Startup

MON ATELIER EN VILLE

 

Logo de la startup MON ATELIER EN VILLE

A un moment donné, un Homme doit prendre sa vie en main et décider que cette putain de porte d’armoire, il allait la réparer lui même ! Et la fausse excuse de ‘ah mais non j’habite Paris, j’ai pas la place d’avoir un établi’ ne tient plus la route ! Baudoin et Sébastien ont ouvert une salle de bricolage. La nouvelle activité hype à Paris ? Le rabotage, ponçage et le perforage à la mèche de 18, ma bon’dame !

Que proposez vous ?

Aujourd’hui, dans les villes, on trouve des salles de gym pour faire du sport, des studios de répétition pour faire de la musique ou des surfaces de stockage pour garder ses meubles,… Mais pour les activités manuelles, la meilleure solution reste souvent le salon, avec tous les inconvénients que cela entraîne…
C’est pourquoi nous avons eu l’idée de créer un atelier en libre-service.
Avec Mon Atelier En Ville, vous louez à l’heure un espace atelier, sécurisé et tout équipé pour créer, customiser et réparer soi-même.
Notre objectif : mettre à votre disposition toute la logistique nécessaire à la réalisation de vos projets.
Vous pouvez désormais fabriquer vous-même le cheval à bascule de votre enfant, personnaliser la commode que vous avez achetée sur une brocante ou bricoler votre nouveau vélo.

Comment avez vous eu l’idée ?

J’ai voulu rénover la bibliothèque de mon salon. Le début de la galère : pas de place, pas les bons outils, poussière et odeurs partout…

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Tout d’abord, en posant des questions à mon entourage !
“Et toi, pour bricoler, tu fais comment ?” Réponse 9 fois sur 10 : “et bien, je ne fais pas !”
Ensuite, en étudiant le marché. Le faire soi-même : une tendance de fond depuis plusieurs années renforcée par la crise et une nouvelle façon de consommer. Mais c’est difficile à réaliser à Paris : un logement parisien a une surface moyenne de 59 m2 et compte 2,7 pièces.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

2011
Création de la société en octobre 2013
Lancement de l’activité en juin 2014

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Manque de place.
Manque d’outils.
Absence de savoir-faire.

Quel est votre cœur de cible ?

Les particuliers qui veulent créer, customiser ou réparer des objets.
Les entreprises qui recherchent une activité qui favorise à la fois la cohésion d’équipe, qui stimule la créativité, qui est original et dans l’air du temps.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Réseaux sociaux

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Il s’agit d’un atelier de création/réalisation en libre-service basé sur un système d’achat de forfaits dont le montant est dégressif en fonction des besoins et du nombre d’heures achetées.
Les autres sources de revenus proviennent de la vente de fournitures et de produits alimentaires légers, de la vente de cours et de la location d’espace de stockage

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Les mains !!!
Outils hautement technologiques depuis des siècles ! On n’a pas fait mieux !!

Quels sont vos besoins ?

Nous recherchons des financements pour assurer notre développement.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Développement d’un réseau de franchise sur la France

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

L’ETABLISIENNE dans PARIS 12e

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Par l’éventail des activités possibles.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

L’accompagnement : nous ne laissons jamais un client seul

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous espérons avoir ouvert deux autres locaux dans Paris

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 18 February 2015 par Baudoin de METZ

Entrepreneurs :
Baudoin de METZ et Sébastien MATHIEU
Employés : 2
Levée de fond
300 000

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: