Logo de la startup Drivy

Certains prennent l’auto, Paulin et Nicolas préfèrent prendre la voiture… de leur voisin !
Pas la peine de passer à la borne, ni de forcer la serrure, nos deux entrepreneurs ont choisi de remettre un peu de chaleur humaine dans le système et tout le monde y trouve son compte : des locations à bas prix pour les uns, des rentrées d’argent sans effort pour les autres.

Votre attention s’il vous plait : VoitureLib a changé de nom et s’appelle Drivy

Que proposez-vous ?

Drivy.com est un service de location de voiture entre particuliers, qui permet de louer sa propre voiture pendant qu’elle ne sert pas, ou d’emprunter la voiture de son voisin pour partir en week-end. Voiturelib s’occupe de l’assurance, du paiement, et de sécuriser les locations.

Comment avez-vous eu l’idée ?

En voyant d’une part les milliers de voitures qui dorment sur les trottoirs, et d’autre part 3 familles dans ma rue qui avaient une voiture commune, et se partageaient les coûts avec une feuille excel.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

J’ai monté en 3 mois un site web très basique pour tester, et même avec cet outil rudimentaire, l’usage a décollé. C’est en testant que j’ai donc su qu’il fallait pousser le concept beaucoup plus loin.

Depuis combien de temps avez-vous commencé ce projet ?

Depuis le printemps 2010.

Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre service ?

Les propriétaires de voiture ont un actif qui leur coûte très cher et sert souvent peu – louer leur voiture leur permet d’avoir une voiture à 0€, la voiture paie ses factures toute seule.
Pour les locataires, louer à un particulier c’est : moins cher (25€ / jour en moyenne), plus pratique (6000 voitures en France, donc surement une tout près), plus flexible (ouvert le soir et le dimanche), et plus sympa!

Quel est votre cœur de cible ?

Les trentenaires urbains de classe moyenne.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Principalement par le bouche-à-oreille : les gens qui utilisent Voiturelib apprécient beaucoup et en parlent autour d’eux. La presse, notamment la télévision, nous donne aussi de sérieux coup de pouce.

Quel est le business-model?

Voiturelib encaisse la location par carte bancaire, et reverse 70% au propriétaire. Les 30% restants servent à payer l’assurance, et le solde est notre CA.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Ruby-on-Rails, iOs, Android.

Quels sont vos besoins ?

Muscler l’équipe, et notamment recruter les meilleurs ingénieurs en computer science.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Vous parlez des plans pour l’entreprise ou des plans de sortie ? C’est différent :) La sortie n’est pas un sujet intéressant à ce stade.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Hertz, Avis, Europcar !

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous avons une plateforme web et mobile très efficace, et une communauté de membres d’une grande qualité, qui propose un très bon niveau de service.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ? (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Une vraie passion pour le service design, l’UX et l’UI design.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous allons essayer de multiplier par 10 nos volumes de location en France.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 12 June 2018 par j'aime les startups

Entrepreneurs :
Paulin Dementhon & Nicolas Mondollot
Employés : 12
Levée de fond
2 millions

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: