FINALCAD

FINALCAD lève 40 M$ pour numériser le secteur de la construction

 
● La levée de fonds a été menée par Draper Esprit, avec l’appui de Cathay Innovation et le soutien de Salesforce Ventures. ● FINALCAD a levé un total de 63 M$ depuis sa création. ● La société utilisera les fonds supplémentaires pour développer ses activités en Europe et en Asie.

FINALCAD, un leader mondial de la transformation numérique pour la construction, annonce aujourd’hui une levée de fonds (série C) de 40 millions de dollars, emmenée par Draper Esprit avec l’appui de Cathay Innovation et le soutien de Salesforce Ventures. Ce nouveau tour de table permettra à la société d’accélérer considérablement ses opérations en Europe et en Asie, parallèlement à l’accélération du déploiement de son application conçue pour la mobilité sur le terrain.

Aux côtés des investisseurs français existants Serena, Aster et CapHorn Invest, de nouveaux fonds d’investissement internationaux rejoignent FINALCAD. Ces nouveaux investisseurs sont le fonds européen de premier plan Draper Esprit, le fonds global de capital-risque Cathay Innovation, ainsi que Salesforce Ventures, le véhicule d’investissement de Salesforce, le leader mondial du CRM.

Actuellement, 10 000 milliards de dollars sont consacrés à la construction dans le monde, et ce chiffre devrait doubler au cours des 20 prochaines années. Pourtant, l’industrie souffre d’une faible productivité chronique. Selon McKinsey, alors que la productivité a augmenté de 30 % depuis 1995 au Royaume-Uni et en Allemagne, la productivité globale dans le secteur de la construction n’a augmenté que de 7 %. Simultanément, l’adoption des nouvelles technologies a été très faible : l’industrie utilise encore principalement des processus manuels et non numériques. Compte tenu de l’augmentation de la population et du besoin croissant d’infrastructures et de logements dans le monde entier, la nécessité de mettre en place des moyens plus efficaces et plus rentables est des plus pressantes.

FINALCAD a été fondée en 2012 par Jimmy Louchart, Joffroy Louchart et David Vauthrin, pour apporter une réponse à ce besoin. La société permet aux entreprises de construction d’améliorer leur efficacité opérationnelle grâce à une plateforme digitale mobile. Les ingénieurs travaux, les chefs de chantier, les architectes et les maîtres d’ouvrage peuvent travailler ensemble via son application mobile, ce qui permet une collaboration sur une grande variété de processus métiers, sur le terrain et dans les bureaux. L’application FINALCAD est bien plus qu’un simple outil de communication, elle permet également aux utilisateurs de travailler sur des plans, des modèles BIM, des tâches, des contrôles de qualité et de sécurité ainsi que de suivre l’avancement des travaux. Grâce à sa technologie d’analyse de données, FINALCAD peut ensuite fournir des informations utiles et faire remonter des bonnes pratiques au sein du groupe.

Grâce à ces nouveaux partenaires, FINALCAD est bien placé pour poursuivre sa croissance en Europe et en Asie tout en exécutant sa mission d’accélération de la transformation digitale dans l’industrie de la construction. Les nouveaux fonds permettront à l’entreprise :
● D’étendre sa solution SaaS des secteurs de la construction et des infrastructures à ceux de l’énergie et des concessions.
● D’embaucher 100 personnes pour mieux servir ses clients internationaux.
● D’investir en R&D pour développer une plateforme intelligente d’analyse des données permettant de fournir des informations prédictives.

La société emploie actuellement 170 personnes dans 12 pays et a accompagné plus de 20,000 projets depuis sa création. Parmi ses clients figurent certains leaders de la construction tels que Shimizu, Eiffage, RATP et PT PP.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette news a été mise à jour le 18 December 2018 par Pinoteau

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter une news, il suffit de remplir ce questionnaire
Logo de la startup FINALCAD
Entrepreneurs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: