Logo de la startup ShareGroop

Quand on est en groupe, nous connaissons tous les applis qui tiennent les comptes … à posteriori ! ShareGroop fait la même chose mais durant le process d’achat :

Que proposez vous ?

ShareGroop est la première solution de paiement à plusieurs. Voyage, concert, match, location de vacances… Pour réserver une expérience de groupe, plus besoin d’avancer le paiement pour ses proches : on peut désormais payer en ligne, ensemble.
La solution s’intègre dans le parcours d’achat de nos e-commerçants, au niveau des moyens de paiement. Elle participe à améliorer l’expérience utilisateur proposée sur le site, la connaissance client du e-commerçant et son taux de conversion.

Comment avez vous eu l’idée ?

ShareGroop est né d’un acte manqué. En voulant acheter en ligne plusieurs billets pour un aller voir un match entre amis, le montant du panier nous a dissuadé d’aller au bout de la commande. Le temps de réunir la somme et les billets nʼétaient plus disponibles. De cette mésaventure est né ShareGroop, pour nous permettre de payer à plusieurs nos achats en ligne.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Lorsqu’on on a commencé à partager autour de nous l’idée du paiement à plusieurs, on a ressenti l’évidence du besoin utilisateurs. Chacun avait déjà dû avancer de l’argent en ligne et se projetait donc immédiatement dans l’usage de la solution. On a voulu rapidement confronter l’idée au marché avec un prototype. Les e-commerçants ont perçu l’opportunité business et ont témoigné un vrai enthousiasme. Alors on s’est lancé !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet existe depuis 2 ans et demi.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Du côté des web-acheteurs, nous supprimons les contraintes d’avance de trésorerie et de course après les remboursements, inhérentes aux achats en groupe. Autre élément important : sur l’achat de billets d’avion ou de forfaits de ski par exemple, payer via ShareGroop permet à chaque co-payeur de bénéficier de l’assurance de sa CB en cas d’imprévu.
Du côté des e-commerçants, supprimer le frein de l’avance améliore l’expérience utilisateur proposée sur le site et en conséquence son taux de conversion. Le paiement à plusieurs permet également d’enrichir le CRM avec les informations des co-payeurs.

Quel est votre cœur de cible ?

Les e-commerçants que nous ciblons en priorité sont les acteurs du transport, du tourisme et de l’événementiel, culturel et sportif, chez lesquels le taux d’achat de groupe est significatif. Une fois ShareGroop intégrée sur ces plateformes, la solution s’adresse à tous les web-acheteurs qui consomment en groupe, de manière fréquente ou occasionnelle.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour améliorer notre notoriété B2B, LinkedIn, les salons et les parutions dans la presse spécialisée sont de bons canaux pour nous faire connaitre des marchés que l’on adresse.
En terme d’activation de la solution, nous travaillons en collaboration avec nos partenaires e-commerçants pour sensibiliser leurs audiences au paiement à plusieurs et accompagner le développement de ce nouvel usage sur leur site.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous avons deux modèles de rémunération :
1- Des commissions sur les transactions, dont le montant dépend du volume prévisionnel du partenaire chez lequel on s’intègre.
2- Un modèle de licence pour permettre à nos partenaires de bénéficier du support utilisateur et des analytics que nous produisons pour eux.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

En Backend : NodeJS, AWS, Symfony
En Frontend : Angular, Bootstrap, Twig

Quels sont vos besoins ?

Nous recrutons actuellement des business développeurs pour accélérer l’acquisition commerciale et des développeurs web pour construire de nouvelles expériences de paiement à plusieurs sur les nouveaux marchés que l’on souhaite adresser cette année.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Continuer de structurer l’équipe pour permettre à un maximum de groupes d’expérimenter le paiement à plusieurs sur un maximum de sites.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les cagnottes en ligne et les solutions de remboursements sont nos principaux concurrents.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous sommes positionnés directement dans le parcours d’achat du web-acheteur. Contrairement aux cagnottes en ligne, il n’y a pas de collecte à organiser en amont de l’achat. Il n’y a pas non plus d’avance de trésorerie à faire pour ses proches, contrairement aux solutions de remboursements qui se positionnent après que l’avance a été faite.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Lancer une cagnotte pour financer un achat de groupe demande du temps et de l’organisation. C’est pourquoi sur les achats nécessitant une prise de décision rapide, comme le transport aérien ou les événements à forte affluence, ShareGroop est le mode de paiement le plus adapté.
Sur les achats dont le montant du panier est élevé, l’avance de trésorerie est impossible et ShareGroop vient répondre à ce besoin, contrairement aux solutions de remboursement.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

En 2017, ShareGroop a validé ses PoC chez 3 acteurs clés des marchés ciblés : Air France pour le transport, l’UCPA pour le voyage et le stade de France pour l’événementiel. L’enjeu en 2018 est donc de continuer notre développement en travaillant avec d’autres grands noms de l’e-tourisme et de l’événementiel en France, une douzaine cette année.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 8 March 2018 par Lola Morvan

Entrepreneurs :
Franck Burguière, Richard Kim et Florent Brotons

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: