Logo de la startup Snapsall

Avec plusieurs centaines de millions de photos échangées via les réseaux sociaux, les Snap et autres clichés numériques font tourner les têtes de beaucoup de monde dans le web. Mais ils sont aussi source d’inspiration  pour de jeunes entrepreneurs bien de chez nous.

Avec Snapsall, Georges et Thomas libèrent les clichés en prenant le hasard en photo.

Que proposez vous ?

Snapsall est une application mobile gratuite qui prend des photos à votre place, de manière totalement aléatoire. Un bon moyen de capturer des situations inattendues, mais surtout de profiter des instants sans se soucier d’avoir à prendre des photos ! Les photos prises par l’application sont appelées des « snaps ». Le nombre de « snaps » et le temps durant lequel l’application sera active sont des paramètres réglables. Nous proposons également une station d’accueil universelle et rotative qui permet aux téléphones (iOS et Androïd) de prendre des photos sous plusieurs angles de manière complètement autonome. L’application est disponible sur l’App Store et le sera bientôt sous Android. Quant au dock, il sera disponible au printemps.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous avons abordé l’idée au cours d’une soirée. Nous sommes de bons vivants : on aime faire la fête, profiter de nos amis et de notre famille… On s’est dit à ce moment-là que c’était dommage et un peu frustrant de perdre du temps derrière notre appareil photo ou notre smartphone au lieu de profiter pleinement de nos proches. Nous avons décidé de concevoir Snapsall afin que les gens puissent se focaliser sur leur soirée et n’aient pas à s’inquiéter de prendre des photos : l’appli s’en charge pour eux !

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Après quelques temps à travailler sur le projet, nous avons été surpris de rencontrer un tel engouement de la part de notre entourage concernant le concept Snapsall. Les gens étaient tous très réceptifs à l’idée de pouvoir déléguer leur prise de photos tout en ayant la certitude de ne rien perdre de leurs soirées ou autre événements.
Les études ainsi que toutes les présentations que l’on a pu faire nous ont confortés dans l’idée qu’un concept ludique de prise de photos, qui permettait d’obtenir des clichés étonnants, naturels et uniques était une idée séduisante.
C’est un projet qui est dans l’air du temps et qui facilite les échanges entre personnes. C’est de ce constat qu’est né notre volonté de nous engager pleinement dans cette aventure entrepreneuriale.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet Snapsall a vu le jour lors de notre dernière année d’études supérieures. A partir de 2012, nous avons pu bénéficier d’un réel accompagnement de la part d’acteurs de l’entrepreneuriat (CCI, Technopole de l’Aube en Champagne). Cela nous a aidé à nous convaincre du bien fondé de nous lancer dans cette aventure.

A quel besoin répondez vous ?

Nous voulons que les utilisateurs de l’application puissent profiter de leurs soirées / repas de famille / événements entre amis etc. sans se soucier de qui prend les photos. Plus besoin d’utiliser un retardateur, plus besoin de désigner un photographe, l’application se charge de tout.

Quel est votre cœur de cible ?

Les utilisateurs de Smartphones (iOS et Androïd) de la génération Y. Cyber connectés aux réseaux sociaux, ils utilisent la toile pour communiquer avec leur entourage. Touchés de plein fouet par les médias numériques, ils utilisent la photographie comme un outil de communication par l’image. Snapsall peut tout aussi bien toucher d’autres catégories de personnes qui trouveraient dans ce concept un intérêt certain. Utilisé comme un accessoire de divertissement, il peut tout aussi bien être utilisé comme un outil de travail (pour du reporting photo par exemple). L’offre Snapsall saura séduire aussi bien particuliers qu’entreprises.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous avons lancé une campagne sur un site de financement participatif pour obtenir des fonds afin de nous concentrer sur le développement de nos produits. Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux.

Quel est le business model ? Comment gagnez-vous de l’argent ?

Le projet Snapsall est un mélange entre Software et Hardware.

Pour ce qui est de la partie Software, nous donnons dans un premier temps accès à l’application Snapsall gratuitement. Pouvoir créer une communauté est un objectif important qu’il faut suivre pour espérer avoir une entreprise qui devienne pérenne. Dans un deuxième temps, nous proposerons une version 2 de l’application avec un certain nombre de packs (payants) permettant de pouvoir multiplier les usages du concept.
Ayant développé une plateforme de stockage photos permettant aux utilisateurs de pouvoir facilement partager tous leurs clichés, nous espérons à terme pouvoir proposer quelques services d’impression via une affiliation avec des acteurs du marché déjà existants.

Pour ce qui est du Hardware, comme toutes sociétés produisant un bien, nous effectuons une marge commerciale sur la vente de nos produits. Nous proposons également sur notre site E-commerce toute une panoplie d’accessoires pour Smartphones qui peuvent être adaptés à la prise de photo du concept Snapsall (revendeur). Nous espérons pouvoir nous diriger ensuite vers des modèles économiques plus axés sur les technologies d’internet (BDD et pub).

Quels sont vos besoins ?

L’application étant gratuite, nous avons besoin à l’heure actuelle de financer la deuxième partie du projet consistant à développer et produire la station d’accueil pour smartphone, élément essentiel du concept Snapsall.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos concurrents se situent à plusieurs niveaux. Sur le marché des applications pour Smartphones, il existe sur l’Apple Store plus de 20 000 applications destinées à la prise de photos et de vidéos, soit 2,7% du nombre total d’applications disponibles sur la plateforme de téléchargement. La demande pour ce genre d’applications est donc forte, mais la concurrence l’est également.
Concernant le marché des stations d’accueil, la grande majorité des stations d’accueil offre les utilités suivantes : recharge du téléphone, écoute de musique, fonction radio/réveil et parfois vidéo. Il n’existe pas de station d’accueil spécialement conçue pour la prise de photos. Le concurrent principal que nous avions noté et qui porte sur une offre très proche de la notre est le Sony party-shot sorti en 2009, permettant une prise de photo autonome lors de soirées.
Concernant le concept en général, il existe des solutions de prise de photos régulière permettant d’enregistrer son quotidien. Il existe Narrative (299$) ou Autographer (299£), mais leurs offres sont proposées sous la forme d’outil spécialement créé à cet effet.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Concernant l’application, il n’existe pour le moment pas d’application permettant une prise de photos autonome et aléatoire. Nous comptons donc être précurseurs sur ce concept.
Le sony party-shot prenait la forme d’une plate-forme rotative pour seulement deux modèles d’appareils photo Sony, il faut par conséquent acheter la plate-forme et l’appareil photo pour que cela fonctionne… Notre solution est donc bien plus simple d’utilisation et surtout beaucoup plus virale quand on compare le taux d’acquisition de Smartphones (iOS et Androïd) à celui d’appareils photo numérique spécifique de marque Sony.

Concernant les deux principaux concurrents du concept:
Narrative (anciennement Memoto), est un petit appareil qui prend des photos de manière régulière tout au long de la journée. Il se clipse sur les vêtements et suit son utilisateur. Concept très intéressant dans l’esprit et le design de la marque. Seul hic, le prix: 206€ ou 279$.
Autographer est une caméra avec option photo qui se porte autour du coup et qui permet une prise de photo ou vidéo par une simple pression sur un bouton. Légèrement plus encombrant que Narrative et nettement plus cher: 399£ soit 469€.
Dans les deux cas, le système de prise de photo est un accessoire spécialement conçu à cet effet et non une application mobile qui ne nécessite pas l’achat d’un hardware pour la faire fonctionner. Et si on compare le prix de notre station d’accueil avec l’offre de ces deux concurrents, nous sommes une solution bien plus intéressante.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

En comparaison de ce que l’on peut actuellement trouver sur le marché, on peut dire que notre principal avantage se situe au niveau du prix d’acquisition de notre solution qui est au minimum plus de deux fois moins cher que les autres. On explique cette différence dans le fait que nous utilisons un accessoire déjà existant (le Smartphone). Nous n’avons pas à intégrer d’optique photo dans notre Hardware.
En plus de cela, notre station d’accueil est universelle. Elle fonctionne aussi bien avec un Iphone qu’avec Smartphone Android ou même un Windows phone. Plutôt que d’intégrer directement une connectique à la station d’accueil, nous l’avons équipée d’une prise USB standard sur laquelle les utilisateurs pourront brancher leur propre câble de recharge. Ce choix nous permet de nous différencier des autres concurrents en proposant un outil qui pourra être réutilisé même si le Smartphone utilisé change complètement. Plus social, plus pratique, c’est pour nous un énorme avantage (NB : Via son câble, l’utilisateur pourra bien évidement recharger son Smartphone directement sur la station d’accueil).
Dernier point qu’il nous semble important de souligner : notre station d’accueil est fabriquée en France, ce qui nous permet de pouvoir apposer un “made in France”. C’est un gage de qualité qui a tendance à être de plus en plus privilégié par les consommateurs. La plupart de nos concurrents proposent quant à eux des accessoires “Made in China”.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

D’ici un an, nous aurons validé le concept Snapsall auprès de notre cible française. Nous espérons pouvoir rapidement exporter notre solution au delà des frontières de la France (Europe dans un premier temps, puis États-Unis voire plus ensuite).
Nous avons également pensé à d’autres accessoires qui pourraient facilement véhiculer le concept Snapsall et que nous aimerions pouvoir développer rapidement. L’un de ces accessoires est axé sur une clientèle B2B. Pour avoir déjà testé le potentiel du produit auprès de certains professionnels, nous savons que c’est un produit qui rencontrera un certain succès.
Pour arriver jusque là, il va de soi que nous devons garder à l’esprit qu’il nous faut sensibiliser les gens au concept grâce à notre première offre sur Smartphone. C’est selon nous un excellent moyen de faire parler de Snapsall car le smartphone est un produit qui s’est largement démocratisé et que l’on retrouve partout.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 5 February 2014 par Georges Thomas

Entrepreneurs :
Georges THOMAS (Président) // Co-fondateur Thomas HUDELOT (Designer) // Co-fondateur
Employés : 4 associés et deux autres profils qui devraient nous rejoindre prochainement.

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: