Logo de la startup Gentle

Petit coup de chaleur ! Gentle est une app’ pour faire des découvertes et des rencontres… en couple !

Que proposez vous ?

Une application web mobile de rencontre pour couples.
Gentle se détache de la concurrence par son caractère plus élégant, par une modération des photos pour empêcher l’étalement pornographique imposé, un ajout d’érotisation de la rencontre, et avec une approche douce pour les débutants qui ne veulent pas mettre en péril leur couple avec des pratiques libertines.

Comment avez vous eu l’idée ?

Suite à une étude du marché libertin, online et irl, il nous est apparu évident que le marché existant faisait peur aux nouveaux entrants – médias cherchant le sensationnel et montrant le pire du pire, côté beauf du libertinage, etc… – et qu’il fallait dépoussiérer tout cela. Avec des soirées Gentle invitant des couples débutants, nous avons dépilé les peurs et attentes, et les avons intégrées dans l’application, même si les soirées restent un grand moment intéressant pour notre communauté.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Les retours utilisateurs ! Mais aussi le marché en devenir et les sondages sur le sujet qui corroborent tous la même chose : les nouvelles approches sexuelles dans les couples sont bien plus ouvertes pour sortir du couple sans mettre en danger celui-ci. Par contre, côté application, on restait sur notre faim : il fallait donc aller sur ces projets et proposer autre chose. Dont acte !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Environ 18 mois.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Il y a une absence totale d’érotisme et d’approche de séduction – encore moins de pas à pas pour les débutants – dans les applications actuelles.
Comme le nom de l’application le suggère, tout en restant très clair sur la proposition de valeur – qui reste le dating -, nous sommes plus “doux”, plus “women friendly” en l’occurence.

Quel est votre cœur de cible ?

Les couples citadins de 25 à 45 ans, qu’ils soient hétéro, gays ou queers ! Ainsi que les personnes seules qui souhaiteraient rejoindre un couple pour un plan à trois.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Les plateformes web les plus importantes étant puritaines de par la culture américaine, il est difficile de se faire connaître par le webmarketing traditionnel, que cela soit par adword ou réseaux sociaux. En outre, la viralité est nulle sur ce genre de produit. De ce fait, nous faisons du street marketing avec les soirées Gentle, du tractage, voire de la carte postale pub dans certains lieux.
En outre, pour déstigmatiser les tensions autour des sujets liés au sexe, nous avons co-organiser l’événement Sextechlab et nous apprêtons à rejoindre un groupement de sextech français au sein d’une association pour la promotion et la défense des sextech.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Gentle est freemium, donc certaines actions demandent des crédits gentle, vendu par pack, et non par abonnement.
En outre, nous avons conçu un système qui permet aux gens de créer du contenu – photos et écrits – afin d’en bloquer l’accès par un certain montant de crédit dont une partie nous revient

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Pour les mêmes raisons que le webmarketing, les stores ne nous veulent pas. Nous avons donc recréé l’expérience mobile au sein d’une webapp qu’il ne faut surtout pas attaquer sur desktop. Les technologies sont ruby on rails pour la partie back, react.js en front.

Quels sont vos besoins ?

L’application se lance sur deux marchés – et en deux langues – : France et Brésil. Nous l’avons vu, la partie marketing est complexe et ne peut se servir facilement de levier massif sur le web. Nos campagnes marketing terrain et print imposent un budget que nous n’avons pas et, nous allons chercher à la rentrée à lever des fonds, de l’ordre de 300k, principalement pour des dépenses marketing donc.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

L’entreprise veut se spécialiser dans les problématiques de couple et il y a fort à faire. Il y a x appli pour former des couples, mais très peu pour les pérenniser ! Donc clairement, l’entreprise est faite pour grossir et pourquoi pas une IPO, quand on sera grand ! Donc très vite ;)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Wyylde.com
Feeld.co

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Le premier a pignon sur rue, mais a bien du mal à s’extraire de sa communauté de départ, très à l’aise avec les sujets libertins, alors que nous cherchons à rendre les approches plus douces et érotiques, afin que la séduction reprenne sa place.
Le second n’est qu’un Tinder Like : certes une belle application, mais dans laquelle est absente toute idée de séduction ou de jeux, là où nous permettons déjà un peu de coquinerie entre effeuillage et exhibition.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous sommes la première application à penser couple : c’est la réunion de deux personnes. Sur Gentle, vous savez toujours qui vous parle et vos conversations peuvent se faire à 4 !
La modération des photos est systématique : impossible d’avoir une teub comme avatar : croyez moi, ça refroidit la plus hardie… En fait, on permet de construire de vrais profils plus séduisants et aguicheurs, ce qui va dans le sens que recherche tout le monde.
Enfin, notre mode gestion de contenu permet aux utilisateurs de générer un profil très amples avec possibilité de se faire rémunérer !

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Bien implantée en France et commençant une belle progression au Brésil.
Si on pouvait atteindre les 50.000 utilisateurs, nous serions ravis.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 11 July 2017 par Fred

Startup fondée par :
Frédéric ASSEMAT, Jean-Baptiste FELDIS, Romain DURRITCAGUE

2 thoughts on “Gentle

Kyos le September 20, 2017 à 12:19 pm dit :

L’idée est des plus séduisante, et j’ai essayé de nous inscrire mon épouse et moi. Le problème est que l’on ne peut pas confirmer une adresse email d’inscription sur un ordinateur de bureau protégé par un anti virus de genre Norton car il indique le site comme dangereux et bloque l’accès.

J'aime les startups le September 20, 2017 à 7:24 pm dit :

Hello Kyos,
ce genre de problématique arrive souvent avec les sites de rencontres.. Au boulot, on bosse et si on drague, c’est uniquement à la machine à café ;)
Si tu retentes depuis chez toi ça devrait mieux se passer :)

Bonne journée

Ajouter une remarque constructive et pertinente