Startup

Cultures Chefs

 

Logo de la startup Cultures Chefs

On parle beaucoup du consommer local à la télé et au grand public mais les restaurateurs aussi sont concernés. Olivier et Baudouin ont donc créé une plateforme web pour mettre en relation les producteurs avec les chefs de leur région. ça va matcher d’la botte de radis :)

Que proposez vous ?

Nous adaptons la révolution numérique au service d’une alimentation locale et transparente dans les restaurants. Notre marché en ligne simplifie la relation directe entre producteurs et restaurateurs, au service des consommateurs.

Comment avez vous eu l’idée ?

De plus en plus de consommateurs veulent connaître la composition de leur assiette. Ils achètent au marché, à la ferme ou ils passent par des points de vente. Mais comment retrouver une telle confiance au restaurant ?
Les producteurs et les chefs d’une même région pourraient travailler ensemble.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

En rencontrant des professionnels de la restauration et du secteur agricole, nous nous sommes rendu compte qu’il existait un réel besoin. Le marché de la restauration est difficilement accessible pour les producteurs. Le chefs manquent de temps pour leur sourcing.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

La première version du site destiné aux chefs lyonnais est mise en ligne en août 2015. En Janvier 2016, notre équipe a intégré l’Incubateur Jean Moulin, et une nouvelle version du site a été mise en ligne.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous facilitons le sourcing des chefs en leur trouvant les meilleurs produits locaux. Nous aidons les producteurs à accéder plus facilement au marché de la restauration. Enfin, nous guidons les consommateurs soucieux de leur alimentation vers les restaurants qui cuisinent des produits locaux en toute transparence.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous visons les producteurs qui travaillent au rythme des saisons dans le respect de la terre, les chefs qui veulent cuisiner des produits locaux, et les consommateurs qui veulent manger local pour plus de transparence au restaurant.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous communiquons sur les réseaux sociaux, facebook et twitter, et à travers un blog. Nous dirigeons les consommateurs vers les restaurants qui cuisinent des produits locaux. Nous rencontrons des chefs et des producteurs pour faire connaître notre activité.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous mettons en relation les chefs et les producteurs en reconstituant un marché en ligne. Pour être payé de son service, Cultures Chefs prélève une commission de 10% sur les flux créés grâce à la plateforme.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

WordPress

Quels sont vos besoins ?

Nous voulons agrandir notre communauté de consommateurs, de chefs et de producteurs.
N’hésitez pas à parler de nous autour de vous, et rejoignez la communauté sur les réseaux sociaux !

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous voulons agrandir l’offre des producteurs dans d’autres régions.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

A l’heure actuelle, Cultures Chefs est le seul marché de producteurs en ligne destiné aux professionnels de la restauration.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Les marché de producteurs en ligne offrent leur service aux particuliers. Cultures Chefs est innovant car il ne s’adresse qu’aux professionnels de la restauration.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Avec une communauté toujours plus grande, un nombre d’inscrits croissant, un service qui se développe dans de nouvelles villes.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 24 April 2016 par Clément

Entrepreneurs :
Olivier Michel et Baudouin Niogret

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: