début de l’aventure !

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Notre prochain objectif est de lever davantage de fonds pour attendre nos objectifs de croissance.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Pour l’instant nous n’avons pas vraiment de concurrents “directs”. Mais globalement il existe plusieurs types d’acteurs qui travaillent sur la mise en relation BtoB, avec des logiques et des philosophies différentes :
1. Les réseaux sociaux généralistes (plutôt complémentaires de notre service d’ailleurs), qui connectent les individus (pas directement les entreprises) et qui axent leur business model sur le recrutement de “profils”

2. Les plateformes ‘classiques’, freelance essentiellement, qui jouent le rôle d’intermédiaire dans la sélection des prestataires, et qui font
– soit payer les prestataires au lead (« X euros si vous voulez accéder à cette offre »),
– soit payer les clients en prenant une commission sur le contrat passé

3. Les plateformes d’achat qui permettent de maîtriser le processus d’appel d’offre de bout en bout

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

1. Dans Spot a Partner, chaque entreprise inscrite est « administrée » par un utilisateur qui contrôle l’image de sa société. Cela nous démarque beaucoup des réseaux généralistes sur lesquels il existe peu de moyens de vérifier qu’une personne a réellement travaillé pour une entreprise donnée.

2. Notre fonctionnement est aussi différent des plateformes d’intermédiation puisque notre philosophie consiste justement à désintermédier et à promouvoir la transparence.

3. L’essentiel de la valeur que nous apportons réside dans l’étape de « sourcing », nous proposons des fonctionnalités simples de plateforme d’achat mais n’allons pour l’instant pas aussi loin que les leaders du marché dans ce domaine. Nous sommes plutôt complémentaires ! Les acheteurs professionnels des grands groupes peuvent se servir de Spot a Partner pour renouveler et compléter leurs référencements, tout en faisant passer leurs appels d’offre sur leurs plateformes propriétaires. Les plus petits acteurs qui n’ont pas de plateforme utiliseront les fonctionnalités simples et ergonomiques que notre application leur propose.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

La philosophie de notre concept : la confiance est un réel besoin du marché et nous essayons d’y répondre d’une nouvelle façon.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

En phase de monétisation, avec un réseau solide sur nos secteurs cibles !

Cette présentation de startup a été mise à jour le 28 March 2013 par Amandine Leroy

Startup fondée par :
Amandine Leroy, Laurent Frileux et Hervé Leroy
Employés : 2

3 thoughts on “Spot A Partner

Spot A Partner | Rechercher et trouver un prestataire de confiance | Scoop.it le March 28, 2013 à 9:49 am dit :

[…] Entre professionnels, confiance et transparence ne sont pas toujours au rendez-vous ! Et pourtant réside dans ces deux attitudes une des clés du succès de l’entrepreneur.C’est ce que défendent Amandine, Laurent et Hervé avec leur nouveau projet déjà bien avancé : Spot a Partner qui visent un but noble et ambitieux : redonner aux relations entre entreprises et professionnels des garanties de confiance  […]

Spot A Partner | J'aime les startups | Entrepreneuriat et Start-Up | Scoop.it le March 28, 2013 à 11:58 pm dit :

[…] La société existe depuis décembre 2011. L'idée a maturé tout doucement, elle s'est transformée en prototype, jusqu'à ce que nous décidions de lancer une première levée de 'love money' avant l'été pour mettre en ligne …  […]

Spot A Partner | J'aime les startups | Entrepre... le September 4, 2013 à 1:13 pm dit :

[…] Toutes les nouvelles startups françaises par et pour les entrepreneurs  […]

Ajouter une remarque constructive et pertinente