Logo de la startup Monpotager

Avec tous ces medecins qui nous escagassent le potiron avec leur manger équilibré et puis la télé qui veut nous étouffer avec 5 fruits et légumes par jour . Et sans parler des bobos avec leur bien pensance qui veulent qu’on ne consomme que du bio. Mais d’un autre côté les bons légumes du jardin, ça a ce petit goût en plus, ce petit croquant, ce petit plus nature. Et ben grâce à Thierry et Lélio vous pourrez faire comme si vous aviez un potager. Et pas n’importe quel potager, un potager 2.0 que vous gérez depuis un site web :)

Que proposez vous ?

Monpotager.com est un site internet innovant, malin et ludique qui apporte une réponse à un doux rêve quand on vit en ville, celui d’avoir son propre potager et de cultiver ses fruits et légumes à partir de 15€/mois !
Cette idée responsable permet de se faire livrer, toute l’année, dans un point relais ses propres fruits et légumes de saison cultivés en ligne !

Le principe est simple : il suffit de se connecter à monpotager.com, de louer un lopin de terre, plus ou moins grand, en fonction de ses besoins (célibataire, couple ou famille), puis de “planter soi-même”, dans son carré, les légumes de son choix. L’interactivité est le maître mot du projet, avec notamment un suivi de l’évolution des cultures grâce à un système de notifications, et l’envoi de photos. Les légumes, cultivés par des producteurs locaux, seront ensuite livrés dans un point relais une fois arrivés à maturité.

Comment avez vous eu l’idée ?

Avant de trouver LA bonne idée, il m’aura fallu quelques années. Je baigne dans l’univers du potager depuis l’enfance. Déjà petit, je piquais les outils de son père, jardinier fin et passionné, et m’amusais dans l’exploitation agricole de mes parents en région parisienne. Ça a toujours était une évidence de trouver un projet en rapport avec le jardin. Après plusieurs séances de brainstorming, j’ai décidé d’appuyer sur le champignon et de me lancer l’aventure monpotager.com. J’ai donc commencé à faire mûrir mon idée autour d’un projet impliquant tous les amoureux de bons légumes frais et une gestion à distance d’un potager.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Mon envie d’entreprendre et mon réel désir de changer la relation que les citadins entretiennent avec les produits frais… Plus de partage, plus d’interactivité, plus d’informations et plus de fun pour qu’au final le consommateur partage la passion des agriculteurs et se prennent au jeu !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Monpotager.com a été créé en juin 2013 et le site web est en ligne depuis le 26 septembre 2013.
Au départ, le concept était accessible pour les citadins de la région parisienne puis à partir d’avril 2014 pour les lyonnais également.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Monpotager.com répond à un besoin réel de citadins qui sont soucieux de savoir ce qu’ils ont dans leur assiette ou qui souhaitent simplement (re)découvrir la saisonnalité. Et comme, trouver des légumes frais en ville relève du parcours du combattant, Monpotager.com apparaît comme être une excellente solution 2.0.
Monpotager.com c’est aussi l’envie de développer une relation responsable avec son environnement et de favoriser les circuits courts de distribution. En tant que fils d’agriculteur et agriculteur moi-même, c’était une de mes priorités.

Quel est votre cœur de cible ?

Notre cœur de cible est l’ensemble des citadins entre 25 et 35 ans (Ile de France et région lyonnaise pour le moment).

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour nous faire connaitre, nous comptons beaucoup sur l’originalité du concept qui favorise l’attention des journalistes, des blogueurs ainsi que le bouche à oreille. Nous misons également sur différentes actions de communication sur le web : réseaux sociaux, publicité online… mais pas seulement ! Bien qu’étant des pure players, nous ne remplaçons pas les relations physiques qui sont primordiales pour avancer et créer un réel engagement ! Les opérations de Street Marketing, les événements, les partenariats ont aussi leur place dans notre stratégie de communication.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nos sources principales de revenus sont les suivantes :
– Nos abonnements : 4 forfaits de 15€ à 100€ par mois.
– Nos coffrets cadeaux : 3 formules de 49€ à 149€ pour une année de potager.
– Des produits dérivés : une offre de produits dérivés viendra bientôt compléter les choix de légumes. Ces produits seront accessibles sur une place de marché conçue comme un lieu d’échange et de troc.

Pour les réfractaires à l’engagement annuel, une offre de paniers, plus traditionnelle, sera également accessible très bientôt.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous avons choisi le framework Symfony2 pour notre site web, ce qui nous permet de bénéficier d’une grande communauté de développeurs, et d’un outil très performant, pour un coût compétitif-

Quels sont vos besoins ?

Nous avons besoin de développeurs informatiques, de partenaires commerciaux, car nous envisageons notamment de vendre nos cadeaux « potagers » via des grandes enseignes (les candidats sont les bienvenus). Des candidats individuels entrepreneurs, disposant d’une expérience confirmée en circuit court de fruits et légumes, sont aussi bienvenus, pour développer le réseau sur l’ensemble du territoire.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Monpotager.com est en train de préparer une première levée de fonds auprès de plusieurs sources, pour permettre le primo-développement du concept sur le territoire national.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Le marché des fruits et légumes représente plus de 15,5 milliards d’euros, sur lequel la Grande Distribution détient près de 80% de parts de marché, loin devant les marchés, les magasins spécialisés ou encore les ventes en circuits courts, organisées par les producteurs eux-mêmes ou à l’aide d’intermédiaires (AMAP, Ruche qui dit Oui,…). Positionné sur ce marché des circuits courts, Monpotager.com s’attaque à 7% du gâteau, mais nous pensons que notre capacité à innover et à créer pour les clients une offre de produits d’une qualité exceptionnelle, couplée à un environnement expérientiel important et une logistique performante, nous permettra rapidement de capter des clients sur les parts de la Grande Distribution.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous ne proposons pas « juste » des fruits et légumes frais et de saison. Nous offrons une véritable expérience aux abonnés : avoir leur potager, planter les fruits et légumes de leur choix sur leur parcelle et suivre régulièrement les actions des producteurs locaux sur leurs cultures… Les verbatim qui reviennent le plus chez nos clients sont « pédagogie », « interactivité », « innovation ». Nous pensons que l’approche « gamisante » de notre plateforme est nouvelle dans un univers (ndlr : des fruits et légumes) parfaitement normalisé et plutôt traditionnel. Pour « écrire » l’histoire de monpotager.com, son fondateur, Thierry DESFORGES, a d’abord fait plusieurs années de recherches anthropologiques sur la place et le rôle du potager dans les civilisations, et c’est une partie de notre histoire moderne qu’il a essayé d’implémenter dans un site internet.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nos principaux avantages sont :
– La qualité des produits, d’origine locale et/ou exclusivement Française, bio si possible
– Le rapport Qualité/Prix des produits, lié à la saisonnalité
– La qualité de l’interface web, son ergonomie unique, l’expérience qu’elle procure à l’internaute
– l’interactivité entre producteur et consommateurs, qui permet un haut niveau de traçabilité des produits

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nos prévisions de croissance sont plutôt bonnes mais raisonnables, nous envisageons de servir 2000 clients d’ici 1 an, dans 4 ou 5 villes françaises. Selon nos observations, 4 nouveaux clients s’abonnent chaque jour en moyenne.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 25 January 2015 par Thierry DESFORGES

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Thierry Desforges : Agronome, agriculteur et entrepreneur diplômé d’un Master spécialisé en marketing de l’Essec Business School. ET Lélio Renard Lavaud : Etudiant polytechnicien.
Employés : 4,5

2 thoughts on “Monpotager

Gone Jardinier M Vial de Voiron le December 8, 2018 à 12:02 pm dit :

Monpotager.bio a disparu !
Monpotager.com était-il simplement sur une barge qui aurait levé l’ancre?
Ou sont les levées de fonds des crowfunders?
Ou en sont les franchises?
Bref , beaucoup de marketing, de vidéos, d’interventions, de blablas , pour creuser un joli trou?
Son président Thierry Desforges a t-il oublié de communiquer?
Invitons le à publier un nouvelle vidéo et à répondre à ses clients!
Peut il expliquer ou en est monpotager.com?
Ce concept pour bobos naïfs serait-il désormais enterré sous le tas de compost numérique?

J'aime les startups le January 2, 2019 à 11:41 am dit :

Bonjour M Vial,

Il semble effectivement que la startup MonPotager soit en difficulté.
Le compte twitter n’est plus actif depuis fin septembre 2018 et le site rencontre des soucis techniques.
Les fondateurs ont été prévenu par mail de votre commentaires. Il serait intéressant qu’ils fassent une publication officielle…

Bonne continuation !

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: