Logo de la startup Greeen

David et Christophe se lancent un beau défi, celui de concilier mobilier design et écolo et de le démocratiser aux français. Pensez à votre karma !

Que proposez vous ?

Greeen est un site de vente en ligne de mobilier/luminaire/décoration. Les produits vendus ont une caractéristique principale : ils sont à la fois écologiques et design. Nous vendons également des produits d’arts de la table, ou encore des produits pour le jardin. Nous proposons plus de 80 marques pour près de 900 références.
Nous choisissons nos produits avec soin parmi les meilleurs designers français et européens. Nous regardons en premier lieu l’aspect écologique des produits, et ensuite nous nous attachons à leur aspect esthétique.

Comment avez vous eu l’idée ?

On s’est dit qu’il était dommage d’entendre autant parler de développement durable et d’écologie mais d’avoir aussi peu de leviers d’actions concrets. Alors on a voulu faire entrer ces valeurs dans le quotidien des gens, les éco-responsables comme les autres, et on s’est dit que pour que ça marche, il fallait donner envie aux gens d’acheter un produit écologique, le rendre sexy. C’est pour ça qu’on s’est tourné vers le design, en se disant qu’on avait tous envie d’avoir de beaux produits chez nous, quel que soit notre style, notre pouvoir d’achat ou nos convictions. On a alors mis les pieds dans le design écologique, ou éco-design, et on a fondé Greeen.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Après avoir eu cette idée de produits éco-design, on a commencé comme tout le monde : on a fait une étude de marché. On s’est alors rendu compte de deux choses : il y avait peu de concurrents, et en même temps il y avait beaucoup de produits à vendre !!
Et puis dans nos vies le moment était parfait : une expérience professionnelle de plusieurs années (dans la grande distribution pour moi, dans les ressources humaines pour mon associé), une envie de changement, une volonté de lier nos valeurs personnelles à notre job, et pas de contraintes familiales.
Et accessoirement on pouvait récupérer autour de nous un peu d’argent pour lancer le projet, ce qui est quand même un vrai plus.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

On a eu l’idée fin 2009, l’entreprise a été officiellement créée en septembre 2010, et le site a ouvert ses portes en novembre 2010. Et comme on essaie d’apprendre de nos erreurs, il a été refait intégralement en juin 2013.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

On répond à un besoin simple : celui d’avoir des beaux produits pour chez soi, originaux et responsables. Le secteur de la décoration est un secteur solide, et la crise aidant les clients ont besoin d’un vrai home sweet home dans lequel ils se sentent bien. Les études montrent également un fort besoin de transparence (choix des matériaux, lieux de production, éthique de travail) et une volonté de plus en plus prononcée de consommer local.
On propose donc des produits d’ameublement et de décoration qui sont à la fois éco-responsables et esthétiques. On met en avant des petits designers, souvent français mais pas uniquement, qui ont parfois du mal à se faire une place dans le monde cruel et concurrentiel du e-commerce.

Quel est votre cœur de cible ?

On se situe sur le milieu/haut de gamme. On s’adresse donc à des personnes qui ont des moyens, souvent des urbains qui ont entre 25 et 45 ans. Et comme on parle de décoration et de style, notre clientèle est plus féminine que masculine, il faut bien l’avouer.
Nous développons également une activité B2B importante.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Principalement par le référencement naturel sur Google, qui est le nerf de la guerre. On a une offre assez large et variée qui nous permet de toucher plusieurs secteurs et d’être ainsi bien référéncé. On est également présent sur les réseaux sociaux, mais modestement. On a également fait pas mal de partenariats pour que les produits soient vus « en vrai » : magasin éphémère, mise en place de stands sur des festivals (We Love Green, Nuits Sonores, Les Diners Durables, salon Produrable, etc.), corner dans un magasin de design à Bruxelles.
On bénéficie également d’une bonne couverture presse car nos produits plaisent aux journalistes, toujours à la recherche de nouveautés sympa et originales.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Deux options : soit on achète des produits que l’on revend ensuite (système classique), soit on touche une commission sur certains produits que nous n’avons pas en stock mais que nous proposons quand même. Le designer se charge ensuite d’envoyer directement le produit au client (drop shipping). Et nous allons bientôt ouvrir notre marketplace pour développer fortement cet aspect de notre business.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Prestashop pour la gestion du site. Il y a assez peu de technologie en fait, mais il y a par contre une énorme quantité de travail.

Quels sont vos besoins ?

Dans le cadre de l’ouverture de notre marketplace (objectif été 2014) nous sommes en train de faire une levée de fonds auprès de Business Angels et de fonds d’investissement. Notre besoin en financement est de 300k€.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Une expansion forte liée à la marketplace, mais pas de revente à l’horizon. Nous souhaitons poursuivre dans cette voie car il y a encore beaucoup, beaucoup de belles choses à faire. Et puis cette entreprise est devenue importante pour nous, il n’est pas question de la lâcher maintenant.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nous ne sommes pas concurrents avec les « gros » du secteur comme Ikea, il faut savoir rester modeste. Et puis nous n’avons pas les mêmes valeurs qu’eux ni la même gamme de produits. Par contre il existe quelques autres sites de e-commerce qui se sont développés sur le même modèle et dont je ne citerai pas les noms pour ne pas leur faire de publicité gratuite. Ceci étant dit le secteur est assez peu concurrentiel pour l’instant, et nos années d’existence jouent en notre faveur, donc nous ne sommes pas inquiets.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Avec la modestie qui nous caractérise, je dirais que notre site est plus beau que celui de nos concurrents (tant qu’à vendre de beaux produits, autant que ce soit sur un beau site). Nous avons également alignés les valeurs de notre entreprise sur celles de nos designers. Ils sont éco-responsables et font le maximum pour créer de beaux produits écologiques, alors nous faisons le maximum pour avoir un beau site et des processus le plus écologique possible. A titre d’exemple, nous faisons depuis le début notre bilan carbone, et nous compensons nos émissions de CO2 auprès de l’association Geres, qui a plus de 30 ans d’existence et une crédibilité qui n’est plus à démontrer (et qui ne s’amuse pas à planter des arbres mais vient en aide aux populations qui souffrent réellement du réchauffement climatique).

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous avons une vraie légitimité due à nos 3 ans d’existence (ce dont peu de sites peuvent se targuer dans ce secteur). Nous avons tissés des liens forts avec les designers que nous suivons/aidons depuis le début. Nous avons également appris de nos erreurs, et nous sommes prêts à grandir. Notre place de marché sera bien entendu aussi un atout essentiel dans le futur.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous la voyons avec un design tout neuf (il faut constamment s’améliorer et se mettre au gout du jour), une belle place de marché, des dizaines de designers en plus, des centaines/milliers de beaux produits supplémentaires, et une notoriété qui a grimpé en flèche. En gros, nous sommes confiants en l’avenir.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 18 April 2014 par David Levy

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
David Levy, Christophe Labaj
Employés : 1

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: