Logo de la startup JuriPay

Vous avez du mal à être payés par vos clients ? JuriPay, startup juridique vous accompagnera dans vos démarches :

Que proposez vous ?

Un accompagnement au recouvrement des factures impayées à travers du contenu informatif mais surtout, la possibilité de contraindre juridiquement le débiteur au paiement.
Les utilisateurs peuvent, en quelques clics, générer automatiquement et gratuitement une mise en demeure sous Google Docs, qu’ils peuvent ensuite modifier et envoyer en recommandé au débiteur. Afin de s’assurer d’un paiement rapide, une offre payante leur permet de faire revoir et signer la mise en demeure de la main d’un avocat qui engage sa responsabilité.

Comment avez vous eu l’idée ?

La grande majorité des PME et TPE rencontrent des problèmes de recouvrement de factures impayées pouvant avoir des conséquences désastreuses sur leur trésorerie. Or, aucune offre “tech” n’est proposée par des avocats. JuriPay répond à ce besoin.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Trop souvent, les entrepreneurs sont contraints de renoncer à se voir payer certaines factures, les “petites créances”, car les frais de recouvrement sont trop élevés ou les démarches administratives chronophages. JuriPay s’inscrit en rupture de ces pratiques : toutes les créances doivent être payées

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

La société a été créé en novembre 2017 et le projet est lancé depuis mars 2018.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

L’offre de JuriPay répond à une finalité unique : obtenir le paiement des impayés des entrepreneurs. Ils peuvent agir seul en générant gratuitement une lettre de mise en demeure ou se faire accompagner à un prix fixe forfaitaire.

Quel est votre cœur de cible ?

Nos services s’adressent à des commerçants, entrepreneurs (startup, freelance, auto-entrepreneurs) qui ne bénéficient pas des connaissances, du temps ou de l’accompagnement juridique nécessaire pour recouvrer leurs créances.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous avons établi une stratégie de référencement naturel et payant qui commencent déjà à porter ses fruits. En parallèle, nous établissons des partenariats avec des PME que nous démarchons et qui nous confient tous leurs recouvrements. Également, la possibilité d’apparaître en marque blanche sur des sites de tiers.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

La société gagne de l’argent sur chaque lead envoyé au cabinet d’avocats qui établit une mise en demeure et également sur les offres d’obtention d’une ordonnance du juge et de recouvrement qui sont payantes.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Quels sont vos besoins ?

En augmentant les financements de la société, nous pourrons proposer nos services dans les pays de l’Union Européenne où le régime juridique du recouvrement est similaire.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Ll’offre de JuriPay est économiquement viable. Nous sommes déterminés à développer le projet nous même. Une revente n’est pas à l’ordre des prochains jours.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos principaux concurrents sont Legalstart et Captain contrat.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous nous démarquons de nos concurrents puisque :
– nous offrons un service intégralement dédiée au recouvrement ;
– nous offrons la possibilité de mettre en demeure le débiteur par un cabinet d’avocat partenaire pour un prix fixe forfaitaire de 89 euros HT ;
– notre offre est globale en ce que nous accompagnons le créancier jusqu’au paiement complet des sommes dues.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, nous serons un référent en matière de recouvrement de factures. Notre service aura évolué et sera intégralement automatisé. Nous aurons également étendu l’offre au recouvrement aux loyers impayés et nous aurons amorcer notre développement en Belgique.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 17 April 2018 par Samya Badouraly

Startup fondée par :
Samya Badouraly et Cosavostra

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: