Logo de la startup Edifycad

Si vous travaillez sur des grands projets avec de mutliples ‘stackholders’, vous savez que la communication est en fin de compte souvent le facteur de risque numéro 1. Et a priori, c’est aussi l’avis de Cédric et Christophe qui ont créé Edifycad un SaaS pour les bureaux d’études du batiments !

Que poposez vous ?

Edifycad met à disposition pour tous les corps de métiers du bâtiment un outil collaboratif pour visualiser, stocker et vérifier les informations mises à jour d’un projet de construction afin de générer automatiquement le DOE (dossier des ouvrages exécutés) numérique.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous sommes deux fondateurs, Cédric Morand, informaticien et Christophe Declercq travaillant dans des bureaux d’études. On a constaté un réel manque de communication et de coordination entre les acteurs d’un projet BTP. Ce problème de transmission d’information entraîne des retards et même régulièrement des erreurs. Notre but est donc de leur facilité leur travail grâce à un outil numérique simple et facile à utiliser.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

C’est un besoin qui devient inévitable pour ce secteur. Edifycad propose un accès simple et intuitif à la numérisation des données. C’est une solution douce pour aider les entreprises à passer au numérique.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous développons ce projet depuis 2014.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

La solution Edifycad permet d’échanger et de stocker toutes les informations liées à la construction sur une base de données sécurisée.
Sa construction débute lors de la conception du projet et elle sera consultée et complétée pendant tout le cycle de vie du bâtiment. Toutes les étapes de la construction du bâtiment sont gérées afin de constituer automatiquement le DOE numérique (dossier des ouvrages exécutés).

Quel est votre cœur de cible ?

Tous les corps de métiers pourront utiliser la solution Edifycad. Notre cœur de cible est les architectes et les maîtrises d’ouvrage.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous souhaitons d’abord participer à des projets pilotes afin de faire tester notre plateforme collaborative et de l’adapter aux besoins des utilisateurs.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous proposons notre solution sous forme d’abonnement mensuel.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

C’est un logiciel SaaS, c’est-à-dire qu’il est disponible depuis n’importe quel support et navigateur web pour travailler en temps réel. Il n’y a pas besoin d’acquisition et d’installation de logiciel.

Quels sont vos besoins ?

Nous avons besoin de communication, de nous faire connaitre.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Le lancement du produit est prévue en septembre 2015.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos concurrents sont les éditeurs de logiciel orientés BIM (Building Information Modeling) comme par exemple Bim4you, Archiwizard et Climawin.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Edifycad se situe entre les solutions tout BIM (Building Information Modeling) et les solutions de gestion de projets. Elle accompagne les entreprises dans leur transition numérique.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Notre plateforme en ligne gère les nouveaux enjeux que sont la sécurité, la propriété intellectuelle des données et la mise en forme de l’information en fonction des métiers et des phases du projet.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, nous lancerons une nouvelle version d’Edifycad. On proposera une offre dédiée à la maquette numérique avec différentes options telles que la modélisation interactive en 3D ou encore la détection de conflits.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 29 June 2015 par Cédric Morand

Entrepreneurs :
Cédric Morand et Christophe Declercq
Employés : 5

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: