Startup

Saint-Bernard Services

 

Logo de la startup Saint-Bernard Services

St Bernard, c’est l’appli avec laquelle on doit tous partir en soirée :

Que proposez vous ?

Notre application, Saint-Bernard, permet de rentrer chez vous avec votre véhicule si vous n’êtes pas en capacité de conduire ou si vous n’en avez pas envie 24h/24, 7j/7.
Lors d’un mariage, après une soirée trop arrosée ou à la sortie de l’hôpital, c’est l’occasion de demander un Saint-Bernard pour être raccompagné à bon port.
Un de nos chauffeurs agréés conduit votre voiture, vous rentrez en toute sécurité.

Comment avez vous eu l’idée ?

Il arrive que nous nous retrouvions dans des situations parfois compliquées à gérer, notamment lorsque nous ne sommes pas en capacité de conduire ou que nous n’en avons pas envie, pour différentes raisons : l’alcool, la fatigue, après une opération à l’hôpital, un retrait de permis…
Nous nous sommes rendus compte que peu importe le moyen pour rentrer chez soi (VTC, Taxi, Bus, Tram, Métro…), notre voiture reste sur le parking et qu’il est nécessaire de revenir la chercher plus tard, ce qui entraîne des coûts supplémentaires et une perte de temps.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Entrepreneur dans l’âme, Gaétan FRISA a créé Saint-Bernard Services avec un associé, convaincu que ce projet permettra de sauver des vies et de rendre service à tous, que ce soit des chauffeurs ou des clients.
Une économie collaborative, un service unique en France, c’est ce qui lui a donné la motivation pour créer cette société.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Saint-Bernard Services a été créée en juin 2017 et est disponible depuis décembre 2017.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Si vous avez bu, vous êtes fatigués, vous sortez de l’hôpital, vous organisez votre mariage ou un événement, vous n’aimez pas conduire la nuit…dans toutes les situations du quotidien, Saint-Bernard vous raccompagne à la maison en toute sécurité.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous ciblons toutes les personnes qui disposent du permis de conduire et d’une voiture assurée. Tout le monde peut être raccompagné ou devenir chauffeur, que ce soit des jeunes ou des personnes âgées.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous nous faisons connaître grâce à la communication sur les réseaux sociaux, la radio, les journaux et magazines, les influenceurs…

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous prenons une commission sur les courses réalisées.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous utilisons une application mobile et un site internet.

Quels sont vos besoins ?

Nous recherchons des chauffeurs, des clients, des franchisés ou investisseurs.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous souhaitons nous développer en franchise sur toute la France et dans les pays francophones.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

En France, notre concurrent principal est Yesdriveme, une plateforme collaborative de réservation de chauffeurs dédiée aux propriétaires et conducteurs de voitures.
Les autres concurrents mais qui ne visent pas la même cible sont les transports en commun, VTC, Taxi…

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous ramenons le client chez lui avec SA voiture grâce à nos chauffeurs, qui peuvent gagner un complément de revenus.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous proposons un système collaboratif, dans lequel chaque partie est gagnante. Notre service est moins cher qu’un taxi ou un VTC et nos chauffeurs gagnent un complément de revenus supérieur au SMIC.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous espérons développer notre entreprise en franchise sur un maximum de départements en France.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 7 August 2018 par Gaétan FRISA

Entrepreneurs :
Gaétan FRISA et Franck DIOLOT
Employés : 1

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: