Startup

Je Rêve d’une Maison

 

Logo de la startup Je Rêve d’une Maison

En temps de crise ou de croissance, de repli ou d’expansion, la pierre fait toujours rêver les investisseurs, les entrepreneurs et les vacanciers !

Avec Je rêve d’une Maison, Stéphane et Eric peuvent satisfaire les trois en créant une solution unique d’accès à la propriété immobilière inspirée de l’économie collaborative.

Que proposez vous ?

Je Rêve d’une Maison propose la 1ère solution C2C d’accès à la propriété d’une maison de vacances ou de week-end « à plusieurs » :
• Des fonctionnalités de « rencontres immobilières » pour trouver à la fois des biens et des co-acheteurs : amis, amis d’amis ou inconnus que l’on choisit par affinité et complémentarité d’usage (par ex. géographique).
• Un coaching juridique pour sécuriser l’achat « à plusieurs » ou la vente partielle : création d’une SCI et ateliers de « convention d’usage » modérés par Je Rêve d’une Maison.
• Après l’achat, un espace « maison » pour centraliser la gestion online (agenda, gestion financière, accès à des services, etc.) et faciliter l’usage d’une résidence secondaire à plusieurs.
En portant l’économie collaborative au cœur du marché des maisons de vacances et de week-end, Je Rêve d’une Maison a pour ambition de contribuer à créer une nouvelle génération de propriétaires heureux !

Comment avez vous eu l’idée ?

L’idée est venue à la fois d’un intérêt partagé par chacun des deux fondateurs pour l’économie collaborative, et d’une situation vécue par chacun d’eux, à savoir que nous souhaitions acheter une maison de vacances mais trouvions que cela n’avait de sens ni financièrement, ni d’un point de vue de l’usage limité que nous en aurions.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous avons interrogé une quarantaine de personnes (amis et au-delà) qui avaient les caractéristiques suivantes : locataires parisiens, 30-40 ans, CSP+ avec enfants.
Résultat : 80% avaient 2 ou 3 des besoins / problèmes suivant :
• sortir de Paris régulièrement (WE + vacances)
• se sentir chez soi (sentiment de ne rien pouvoir changer dans un appartement loué)
• investir dans un 1er bien immobilier

Côté intérêt pour la solution “partage d’une maison de week-end ou de vacances” :
• 90% trouvaient le concept intéressant (demandaient à être tenus informés) et 50% s’y projetaient à moyen terme
• 50% avaient accès à des solutions alternatives : locations de WE, accès à des maisons de famille (parents près de Paris), invitations chez des amis propriétaires, projet d’investissement locatif
• Et last but not least : 15% (6 personnes) avaient un projet concret de maison partagée qu’ils voulaient réaliser avec des amis :)

Ces résultats validaient notre perception de la problématique et nous ont convaincu de nous lancer !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet a démarré en avril 2013.

A quel besoin répondez vous ?

Les échanges que nous avons menés dans la phase d’étude nous ont permis d’identifier plusieurs types de problèmes auxquels nous voulons apporter une réponse :
• Rechercher des maisons de vacances ou de week-end de qualité sur les portails généralistes et les sites d’agences immobilières est long et fastidieux
• Acheter ou posséder une résidence secondaire est très désirable mais de plus en plus perçu comme inaccessible et/ou « déraisonnable » en termes financiers (à l’achat et à l’usage) comme d’occupation (35 jours / an seulement en moyenne).
• Et pour ceux qui souhaitent acheter « à plusieurs » :
> le processus de recherche d’un bien est plus complexe qu’en achat seul
> trouver les bons partenaires est compliqué et il est difficile d’imaginer quelle sera l’expérience
> sans accompagnement, il n’est pas facile de sécuriser le projet et de réaliser le montage juridique (SCI, accord sur les règles d’usage, etc.)

Quel est votre cœur de cible ?

Je Rêve d’une Maison s’adresse aux cibles prioritaires suivantes :
• Les personnes / familles (35 à 50 ans) qui souhaitent acheter une résidence secondaire (mer, montagne, campagne avec un usage week-end et/ou vacances) pour des prix compris entre 150.000 € et 1 million €.
• Les propriétaires de résidences secondaires qui souhaitent garder l’usage, réduire leurs frais et retrouver la liberté de faire d’autres projets, ainsi que les indivisaires de maisons « de famille » en situation de blocage.
Nos early adopters sont des personnes familières du web et/ou de l’économie du partage.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Je Rêve d’une Maison fait connaître son offre via :
• Des relations Presse, un excellent référencement naturel (facilité par l’attention apportée à la qualité du contenu rédactionnel) et des campagnes Adwords
• La promotion des projets d’achat « à plusieurs » et de vente partielle via des partenariats avec des portails immobiliers et les sites d’agences immobilières
• Les réseaux sociaux en permettant à chacun de booster la communication de son projet auprès de son réseau

Quel est le business model ?

Le modèle économique repose sur 4 sources de revenus distinctes et complémentaires :
• Des options payantes pour la mise en avant d’annonces par les agences et particuliers et pour l’utilisation de fonctionnalités de communication avancée entre utilisateurs
• Des services juridiques pour la constitution d’une SCI et la formalisation d’une convention qui définit avant l’achat les règles d’usage d’une maison « à plusieurs ».
• Des commissions perçues lors de la vente d’un bien
• Des outils internet proposés sous forme d’abonnement aux propriétaires pour faciliter l’usage et la gestion de leur maison « à plusieurs ».

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Jerevedunemaison.com est développé en Ruby on Rails.

Quels sont vos besoins ?

Nous effectuons en ce moment (novembre 2013) une levée de fonds d’amorçage et souhaitons nous entourer de business angels au mindset et au profil entrepreneurial.
Nous souhaitons également développer un réseau de partenaires de qualité : agences immobilières, mandataires, notaires et promoteurs.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous serons attentifs aux opportunités d’alliance pour nous déployer plus rapidement, en particulier à l’international.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

On peut mentionner les opérateurs de time-share même si ce qu’ils proposent est très différent : les biens sont neufs, on achète plus du temps qu’une vraie propriété, les copropriétaires ne sont pas choisis, il y a des frais de gestion importants et la liquidité n’est pas assurée.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Je Rêve d’une Maison prend le contre-pied de cette offre de time-share via une proposition d’accompagnement P2P, “à la carte” et sécurisée de projets individuels.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

Nos avantages par rapport au time-share sont les suivants :
• Les biens sont choisis par les futurs copropriétaires dans l’ancien ou le neuf sur le marché immobilier classique
• Les copropriétaires se choisissent et possèdent vraiment de l’immobilier
• Je Rêve d’une Maison ne perçoit aucun frais de gestion. Les charges de la maison de vacances sont celles que supporteraient un propriétaire en propriété unique, et la bonne nouvelle est qu’à plusieurs, on n’en paiera même qu’une fraction !
• La liquidité est assurée par le fait que lorsqu’un copropriétaire veut sortir, les autres sont prioritaires pour lui racheter sa part. S’ils n’en souhaitent pas, la part à vendre peut être proposée à la communauté Je Rêve d’une Maison, et enfin, si personne n’est preneur, le bien peut être vendu de façon classique sur le marché immobilier.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, Je Rêve d’une Maison proposera une sélection de plus de 1.500 maisons de vacances et de week-end de qualité à partir de 150.000 € et pour des parts démarrant à 50.000 €. Nous commencerons également à développer notre offre dans au moins 2 nouveaux pays.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 27 November 2013 par Buthaud

Startup fondée par :
Stéphane Buthaud et Eric Chatry
Employés : 2

2 thoughts on “Je Rêve d’une Maison

SCPI ou SCI le November 27, 2013 à 1:40 pm dit :

Intéressant de pouvoir acheter sa maison via des SCI. Ce que je trouve le plus pertinent c’est les propositions de revente!

Julien HAMY le December 10, 2013 à 5:01 pm dit :

Bonjour!

Je trouve le concept vraiment bon, surtout dans la conjoncture actuelle.
Je suis certain que le site va vite trouver son public. De plus, l’interface est intuitive et très attractive. Bravo à vous !

Julien

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: