Startup

La Boite à Encas

 

Logo de la startup La Boite à Encas

Il y a un endroit statégique dans chaque entreprise : La caffette. En effet, c’est à ce moment là, en presque intimté que les langues se délient … ou autres.
En sus de la problématique diététique, Michaël permet aux petites structures (et pas uniquement les startups) de se doter d’une caffette !

Que proposez vous ?

La Boite à Encas met en place des espaces cafétérias autogérés dans les petites et moyennes entreprises, afin d’offrir une solution de restauration en interne. Cet espace cafétéria propose des
plats cuisinés et autres produits alimentaires en libre service.
Les produits proposés (en-cas, plats cuisinés, desserts…) sont variés, innovants et de bonne qualité. Les utilisateurs peuvent acheter les produits de leur choix grâce à une carte magnétique
rechargeable par carte bancaire ou ticket restaurant.

Comment avez vous eu l’idée ?

J’étais en stage dans une PME très sympathique et pour déjeuner c’était toujours une galère. Après avoir testé tout les sandwichs de la boulangerie du coin, j’ai commencé à me lasser. J’ai pensé à mes
copains, la plupart en stage dans des grosses boites, qui pouvaient aller au restaurant de l’entreprise.
Je me suis dit… pourquoi les PME n’aurait-elle pas droit, elles aussi, a une solution de restauration
interne ?

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

J’ai eu la chance de pouvoir travailler sur ce projet dans le cadre de mon stage de fin d’études. J’ai
pu interroger un bon nombre de dirigeants d’entreprises qui m’ont convaincu de me lancer !
De plus, j’ai été lauréat du réseau entreprendre et j’ai obtenu un peu de couverture presse. Cela m’a
boosté.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet a commencé et il y un an et demi et les espaces cafétérias sont commercialisés depuis
janvier 2015.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Les petites entreprises n’ont pas accès aux restaurants d’entreprise. La boite à encas leur permet de
disposer d’un espace de restauration interne adapté à leur taille. Cet espace améliore la convivialité
et le bien-être sur le lieu de travail, développe les échanges entre les collaborateurs, et a donc un
impact positif sur les employés.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous ciblons les entreprises de 20 à 100 personnes en Ile de France.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous approchons directement les dirigeants d’entreprise par des messages ciblés. De plus, Nous
sommes actifs sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et LinkedIn.
Le meuble cafet’ en lui même est aussi un vecteur de communication.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Les entreprises clientes souscrivent à un abonnement annuel pour le service mis en place. Nous prélevons aussi une marge sur les produits vendus dans les espaces.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous fournissons des cartes rechargeables aux collaborateurs des entreprises. Cette carte est utilisée
pour payer via la tablette numérique mise à disposition grâce à la technologie NFC. Ce mode de fonctionnement nous permet de mutualiser la gestion des espaces à distance.

Quels sont vos besoins ?

On aurait bien besoin d’une couverture dans jaimelesstartup.com… Plus sérieusement, nous
recherchons actuellement des clients afin valider notre offre.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous souhaitons devenir le « Sodexo » des PME et être LA référence en termes de restauration pour
les petites et moyenne entreprise. Et c’est déjà pas mal ;)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Sur le marché de la restauration d’entreprises de moins de 200 personnes, nous pouvons distinguer
deux principaux acteurs :
– La restauration inter-entreprises (RIE) : ce sont des restaurants partagés par plusieurs entreprises
– la distribution automatique

Les RIE ont l’avantage de proposer un restaurant d’entreprise accessible à toutes les tailles d’entreprises. Néanmoins, ceux-ci sont majoritairement implantés dans les grands centres d’affaires
et très peu de petites entreprises y ont recours (moins de 5%).
La distribution automatique est un modèle répandu dans les entreprises mais ne répond que partiellement aux besoins de restauration en proposant majoritairement des snacks et des boissons.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

La création de valeur de La Boite à Encas est différente de celle de nos concurrents :
Pour les dirigeants d’entreprise, la boite à encas est un moyen accessible de proposer une solution
de restauration en interne et cela permet de :
– fédérer ses équipes en renforçant la convivialité de l’espace de travail,
– augmenter la productivité des salariés en améliorant la qualité de vie au bureau.
Pour les salariés des entreprises, la boite à encas permet de :
– se restaurer avec des produits innovants et de qualité sur son lieu de travail, à moindre coûts et sans nécessité d’anticipation,
– apporter un espace d’échange et de vie dans l’entreprise.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

La Boite à encas est fondée sur une innovation de service. Le système d’autogestion de l’espace
Cafétéria permet d’obtenir des coûts de fonctionnement très faibles. La Boite à Encas peut ainsi
s’implanter dans le marché sous-exploité de la restauration des TPE/PME en leur proposant une
solution interne accessible et adaptée.Le système mis en place est personnalisé et convivial.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous espérons faire profiter de nos espaces à une cinquantaine d’entreprises, ce serait top !

Cette présentation de startup a été mise à jour le 23 January 2018 par Ormancey

Entrepreneurs :
Michaël Ormancey
Employés : 2
Levée de fond
0€

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: