Startup

L’Acajou

 

Logo de la startup L'Acajou

C’est une startup ultra low-tech, mais L’Acajou ne te veux que du bien :

Que proposez vous ?

L’Acajou est une alternative végétale au lait animal en proposant du lait d’amande bio extra-frais décliné en 4 saveurs.

Comment avez vous eu l’idée ?

Les laits d’amande industriels qui existent sur le marché n’offrent pas toutes les qualités gustatives et qualitatives de l’amande. La faible teneur en amandes (4% en moyenne), et les produits rajoutés : sucres, sel, arômes, épaississants, dénaturent le produit et ne répondent pas à l’exigence d’une qualité nutritionnelle dépourvue d’additif.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

J’ai décidé de fabriquer moi-même mon lait d’amande, d’abord pour ma consommation personnelle puis pour mes amis. C’est ensuite devenu une évidence : je devais offrir ce produit aux consommateurs, dans ma région et dans un avenir proche, à l’ensemble des consommateurs français.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

L’Acajou a distribué sa première bouteille en mars 2018.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

L’Acajou a une mission claire : offrir au consommateur une alternative végétale au lait animal, délicieuse et naturelle, excellente pour la santé. L’Acajou propose 4 goûts différents, pour varier les plaisirs : lait d’amande Nature, Café, Cacao et Matcha.

Quel est votre cœur de cible ?

Mon cœur de cible est urbain, âgé entre 25 et 45 ans, CSP +.
Je distribue mes produits via les réseaux de distribution court (La Ruche qui dit oui, Locavor) et les magasins biologiques de ma région.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Le bouche-à-oreille est ma meilleure communication.
Je communique aussi évidemment avec les réseaux sociaux (Instagram, Facebook…), et lors d’événements importants.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Je vends mes bouteilles via les réseaux de distribution de ma région.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

J’ai pour ambition de faire de L’Acajou la première entreprise artisanale de fabrication de lait d’amande intense extra-frais. Je projette aussi à court terme d’élargir mon offre en proposant des yaourts. A long terme, j’aimerais ouvrir des ateliers-boutiques (fabrication et vente) dans plusieurs villes de France, le premier à Montpellier.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les boissons végétales industrielles.
En ce qui concerne les boissons végétales extra-frais, ces dernières rencontrent déjà un franc succès à Paris.
Mon ambition était d’amener ce produit dans les provinces, encore peu connu.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Une teneur en amandes 3 fois supérieure en moyenne à celles des boissons végétales industrielles
Aucun additif, aucun sucre, ni sel ajoutés
Une eau osmosée et dynamisée pour révéler toutes les qualités de l’amande

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

L’Acajou est un super-aliment, très digeste et à haute teneur nutritionnelle. C’est un véritable trésor de santé riche en antioxydants et en vitamines.
Le contenant est aussi important que le contenu pour L’Acajou. Les bouteilles de lait sont en verre pour préserver la saveur, la qualité et la fraîcheur.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Développement des réseaux de distribution, un atelier-boutique, et de nouveaux produits toujours en lien avec le végétal.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 5 June 2018 par Emilie Roso

Entrepreneurs :
Emilie ROSO

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: