Logo de la startup eJust

Avant d’aller régler vos problèmes auprès de la justice française, vous pouvez faire appel à eJust qui permettra un accord à l’amiable :

Que proposez vous ?

eJust est un tribunal de commerce en ligne qui fonctionne comme une market place : tu as un problème avec une autre entreprise, tu ne veux pas faire de compromis ou passer 6 mois à négocier… Nous choisissons le bon professionnel pour le régler. Tout est en ligne, pas de démarche administrative rébarbative ! En 90 jours, avec un coût de procédure prévisible, une sentence est produite et applicable pour faire valoir tes droits dans plus de 150 pays !

Comment avez vous eu l’idée ?

Naturellement, nous sommes une équipe de juristes ! ;)
L’un des fondateurs a acheté un bien immobilier qui s’est avéré mal conçu, il a assigné son vendeur devant les tribunaux étatiques…. 4 ans et quelques dizaines de milliers d’euros plus tard, il pouvait (enfin) faire valoir ses droits.
Convaincu(e) ?

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous croyons qu’il est difficile pour un entrepreneur de choisir le bon conseil juridique, au juste prix, pour la prestation concernée (…)
On trouve aussi qu’en cas de problème, la justice est “un peu” lente et les frais associés imprévisibles et / ou trop élevés.
Ces petits problèmes peuvent mettre en péril votre activité et vous écarter du développement, nous gérons pour vous !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

eJust a été fondé en 2015, sa commercialisation a débuté en 2016.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Pour des valeurs litigieuses relativement faibles, les entreprises préfèrent passer outre et passer ces sommes en pertes (au bilan) plutôt que d’aller en justice.
eJust révolutionne la résolution de conflits et permet notamment de récupérer cette trésorerie perdue.

Quel est votre cœur de cible ?

Notre propos est de rendre la justice plus accessible mais aussi de redonner le temps des affaires à une entreprise (comme la tienne), quelle que soit sa taille y compris lorsque des problèmes surviennent, plus de compétitivité, d’agilité, récupérer de la trésorerie, prévoir les coûts, etc. Bref, toutes les entreprise et à terme le particulier.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Réseaux sociaux, vidéos, articles dans les médias, on fait même des conférences à l’école d’avocats ! On parle au Ministère de la justice, on fait partie de beaucoup d’associations centrales sur le sujet : Openlaw, Consortium eJustice,… Bref, Nous avons planifié une stratégie de développement et d’évangélisation du marché juridique dantesque !

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Lorsque tu veux régler un problème avec une autre entreprise, tu avances les frais de la procédure et une fois le problème résolu, l’arbitre (le juge) répartit les frais en fonction du gagnant ou perdant et de la valeur litigieuse (la somme en jeu) : jusqu’à 25000 €, la procédure coûte 1250€. Tu peux donc te la faire rembourser intégralement.

Ce prix comprend la rémunération de l’arbitre, un avocat indépendant et impartial nommé pour le cas, et de eJust.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous avons développé notre propre plateforme d’arbitrage eJust ultra simple d’utilisation.
De plus, la sécurité des donnés (sensibles et personnelles) des utilisateurs est absolument primordiale. Par conséquent, nous nous astreignons à avoir la certification ISO 27001, norme internationale de sécurité des données que nous hébergeons le temps de l’arbitrage.

Quels sont vos besoins ?

Nous faisons partie de la boîte à outils incontournables pour l’entreprise.
Nous cherchons à nous faire connaître, pour faire connaître cette nouvelle façon de résoudre des désaccords et afin que les contentieux ne soient plus une épine dans le pied de l’entrepreneur !

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

We will see! :)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les tribunaux étatiques… Mais en réalité, nous sommes complémentaires.
Sinon FastArbitre en France ou FairClaims par exemple aux US.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

– La solidité du règlement d’arbitrage eJust
– La rapidité de la résolution du conflit (10 x plus rapide que le TC donc)
– Les moyens mis dans l’infrastructure de la plateforme et sa sécurité
– La qualité de notre réseau d’arbitres et donc des sentences rendues
– Le caractère international de la force exécutoire de la décision (on peut l’appliquer dans 150 pays)
– La “scalabilité” d’eJust

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Notre expérience de la résolution de litiges en ligne, notre aptitude à industrialiser, notre capacité de déploiement, à l’international notamment, notre équipe : des profils internationaux et beaucoup d’avocats.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, nous souhaitons avoir dépassé la phase d’évangélisation de ce concept “disruptif” et devenir une référence dans la résolution de conflits par l’arbitrage en ligne.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 22 May 2018 par Le Monnier Diane

Entrepreneurs :
Christophe Delétraz et Leonardo Gorini
Employés : 15
Levée de fond
12 000 000

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: