Logo de la startup Smartelia

C’est la mode du tertiaire et voici un nouveau type d’entreprise : celui des assistant professionnel : courrier, petites tâches rébarbatives et chronophages etc. S’il y a un problème, il y a une solution ! Celle ci s’appelle Smartelia :

Que proposez vous ?

Smartelia est la première société d’assistants à distance (plus connus sous le nom d’assistant virtuel) francophones B to B, pour les entrepreneurs du web.
Les assistants à distance (localisés à Madagascar) sont des personnes de confiance qui réalisent pour les entrepreneurs des tâches et missions, ne concernant par leur coeur de métier : tâche où l’entrepreneur aura une faible valeur ajoutée.

Comment avez vous eu l’idée ?

Tout simplement en constatant le manque d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle des entrepreneurs, faute de temps et d’argent.
Lorsque l’on est entrepreneur, deux ressources méritent une gestion rigoureuse : le temps et l’argent. Et nous nous sommes rendu compte que les entrepreneurs se dispersaient beaucoup et freinaient ainsi le développement de leur activité avec des tâches à faible valeur ajoutée. C’est ainsi que nous avons imaginé une solution de collaboration avec un assistant à distance, fondée sur un modèle de délégation procédurier et standardisé (gain de temps) tout en restant humain.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Le concept d’assistant virtuel est déjà très bien installé dans la culture entrepreneuriale aux Etats-Unis ou encore au Canada. Ces assistants virtuels aident et accompagnent les entrepreneurs dans l’accélération de leur développement en les aidant à se concentrer uniquement sur leur produit, coeur de métier ou expertise.
Ils existent ainsi de nombreuses offres d’assistants virtuels anglophones, mais aucune société ne proposait de façon packagée un service d’assistants virtuels francophones B to B. C’est ainsi que nous avons souhaité avec évidence et enthousiasme, répondre aux besoins des entrepreneurs francophones : besoin de gagner du temps et d’accélérer leur business à des coûts intéressants.

Enfin pourquoi Madagascar ? Au delà du coût horaire très intéressant, les 3 co-fondateurs ont tous un lien fort avec Madagascar et ils sont tous les 3 convaincus du potentiel entrepreneurial et du futur développement de l’économie numérique à Madagascar et notamment en Afrique.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

La société existe depuis 1 ans et demi

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Besoin des clients : gagner en temps, en productivité et en efficacité et surtout plus de tranquillité
Besoin des E-commerçants : besoin de se concentrer sur les missions et tâches à haute valeur ajoutée et déléguer les tâches chronophages à leurs assistants virtuels.

Quel est votre cœur de cible ?

– Entrepreneurs du web
– E-commerçants
– Consultant Entrepreneur / Soloentrepreneur

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

– Nous tenons régulièrement un blog avec des exemples de missions que l’on peut confier à un assistant. Ce blog permet aux entrepreneurs d’avoir une vision concrète de ce qu’ils peuvent déléguer.
– Petit déjeuner thématique de présentation : chaque trimestre nous organisons des petits déjeuner sur une thématique pouvant intéresser les entrepreneurs, notamment sur la gestion du temps, l’organisation personnel de travail, productivité etc….Ensuite nous présentons une application concrète de ces thématiques, avec un assistant virtuel.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Les clients souscrivent un abonnement mensuel (prestation de service), selon la formule choisie.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous nous adaptons à l’univers technologique du client.
Nous travaillons inévitablement avec de nombreux SAAS.
Appel : skype, hang out
Gestion de projet : trelllo, basecamp, google drive…
Email : gmail, imail…etc..

Quels sont vos besoins ?

Nous sommes maintenant en phase de sensibilisation et aussi conquête du marché francophone.
Car il existe finalement beaucoup de freins psychologiques : peur de déléguer, peur de travailler à distance…Alors qu’aux Etats-Unis ou Canada c’est un mode de collaboration démocratisé…
Nous avons donc besoin d’aide dans le développement de notre notoriété en France.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

pas de revente ou IPO prévue

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos concurrents sont les plateformes de freelance ou travailleurs indépendants, proposant du travail ponctuel ou à la tâche.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Smartelia propose un mode de collaboration durable, fondée sur le partenariat et une relation durable entre Smartelia et le client entrepreneur. Nous ne proposons aucunement un modèle de collaboration à la tâche. Notre vision est de simplifier le quotidien de l’entrepreneur et de l’accompagner quotidiennement dans la réussite de son activité.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous disposons d’une méthode de délégation précise et rigoureuse, fondée sur l’élaboration de procédures claires. Tous nos assistants sont formés à cette méthode.
Avant même de commencer une mission de façon opérationnelle, nous calibrons avec le client les missions déléguées, le temps estimé et verrouillons toutes les procédures-briefs.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous espérons être bien implantés sur tout le marché français et francophone (Suisse, Canada…)
et disposer d’une offre encore plus étoffée et spécialisée.
Nous avons aujourd’hui 3 types d’offres d’assistance :
– Assistant personnel
– Assistant E-commerce
– Assistant BPO

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 14 August 2014 par Raoilison

Entrepreneurs :
Tiana Raoilison, Cédric Donck, Pierre-Alexandre Losson
Employés : 30 collaborateurs
Levée de fond
pas de levée de fond effectuée

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: