Startup

GreenBureau

 

Logo de la startup GreenBureau

Un monde sans papier, sans courrier qui se perd, sans facture (à ranger!), sans dossier qui s’entasse dans des armoires fermées à jamais !

C’est ce que nous offre GreenBureau ! En partenariat avec les principaux services administratifs et de nombreux sites B2C, et grâce des procédés techniques innovants et bien maîtrisés, finie la corvée de rangement des papiers ou de téléchargements multiples. Tous vos documents sont téléchargés et répertoriés automatiquement dans votre espace personnel.

Moins de papier, moins de galère ! De quoi entamer le week-end en toute sérénité !

Que proposez vous ?

Greenbureau propose le premier site totalement gratuit de centralisation en ligne des factures électronique pour le grand public.
Ce service entièrement gratuit, confidentiel et sécurisé donne directement accès à plus de 50 fournisseurs (EDF, GDF-Suez, SFR, MMA, etc.) et services publics (Assurance Maladie, Pôle emploi, CESU, etc.).
Les factures sont récupérées automatiquement, agrémentées d’une présentation des variations des principaux postes de dépense, disponibles en téléchargement unitaire ou en masse.
Les utilisateurs sont avertis en temps réel de la réception d’une facture et des prélèvements à venir et bénéficient d’un récapitulatif hebdomadaire de leurs dépenses, revenus et paiements à venir.
Enfin, pour compléter l’offre, les utilisateurs peuvent importer leurs documents administratifs importants dans un espace de stockage numérique sans limite de taille ni de durée.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’accumulation de factures papiers est une réelle corvée pour tout un chacun: gaspillage de papier, encombrement, impossible à retrouver simplement et encore moins de calculer un total annuel!

Le passage à la facture électronique semble tout indiqué pour répondre à ces inconvénients, mais la multiplication des espaces clients rend la navigation et la recherche d’information sur internet fastidieuse pour les clients. Et la mémorisation de nombreux identifiants augmente la difficulté d’accès à ces espaces clients. Ces deux difficultés freinent l’adoption du numérique pour bon nombre d’internautes.
En charge des campagnes de promotion de la facture électronique chez un opérateur télécom, j’ai été amené à imaginer un service pour faciliter l’adoption de la facture électronique par les internautes.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Avant tout, l’intérêt des utilisateurs pour cette promesse de service innovant et pratique.
Cependant, nous avons vite compris que les utilisateurs n’étaient pas prêts à payer pour un tel service dans sa forme actuelle: il a donc fallu trouver comment capter de la valeur côté grands comptes.
Nos premières propositions de partenariat ont trouvé un écho favorable auprès de quelques très grandes marques, ce qui a encore gonflé notre motivation à franchir le pas.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Après une phase de maturation de 6 mois, le temps pour nous de tester l’appétence du grand public et des grands comptes, nous avons créé la société en Juillet 2011 et entamé les développements en Octobre 2011.
Le site est en ligne sous sa version stable depuis quelques mois.

Quel est votre cœur de cible ?

Nos clients sont les opérateurs de service au grand public (télécom, énergie, eau, assurance) et services administratifs. Leur problématique actuelle est d’arriver à convertir leurs clients aux usages numériques, dans une logique de fidélisation et de réduction des coûts de gestion.

Grâce à l’agrégation des marques sur un même site, nous simplifions et généralisons les usages numériques pour leurs clients et nous contribuons ainsi à leur stratégie de relation-client numérique.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour que nous parvenions à “évangéliser” leurs clients, les grandes marques doivent faire connaitre le service.
Promouvoir Greenbureau sur sa base permet tout d’abord à la marque de bénéficier d’un retour très positif en terme d’image vis à vis de ses clients: “Waou, mon opérateur me propose un service gratuit et innovant”. Et cela rassure les clients qui s’inscrivent encore plus volontiers à Greenbureau.

Dans le cadre de nos partenariats, ce sont donc les marques partenaires qui font la promotion de Greenbureau.
Un enjeu fort pour nous est donc d’arriver à présenter Greenbureau aux décideurs des grandes marques.
Greenbureau étant constitué d’une équipe de fondateurs experts en Relation Client, c’est un réseau que nous côtoyons depuis longtemps, dont nous connaissons les décideurs et dont nous comprenons très bien les problématiques business et opérationnelles: nous avons donc une très grande légitimité et une forte capacité à délivrer ces services à nos clients Grands Comptes.

Quel est le business model ?

Nous nous rémunérons sur les économies générées chez nos clients grands comptes. Par exemple, nous avons une opération de promotion de la facture électronique en cours: à chaque fois qu’un utilisateur renonce à la facture papier via Greenbureau, l’opérateur partenaire nous reverse une partie de l’économie générée. Cette rémunération nous permet de garantir la gratuité et la pérénité du service à nos utilisateurs et nous sert à financer des associations oeuvrant pour la mise en place d’initiatives éco-citoyennes

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Le site est développé en Django et nous utilisons Postgresql et mongodb. Notre service ayant une forte composante asynchrone et une séparation forte entre frontend et backend nous avons particulièrement travaillé autour du binôme Celery/RabbitMQ pour piloter et transmettre les tâches entre notre frontend et notre backend.
Pour des questions de sécurité, tous ces échanges d’informations dans notre infrastructures se fait via un VPN dédié avec des techniques de cryptographie très poussées.

Actuellement, quels sont vos besoins ?

Nous cherchons actuellement à renforcer l’équipe technique et espérons recruter des stagiaires en septembre pour nos développements FrontEnd et BackEnd (HTML, CSS, JS, Django, Python)
Et tout aussi important: accroitre notre communauté de super utilisateurs, early adopters, geeks auprès de qui nous puisons une grande partie de notre inspiration et des feed-backs sur nos différents services.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous sommes concentrés sur le développement de notre modèle de relation client, la montée en charge de notre base d’utilisateurs et la réussite opérationnelle de nos premiers partenariats.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Notre principal client est Digiposte, filiale de la Poste.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

La gratuité, l’illimité et la sécurité.
Grâce à notre business model, nous pouvons garantir la gratuité du service sans limite d’utilisation.
De plus notre service est régulièrement audité par les services de sécurité des systèmes d’information de nos partenaires, c’est le meilleur gage de sécurité qu’un service tel que le notre peut fournir à ses utilisateurs: le même niveau d’exigence que le plus exigeant de ses fournisseurs.
Enfin, nous jouons un rôle neutre entre les marques: nous n’utilisons pas les données client pour faire jouer la concurrence entre les marques, nous ne faisons pas de lead d’une marque au détriment d’une autre, ni de comparaison entre les prix des différentes marques d’un secteur.
Les marques travaillent en confiance avec nous car nous sommes un acteur économiquement neutre.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Sur mobile :) L’application Greenbureau va très prochainement sortir sur Iphone puis Android.
Nous continuons à explorer, avec les acteurs B2C, les problématiques de Relation Client que nous pouvons les aider à résoudre et, dans un an, Greenbureau sera en mesure de proposer un service de plus en plus pratique à ses utilisateurs… et de plus en plus générateur de fidélisation et d’économies à ses partenaires grands comptes.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 12 June 2018 par j'aime les startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Mathieu Delobelle Frédéric Dermer Florian Nicourt Yan Tamalet

12 thoughts on “GreenBureau

papyjac le October 3, 2012 à 4:41 pm dit :

Tout ça c’est très bien, mais cette centralisation des documents suppose une centralisation des identifiants.

C’est même d’ailleurs un argument donné, qu’il n’est plus utile de s’en souvenir, un seul suffit, celui de greenbureau. C’est techniquement vrai, mais sécuritairement inconscient.

Je doute que les sites fournisseurs soient bien au courant, car chacun recommande à ses clients de ne jamais donner ses identifiants

Donc, j’espère qu’une procédure moins risquée sera proposée, car il faut bien admettre que le service est simple et gratuit

papyjac

Fred (Greenbureau) le October 4, 2012 à 10:53 am dit :

Bonjour Papyjac,

Je suis l’un des fondateurs de Greenbureau. Merci pour votre message.

Les fournisseurs sont bien au courant de ce que nous faisons. Ce sont même nos clients :) Enfin, quelque uns d’entre eux pour l’instant, mais nous espérons rapidement conclure des accords avec tous.

D’abord parce que notre modèle économique en dépend, mais aussi pour mettre en place des API qui éviteront que les identifiants transitent par chez nous.

N’hésitez pas à nous contacter directement si vous souhaitez plus de précisions sur notre service. Notre numéro de téléphone est disponible sur notre site :)

Frédéric

papyjac le October 5, 2012 à 7:42 am dit :

Bonjour Fred,

Si je suis intervenu, c’est bien parce que j’ai trouvé l’idée très bonne, notamment pour des documents donc la conservation est très longue (les fiches de paie)

Peut-être que les API règleront le problème, mais en l’état actuel, chaque fournisseur que j’ai contacté m’a rappelé de ne jamais communiquer mes identifiants à personne. Ces fournisseurs sont cités sur le site de greenbureau

Ce qui m’échappe encore, c’est la raison pour laquelle, vous voulez nous rassurer en sacrifiant la plus élémentaire des sécurités.

papyjac

Olivier le January 11, 2014 à 12:37 pm dit :

Bonjour, il est vrai que les identifiants ne doivent jamais être communiqués, néanmoins ça n’empêche en rien les malversations en matière de cartes bancaires, fishing et autres publicités trompeuses qui font croire aux gens qu’il s’agit de courriers officiels, j’en passe. Notamment l’Administration fiscale qui va donner ce même conseil, mais va expédier en envoi simple toutes les déclarations de revenues préremplies et avis d’imposition ! Il en est de même avec les cartes bancaire, où une personne déficiente visuelle, pour pouvoir se servir de sa carte et payer via des sites qu’on aura rendu accessibles, va devoir commencer par divulguer ses codes, simplement pour les connaître puisqu’elle ne peut pas les lire crytogramme visuel de la CB. Cette initiative peut être absoluement parfaite pour énormément de personnes qu’on laisse souvent sur le bord du chemin, aveugles et même sourds aveugles, dislexiques qui ont des difficultés avec l’imprimé, bref il faudrait à mon sens prévoir absoluement que le site greenbureau soit accessible ainsi que les appli mobiles. En outre il serait précieux de prévoir qu’on puisse sélectionner un doc, facture ou doc perso, et qu’on puisse, du site ou à partir d’une appli mobile, l’envoyer par e-mail ou par fax à un destinataire de son choix. Combien de fois allons nous à un RDV pour une démarche, et qu’il manque toujours un document à joindre au dossier. Avec cette possibilité offerte par greenbureau, plus de problème ! Sur place, pendant l’entretien, on irait chercher la pièce qui manque, et notre interlocuteur pourrait la consulter sans problème de sécurité, on pourrait lui envoyer la copie pour compléter le dossier en direct et en temps réel. Là aussi quel gain social ! Merci encore je reste à dispo pour en discuter plus avant. Olivier

développement application mobile le April 22, 2014 à 11:30 am dit :

Merci et compliments pour la clarté de votre exposé dont j’attends la suite impatiemment. En relisant votre article en détails, j’ai pu constater que ce Greenbureau offre des avantages considérables puisqu’il évite la consommation d’encre et papier. Ce n’est rien.

cigarette electronique le April 22, 2014 à 1:18 pm dit :

Voilà un sujet qui mérité débat. Serait-il possible d’imaginer notre monde sans papier? Economiser du papier est bon pour la planète. On réalise un papier avec un arbre. Economiser du papier est donc un bon moyen pour aider à préserver l’environnement.

pret personnel le April 23, 2014 à 9:41 am dit :

Très bon article, un greenbureau. Je trouve que c’est une très bonne idée. Et je pense sincèrement que toutes les entreprises modernes de nos jours doivent employer la méthode de greenbureau où l’on ne voit que l’ordinateur au sein d’un bureau. Exactement, l’utilisation de papier et d’encre sera diminué ou même supprimer afin d’obtenir ce greenbureau.

fax par email le April 23, 2014 à 10:06 am dit :

Appréciation pour un ami qui m’a informé de votre page. On remarque le savoir-faire dès qu’on parcourt votre page. Un site comme celui-ci mérité d’être exploré. Il y a beaucoup d’idées intéressantes.

Mes remerciements.

faxmailing le May 13, 2014 à 10:52 am dit :

L’une des objectif du millénaire étant la préservation de notre environnement tout en essayant de diminuer l’exploitation de ce dernier. Alors, personnellement, je trouve que l’idée de greenbureau est parfait et que ceci sert de modèle pour toutes les entreprises.
Merci pour le partage.

simulation pret le August 20, 2014 à 2:45 pm dit :

J’adore ce blog pour la bonne raison est que celle-ci a été crée avec un esprit vert ou bine un esprit qui respecte entièrement l’environnement. Entre autre, le greenbureau est un super idée.

simulation pret le August 25, 2014 à 10:38 am dit :

Et bien avec ce qui se passe actuellement notamment au sujet du réchauffement climatique. Je pense que le projet de greenbureau est à étudier et je pense qu’il faut l’appliquer dans le monde entier.

simulation pret le September 2, 2014 à 11:19 am dit :

Merci pour votre partage. Nous avons encore beaucoup de marches à faire pour réaliser un monde sans papier. Mais, vu le développement accéléré des nouvelles technologies, on pourrait dire que cela ne tardera pas à arriver.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: