Startup

MIA Healthcare

 

MIA Healthcare est une application à destination des patients souffrants de douleurs chroniques :

Que proposez vous ?

Notre solution MIA Healthcare est une application mobile ayant pour objectif d’améliorer la prise en charge de la douleur.
L’ambition de MIA Healthcare est d’utiliser le quantified-self (mesure de soi) pour faciliter les diagnostics.
Pour cela, nous avons créé une plateforme pour faciliter la communication entre les professionnels de santé et leurs patients.
Aujourd’hui, nous développons une solution numérique qui prend la forme pour le patient d’une application mobile et d’une interface web pour les professionnels de santé . Elle a pour objectif :
– Aider à l’auto-évaluation de la douleur
– Aider le patient à se constituer un historique de ses crises douloureuses
– Aider à l’observance des traitements
– Donner des conseils pour mieux vivre avec sa douleur (éducation thérapeutique)
L’application MIA Healthcare possède plusieurs outils :
– Un module d’aide à l’évaluation de l’intensité douloureuse
– Un module qui retrace l’évolution de l’état global du patient dans le temps
– Un moteur de règles qui permet de donner des conseils personnalisés au patient
– Un blog qui permet au patient de partager ses astuces ou parler de sa pathologie avec d’autres patients
Les professionnels de santé auront accès aux données émises par le patient (auto-évaluation, commentaires et photos) de 2 manières : soit en se connectant à notre plateforme, soit directement dans leurs dossiers patients si l’éditeur de leur logiciel de gestion de patient permet l’accès direct à nos API.
Ils pourront :
– Vérifier l’observance du traitement
– Vérifier l’efficacité de leur prescription
– Utiliser les graphiques pour faire de l’éducation thérapeutique
– Détecter d’une manière précoce les risques d’addictions et de dépression
Accéder aux résultats des tests soumis à l’utilisateur

Comment avez vous eu l’idée ?

Née de la rencontre entre un patient et son médecin algologue, Santé NET est une start-up de e-santé, qui se positionne sur le « Quantified Self ». A travers sa solution MIA Healthcare, notre société cherche à améliorer la prise en charge de la douleur en plaçant le patient au centre de son parcours de soins. Elle est accompagnée depuis plusieurs mois par l’incubateur 1Kubator et par l’accélérateur d’innovation Pulsalys.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Il existe un problème de communication entre les professionnels de santé et les patients :

– Les patients ont des difficultés pour exprimer correctement leurs douleurs.

– Les professionnels de santé manquent souvent de temps et d’outils simples pour l’évaluer correctement.

30 à 50% des patients qui souffrent de douleurs chroniques ont également des troubles anxiodépressifs.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Depuis 2 ans

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

70% des consultations médicales en Europe sont liées à la douleur.
95 Millions de personnes souffrent de douleurs aigues et chroniques en Europe dont 12 Millions en France.
De 7 000 € à 15 000 € par an, c’est le coût moyen de la prise en charge par patient, atteint de douleurs chroniques.
Coût estimé de la douleur en Europe : de 350 à 400 Milliards d’€ par an.
La douleur a été déclarée enjeu de santé publique depuis 2002.

Bénéfices patients :
Constitution d’un carnet médical de la douleur
Aide à l’auto-évaluation
Aide à l’observance des traitements
Conseils thérapeutiques personnalisés

Bénéfices et process des professionnels de santé :
Les professionnels de santé auront accès aux données émises par le patient (auto-évaluation, commentaires et photos) de 2 manières : soit en se connectant à notre plateforme, soit directement dans leurs dossiers patients si l’éditeur de leur logiciel de gestion de patient permet l’accès direct à nos API.
Ils pourront :
– Vérifier l’observance du traitement
– Vérifier l’efficacité de leurs prescriptions
– Utiliser les graphiques pour faire de l’éducation thérapeutique
– Détecter d’une manière précoce les risques d’addictions et de dépression
– Accéder aux résultats des tests soumis à l’utilisateur.

Bénéfices pour le secteur public:
Moins de consultations
Moins d’arrêts de travail
Moins d’hospitalisations = Plus d’économies pour la collectivité
Moins de risques d’addictions
Plus d’économies pour la collectivité

Quel est votre cœur de cible ?

Les douloureux chroniques

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

En participant à des salons comme le Paris Healthcare Week fin mai
En organisant des Conférences sur la douleur.
En participant à des Forum E-santé
En participant à des events santé comme l’Université d’été de la e-santé à Castres

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Modèle BtoB :
MIA Healthcare sera proposée en marque blanche ou non sous la forme d’abonnement mensuel et de facturation en fonction du nombre d’utilisateurs (SaaS).
Aux éditeurs et intégrateurs de logiciels de santé (Softway Medical, Maincare Solutions, Pharmagest) dont les solutions sont déjà déployées en établissements de santé.
Au sein de services d’établissements de santé dans lesquelles des patients pourraient être confrontés à des phénomènes douloureux (suivi post opératoire chirurgicaux par exemple..)
Aux établissements de santé de type HAD (hospitalisation à domicile)
Aux laboratoires pharmaceutiques qui produisent des antalgiques comme Mylan, Grunenthal et Sanofi par exemple auprès desquelles on peut vendre une application douleur proposée comme un service complémentaire et d’accompagnement pour les patients.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nos innovations reposeront sur notre capacité à collecter des données d’auto-évaluation fiables sur le long terme. Pour cela nous miserons sur une interface Homme-Machine attrayante. Nous utiliserons une IA qui prendra la forme d’un chatbot afin de communiquer avec l’utilisateur. L’UX ne sera pas simplement déclarative mais conversationnelle, elle interrogera le patient. Cela nous permettra, grâce à des outils de Machine Learning, d’avoir une application qui adapte ses conseils thérapeutiques au profil et aux besoins des patients (en fonction de leurs pathologies, de leurs environnements et de leurs habitudes).
La structuration de notre base de données sera déterminante. Les informations collectées par l’application devront permettre la corrélation entre 4 grands types d’informations :
– Données physiques du patient
– Pathologie
– Traitement
– Environnement – efficacité du traitement
 Le dernier point d’innovation reposera sur la scalabilité de nos algorithmes sur d’autres pathologies.
En effet, l’utilisation du quantified-self pourra aider les soignants traitant les symptômes dont le diagnostic repose sur une auto-évaluation du patient par exemple dans les domaines de l’addictologie, la gestion du stress, la dépression ou plus généralement les troubles psychiatriques… Dans tous ces domaines, les soignants n’ont que les dires du patient pour établir leurs diagnostics

Quels sont vos besoins ?

Nous avons des besoins en financement très précis :
Etude de marché sur le segment des éditeurs de logiciels de santé : 5 000 €
•Juridique / Rédaction des CGV/CGU : 5 000 €
•Frais de représentation / Salons professionnels / Forum E-santé : 7 000 €
(exemple : stand au Paris Healthcare Week Mai 2018)
•Evaluation réglementaire pour le positionnement marché et le pricing : 5 000 €
•Recrutement stagiaires développeurs : 4 000 €
Cadre règlementaire (MD101) : Mise en place du système d’assurance qualité
conforme à la directive 93/42/CE – 16 800 €
Etudes cliniques : première phase, type « étude de marché » – 15 000 €
Assurance Etudes cliniques : 2 500 €

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

rien n’est défini pour l’instant

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Environnement concurrentiel :
Depuis 2 ans, quelques solutions pour améliorer la prise en charge de la douleur ont vu le jour. La plupart sont de simples applications gratuites ou Freemium (catch my pain, mon coach douleur, pain compagnon…). Cependant depuis quelque mois de nouveaux concurrents potentiels sont apparus sur le marché et ont fait des annonces : Be patient, Lucine ou Dooloo. Il est cependant difficile de connaitre exactement la portée exacte de leurs produits et donc de se comparer car ces acteurs communiquent peu et sont assez confidentiels.
Cibles Tarifications
Be patient + Compadol + Institut Analgésia Appli mobile + plateforme web Patients douloureux via Etablissements de santé Non communiqué
Lucine Plateforme web et Appli mobile Patients douloureux chroniques Non communiqué
Dooloo Plateforme web Patients souffrant de fibromyalgie Non communiqué

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nos innovations résident dans notre capacité à utiliser le quantified self afin de capter des informations précises sur l’état du patient et lui prodiguer des conseils thérapeutiques ciblés. Au delà d’un simple stockage de données les différentes applications de Santé Net s’attachent à mesurer l’impact des pathologies sur la qualité de vie du patient. Elles sont les outils d’aide au diagnostic indispensables du médecin pour vérifier l’efficacité de son traitement. Nos algorithmes fonctionnent sur toute les pathologies dont le diagnostic repose sur une auto-évaluation. du patient.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Même texte que au dessus

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

la version 2 sera sortie et nous commencerons à réfléchir à un développement international

Cette présentation de startup a été mise à jour le 3 April 2018 par Santé Net

Entrepreneurs :
Sébastien Jaricot et Nicolas Mélois
Employés : 4

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: