Logo de la startup Japply

Commnent d’un besoin perso on arrive à trouver un produit qui interesse beaucoup de monde : Japply est un moteur de recherche (qui a l’air bien foutu) d’offre d’emploi dans les startups !

Que proposez vous ?

Japply est un moteur de recherche qui propose un large choix d’offres d’emploi dédié aux startups et aux entreprises du digital.

Comment avez vous eu l’idée ?

Durant mes recherches d’emploi je me demandais où les startups postent leurs offres d’emploi. Je trouvais l’offre assez maigre et était obligé de me ballader de site en site pour trouver de offres intéressantes.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Ayant commencé à me faire un petit script pour moi-même, j’en suis arrivé à y consacrer de plus en plus de temps. Je me suis alors dis que ce temps pouvait/devait servir à d’autres.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le travail de recherche et de réflexion à commencé il y a plusieurs mois. Le développement a commencé il y a deux mois environ.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Japply a vocation à centraliser des offres d’emploi recueillies à la source. Les visiteurs trouveront donc des offres qui ne seront certainement pas disponibles sur les Jobboards les plus célèbres.

Quel est votre cœur de cible ?

Japply s’adresse principalement aux personnes désireuses de rejoindre une startup ou à des profils liés au numérique.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Le référencement est pour le moment une activité qui nous occupe beaucoup. Nous comptons être également très présent sur les réseaux sociaux et suggérer des offres précises aux personnes en recherche d’emploi.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Une fois une certaine notoriété acquise, nous souhaitons collaborer avec les entreprises pour offrir une meilleure visibilité à leurs offres et ainsi faciliter leur recrutement.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Le moteur de recherche est géré par Instant Search d’Algolia. C’est une technologie qui offre une expérience de recherche fluide et très agréable.

Quels sont vos besoins ?

Le financement est notre principal besoin. Cependant, travaillant beaucoup et vivant donc un peu reclus, des rencontres et des conseils pourraient également être très bénéfique.
Ah … un bureau pourrait être utile aussi ! ;)

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

A court terme : faire disparaître le chômage ;)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Il y a principalement :
– Les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo, Wizbii, AngelList, …)
– Les jobboards (Monster, Indeed, Jobiboba, Keljob, …)

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Le site est construit pour être épuré, intuitif et réactif : une seule barre de recherche, puis quelques filtres qui s’actualisent en fonction pour préciser ses critères.
Nous voulons nous démarquer des Jobboards qui remplissent l’intégralité de leur page avec du contenu parfois pas nécessaire.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Un plus de cibler principalement les startups, les offres que nous publions sont récupérées à la source. En fonction des entreprises, un certain nombre d’entre-elles ne sont donc pas visible chez nos concurrents.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Le top serait dans un an d’être la référence du recrutement pour les startups.
Japply serait alors un peu plus qu’un moteur de recherche, mais serait un “suggesteur” de recherche prenant en compte les différences de chaque candidats.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 13 June 2016 par Japply

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Samuel DURANSSEAU

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: